TABLE RONDE N°12 : BILAN 2021, PROJECTIONS 2022, ÉTAT DES LIEUX ET SOLUTIONS ANTI-DICTATURE ! COURONNE

Nos participant(e)s : Marie Armelle, Sarah, Catherine, Julien, Romain, David et Marc.
Nous avons fait un bilan de cette année 2021, fait le tour de nos cas de figure et collectifs, nos actions, nos créations artistiques, nos vidéos ou projets passés, en cours ou à venir, et comment nous tentons de vivre humains et dignes en chevauchant cette dystopie envahissante, toxique, liberticide et stressante.
À travers nos témoignages conscients, nous avons démonté cette imposture planétaire presque uniforme sur toute la planète, pointé du doigt ses incohérences, l’absurde et le ridicule de cette secte mortifère qui a pris possession de tous les esprits et des sans-esprits, et de ses adeptes harceleurs et suicidaires. L’essentiel de ce combat est d’en comprendre les enjeux, qui vont bien au-delà d’un simple chantage physique et matériel, nous en avons débattu.
Notre petit groupe a discuté des failles et points sensibles de cette matrice et de ses soldats, afin d’agir efficacement pour généraliser, freiner, et contrarier à notre niveau ce génocide eugéniste mondial et sataniste, cette réalité en toile de fond basée sur le mensonge , le chantage, le leurre et l’inversion permanente, même celle du faux espoir et de l’opposition contrôlée.
De quoi finir l’année en beauté et commencer 2022 en confiance pour ne rien lâcher !

Vu la censure, cette vidéo à voir avec ce lien :

Vous pouvez aussi retrouver cette vidéo avec ces liens :

Bitchute : https://www.bitchute.com/video/R9YBh3…

Rumble : https://rumble.com/vrcchx-table-ronde…

Brighteon : https://www.brighteon.com/7847913c-b8…

Voilà toujours pour votre information,

(Etincelle) Sarah

David Bouquet – Sortir des contrats, les non-sens de la vie – Corona x Files

David Bouquet : sortir des contrats, les non-sens de la vie ! CoronaX-Files ! Dans cette émission présentielle et ce retour épique à Rouen malgré la dictature nazitaire dans les transports en commun, David nous décrit le mensonge universel et l’inversion par lesquels nous sommes tenus en otages, évoque quelques clefs de libération, comment sortir de cette roue du recyclage et l’éviter, nous parle du défi de l’après-vie, de notre droit à la dignité d’être vivant, et plus. Il s’adresse ici aux derniers humains non recyclables qui ont compris de quel « piège » de théâtre nous sommes les pions ! Quel nouveau monde nous est promis avec le Transhumanisme, un mini bilan de fin d’année et de fin de cycle, etc…

La page des émissions avec David Bouquet https://freedomufos.com/documents-com…

LE ROUTARD RÉSISTANT https://leroutardresistant.com/

Hommage https://www.youtube.com/watch?v=D2YZJ…

CoronaX-Files : l’Imposture Planétaire! https://freedomufos.com/documents-com…

Etincelle (Sarah)

AUX HUMAINS QUE NOUS SOMMES

Alors que ce monde semble en dérive.

Il me reste assez de force, pour lancer un appel à la vie

La vraie vie qui vibre en moi, celle qui continue

à me faire sourire,

à oser la joie,

à vibrer l’amour.

.

Parfois, nous sommes secoués par ce qui se passe,

Cependant à chaque fois, il faut se rappeler qu’ en nous vibre l’étincelle

des humains conscients.

.

Sarah

l’étoile qui nous guide, dans notre intérieur

LE PASS SANITAIRE, TEMPORAIRE ?

Voilà un article intéressant qui devrait réveiller les endormis de notre monde

Sarah

Et c’est donc à la surprise générale, complète et totale de tout le monde en France que le gouvernement a décidé (pas du tout autoritairement) de prolonger le pass sanitaire en étendant sa période d’utilisation jusqu’au mois de juillet 2022. Vraiment, quelle stupéfaction ! On ne s’y attendait absolument pas !

En effet, qui aurait pu imaginer que ce gouvernement finirait par imposer ce pass dans les activités quotidiennes alors que le Chef de l’État lui-même nous avait promis le contraire quelques mois avant ? Qui aurait pu imaginer un Olivier Véran faire ainsi volte-face complet après ses discours mielleux nous assurant que ce pass serait limité à la fois dans le temps et dans ses applications à la plus stricte nécessité ?

Vraiment, c’est complètement inouï et totalement inattendu : de la part d’un gouvernement jusqu’ici exemplaire, et de politiciens qui ont toujours su respecter leurs promesses avec une ponctualité et une régularité phénoménales, il est presque choquant de découvrir ainsi la prolongation inopinée de ce pass qui sépare les Français entre lépreux irrationnels et obéissants raisonnables auxquels il convient d’attribuer quelques menus privilèges.

En plus, distribués à la population soumise, ces pass/privilèges sont forts commodes tant ils sont, une fois ainsi numérisés, faciles à révoquer à chaque fois qu’on en aura besoin : l’épidémie repart ? Hop, on empêche en quelques minutes l’accès aux restaurants, aux cafés, aux boîtes de nuit. Il reste de gros stocks de vaccins à écouler ? Hop, on invalide le pass/privilège tant qu’une piqûre supplémentaire n’a pas été faite. Etc.

Et puis ensuite, le pass pourra facilement être relié, sous une forme ou une autre, à tout aspect de la vie sociale ou administrative que l’État et ses politiciens malins auront jugé indispensable d’encadrer fermement : un matin, le pass vous autorisera à dépenser votre argent comme vous l’entendez, un matin suivant, pouf, ce ne sera plus le cas parce que vous n’avez pas fait ce qu’il faut, parce que vous avez fait ce qu’il ne fallait pas ou parce que, collectivement et avec tous les individus de votre sexe, de votre âge ou de votre classe, l’État en aura ainsi décidé.

Ah, que c’est bon de voir ainsi se profiler ce Monde d’À Peu Près qui va devenir de moins en moins flou et de plus en plus dystopique !

Certains trouveront que j’exagère et je leur confirmerai qu’évidemment, tout ceci n’est qu’une simple fiction… Qui anticipe de quelques mois, de quelques années tout au plus ce qui est en train de se mettre en place directement sous le nez des cohortes :

  • de syndicats purement et simplement collaborateurs et complètement à la botte des politiciens, comme d’habitude incapables de protéger les droits fondamentaux de ceux qu’ils mentent représenter,
  • de naïfs qui refusent de croire qu’un gouvernement démocratique puisse imposer ceci à toute une population,
  • d’idiots utiles qui persistent à voir dans ce pass une formidable opportunité de brandir leur téléphone dernier-cri pour montrer à quel point ils savent ramper en ne laissant qu’une petite trace de bave,
  • d’industriels trop heureux de se remplir les poches avec ce capitalisme de connivence sans plus aucun frein ni aucune limite.

Eh non, le pass n’est pas temporaire et absolument tout sera fait pour qu’il perdure bien au-delà de ses enjeux sanitaires : il y a trop d’investissements industriels derrière pour qu’il soit mis au placard aussi vite.

J’en veux pour preuve l’explication directement fournie par certains de ces industriels qui entendent jouer un rôle actif, profond et évidemment très lucratif pour installer enfin ce pistage complet, permanent et universel des Français (et probablement de pas mal d’Occidentaux tant la tendance se met obstinément en place). L’exemple de Thales, groupe spécialisé notamment dans la sécurité et la défense, vient immédiatement à l’esprit d’autant que le groupe français ne se cache même pas de ses ambitions de voir un jour un tel pass multi-usages déployé partout : une traduction de leur marketing, disponible en ligne, donne l’image ci-dessous.

Et c’est logique du reste : à partir du moment où le passeport vaccinal numérique européen était déjà dans les tuyaux depuis 2018, que la crise sanitaire du Covid19 n’a fait qu’accélérer (grandement) les efforts envisagés pour le déployer, il était logique que les acteurs qui, à la suite de la Commission en 2018, s’était déjà engagés dans des développements à ce sujet, profitent à présent de l’occasion pour pousser leurs petits projets lucratifs.

Il faut comprendre qu’en réalité, la prolongation du pass sanitaire et son extension à tous les domaines possibles n’a rien de surprenant, tant il s’inscrit dans un projet industriel qui recouvre à la fois le suivi médical complet des individus, leur identité numérique complète (avec un remplacement des passeports et des cartes d’identité par exemple), puis de leur portefeuille voire (ne soyons pas fou) leurs diplômes, leurs feuilles de paie, leurs documents essentiels qui définissent absolument toute leur vie familiale, professionnelle et sanitaire… Puis politique ?

L’avantage pour les industriels est absolument énorme puisque cela leur donnera accès à des marchés publics aussi gigantesques que juteux (on parle d’un demi-milliard d’individus juste pour l’Europe), sans parler même des retombées en termes d’analyse de données que cette numérisation forcenée va amener.

Et si c’est un trésor dodu pour les industriels, il va de soi que c’est une méthode de pistage et de contrôle absolument écrasante, terrifiante et ultime pour les États qui auront absolument toutes les peines du monde à ne pas céder aux sirènes alléchantes que les lobbyistes des industriels précités leur jetteront dans les bras.

Est-ce surprenant alors que l’histoire récente et passée fourmille d’exemple de telles collusions ouvertes et profondes ?

Est-ce inimaginable de voir se mettre en place de tels plans qui vont réduire les libertés des Européens à un vague souvenir sépia alors que la crise a déjà illustré quelques magnifiques exemples de collusions et de corruption profonde ? Par exemple, l’Union européenne ne s’est-elle pas ainsi fendue d’un milliard d’euros pour un remdesivir finalement nocif ?

Plus proche de nous, en France, il faut se souvenir du niveau de collusion entre État et entreprises privées bien introduites lorsqu’il s’est agi d’installer des portiques éco-taxe : le lobbying intense de certains industriels avait permis la mise en place, au frais du contribuable, de portiques qui allaient taxer d’abord les camions puis les voitures sur toutes les grandes routes de France… Les connivences étaient nombreuses et on pourra se reporter à un intéressant résumé ici.

Pour ce pass, nous sommes clairement dans le cas d’un problème créé de toutes pièces par l’État dont seul lui pourra apporter la solution, qui lui aura été soufflée de bout en bout par des industriels à l’éthique globale assez souple puisque la mise en coupe réglée de tout un peuple ne semble pas trop leur poser de souci.

On peut ainsi imaginer que les prochaines étapes, après cette prolongation du pass, incluront la découverte – ô surprise – que le pass est parfois contrefait, ou inefficace puisqu’on ne lui a pas adjoint l’identité réelle du porteur, et qu’il conviendra donc de rendre tout ceci biométrique (par exemple). La numérisation de l’identité sera une formalité.

Comme un cheptel de vaches et de moutons, nous sommes progressivement numérotés et pucés, avant la tonte et l’abattoir. Cependant, rappelez-vous : le projet des portiques « écotax » a finalement été abandonné et cet abandon n’a pas été demandé poliment.

Si l’on veut que le pass et ses avatars suivants disparaissent, il ne saura en être différemment.

H16

Trouvé sur les moutons enragés

Toujours pour votre information

(Etincelle) Sarah

UN GUIDE POUR VOUS AIDER, LE ROUTARD RESISTANT

Vous l’aurez constaté, la Covidiocratie ou Covi-Absurdie étend chaque jour un peu plus l’ombre de son Empire planétaire et il n’aura échappé à personne ne serait-ce que légèrement observateur et réveillé que tout cela a été élaboré pour durer. Nous venons juste de terminer l’apéritif et nos élites ne s’arrêteront pas tant qu’elles n’auront pas anéanti la moindre liberté et la moindre humanité en nous. En filigrane de la dictature sanitaire s’en vient donc la dictature environnementale qui légitimera toutes les mesures liberticides finales qui n’ont pas déjà été prises.

Il n’y a aucune recette miracle. La seule solution est d’opposer un NON catégorique dans une désobéissance persévérante et universelle. On ne dit pas que c’est facile, mais si cela avait été fait dès le départ, lors des premiers confinements de 2020, nous aurions déconstruit en un seul claquement de « NON » la prison mondiale et mentale qu’ils sont parvenus à ériger en 24 heures. Une stratégie magistrale qu’ils ont créée grâce aux recettes éprouvées de l’ingénierie sociale teintée de propagande, de terreur, de collusions et d’hypnose de masse, relayés par chaque maillon de la chaîne « collaborationniste » pyramidale vénérée par le citoyen lambda.

Ce Guide du Routard Résistant a été « ébauché » pour AIDER ceux qui précisément ont choisi de rester DEBOUT jusqu’au bout en maintenant leur NON catégorique à l’infamie et leur OUI énergique à la Vie. « Ébauché » parce qu’il jette des bases qu’il vous appartiendra d’alimenter vous-mêmes en apportant vos propositions et en partageant vos expériences. Le blog sera régulièrement mis à jour pour intégrer vos contributions qu’il vous sera possible d’adresser par mail à l’adresse leroutardresistant@mail.fr

Puissiez-vous y trouver et y offrir soutien, inspiration et force pour préserver notre Humanité. Faites circuler l’info !!

https://leroutardresistant.com/ LE ROUTARD RÉSISTANT Guide de survie en Absurdie 2021

LE ROUTARD RÉSISTANT
Guide de survie en Absurdie 2021

Merci à Marc Gray, Marie Armelle Bénédicte et tous les autres qui participent à amener des infos utiles…

Sarah (Etincelle)

ERUPTION DU CUMBRE VIEJA A LA PALMA

voilà il était sous surveillance depuis quelques semaines, je vous reprends cet article

Sarah (Etincelle)

Le volcan Cumbre Vieja sur l’île espagnole de La Palma, dans l’archipel des Canaries, est entré en éruption ce dimanche 19 septembre 2021 après une surveillance intense depuis plusieurs jours en raison de son activité sismique, ont annoncé les autorités locales. La zone était en alerte orange depuis aujourd’hui.

Pour l’heure, même avec cette éruption, le risque de déclencher un tsunami reste faible à l’heure actuelle.

credit AFP.
 #TodoEstáEnLN

credit AFP.
 #TodoEstáEnLN

Le volcan La Palma a déclenché l’éruption explosive, une colonne de cendres et de lave dans la région de Las Manchas, qui s’est produite à 15h10 aujourd’hui après deux très fortes secousses dans la région.

Après cinquante ans de sommeil, et après 8 jours d’essaim sismique, le volcan La Palma est entré en éruption dans la région de Las Manchas, dans la commune d’El Paso au Cumbre Vieja.

Les pyroclastes et le magma sont expulsés depuis 15h10 aujourd’hui, dimanche, par deux fissures et beaucoup de puissance. La pression du magma du sous-sol, calculée à 11 millions de mètres cubes, a produit une déformation du sol de 15 centimètres, 5 d’entre eux au cours des dernières 24 heures lorsque le processus s’est intensifié très rapidement.

Le lieu de l’éruption est proche des coulées de lave laissées par le volcan San Juan en 1949.

Dans la région de Cumbre Vieja, en plus du volcan San Juan (1949), le Teneguía est entré en éruption en octobre 1971.

Le Comité Scientifique du Plan Spécial de Protection Civile et d’Attention aux Urgences dues au Risque Volcanique (PEVOLCA), réuni ce dimanche, a entamé l’ évacuation de la population, une évacuation préventive de la population à risque et des personnes à mobilité réduite avait déjà été réalisée , environ 50 personnes.

L’évacuation prévue concerne les résidents des quartiers de Las Manchas (Manchas de Abajo, Jedey, San Nicolás et El Paraíso) dans les municipalités d’El Paso et Los Llanos de Aridane ; le Charco (Fuencaliente); La Bombilla (Los Llanos et Tazacorte) et El Remo et Puerto Naos (Los Llanos de Aridane). L’ évacuation des animaux d’élevage et domestiques a également commencé .

Il y a des inquiétudes quant à la possibilité d’incendies dans la région, où les équipes d’urgence se déplacent également.

Le Cabildo de La Palma demande à la population de prendre des précautions extrêmes et de ne pas s’approcher de la zone de l’éruption pour éviter les risques inutiles, ainsi que de garder les routes dégagées afin qu’elles puissent être utilisées par l’ensemble de l’opération terrestre.

L’ activité sismique a atteint son maximum depuis le début de l’essaim à La Palma avec un séisme de 4,2 sur l’échelle de Richter à une profondeur de deux kilomètres à 11,16 heures aujourd’hui après un autre de magnitude 3,6 à deux kilomètres de profondeur ressenti dans six communes, El Paso où il se trouve, Los Llanos de Aridane, Tazacorte, Breña Alta, Fuencaliente et Breña Baja. À 10 h 52, un autre fort séisme de 3,2 a été ressenti dans de nombreuses régions de Los Llanos de Aridane, El Paso, Breña Alta, Breña Baja, Villa de Mazo et Santa Cruz de La Palma.

Depuis 10h16 ce dimanche, jusqu’à une dizaine de secousses de magnitudes comprises entre 2,1 et 3,8 sur l’échelle de Richter se sont enchaînées . La plupart d’entre eux ont été localisés dans la ville d’El Paso, à une très faible profondeur.

Probable Tsunami ?

D’après MeteoLaMantanza, la vidéo qui nous vient de La Palma. Le puissant tremblement de terre d’aujourd’hui a généré des glissements de terrain dans certaines régions

Le CumbreVieja serait susceptible d’engendrer un mégatsunami qui toucherait la majorité des côtes de l’océan Atlantique Nord au cours d’une future éruption si la partie occidentale de la montagne glissait très rapidement dans l’océan. Mais selon l’Institut volcanologique des îles Canaries et les géologues de l’IGN nient la « théorie » et défendent que les territoires de l’archipel sont « stables ». Une « théorie » gagne du terrain parmi la population. Et malgré le fait que les autorités, les professionnels, l’Institut des volcans des Canaries et les géologues de l’Institut géographique national démentent l’information, l’écho demeure. Ils l’ont déjà démenti en 2017 et il semble qu’on doive recommencer en 2021.

Cumbre Vieja serait stable selon les modèles géomécaniques et les analyses de stabilité réalisées . Pour que cela se produise, un séisme de très grande magnitude devrait se produire simultanément avec une éruption à indice explosif élevé, ou le bâtiment volcanique actuel devrait atteindre au moins plus de mille mètres au-dessus de l’élévation maximale actuelle dans sa croissance naturelle « , ont-ils expliqué en 2017.

La théorie du Tsunami

Selon les recherches de Steven Ward, professeur à l’Institute of Geophysics and Planetary Physics de l’Université de Californie, et de Simon Day, du Benfield Greig Hazard Research Center de l’Université de Londres, ont publié en 2001 l’enquête Cumbre Vieja Volcano, effondrement potentiel et tsunami à La Palma . « Les preuves géologiques suggèrent que lors d’une future éruption, le volcan Cumbre Vieja sur l’île de La Palma pourrait connaître un effondrement catastrophique sur son flanc ouest, jetant entre 150 et 500 kilomètres cubes de roche dans la mer. »

Selon la théorie, si l’île se séparait en deux, cela créerait un mur d’eau qui atteindrait la côte du Portugal et le sud-ouest de l’Espagne . Les vagues pourraient atteindre jusqu’à 25 mètres de hauteur, détruiraient le sud de l’Angleterre et atteindraient la côte nord-américaine, en plus de « détruire la côte ouest-africaine avec des vagues allant jusqu’à 100 mètres », selon l’enquête.

Adaptation Terra Projects

Sources : https://www.abc.es/ / https://as.com/

Voir mon précédent articie que j ai repris récemment

https://wordpress.com/post/ondevraitenparler.wordpress.com/10640

Pour votre information

Sarah (Etincelle)

LA VERITE REVELEE SUR LA GRIPPE ESPAGNOLE DE 1917- il s’agissait en fait d’une pneumonie bactérienne

Worsque les États-Unis entrèrent dans la Première Guerre mondiale en avril 1917, l’industrie pharmaceutique naissante disposait de quelque chose qu’elle n’avait jamais eu auparavant : une grande quantité de sujets humains. Pendant les années de guerre de 1918 à 1919, l’armée américaine a atteint 6 millions d’hommes, dont 2 millions ont été envoyés outre-mer. Le Rockefeller Institute for Medical Research a profité de ce nouveau pool de cobayes humains pour mener des expériences sur les vaccins.


Lisez « Le parrain des vaccins admet librement qu’il a été victime d’un acte d’accusation contraire à l’éthique lors d’une déposition légale »

Résultat d'image pour les vaccinations du soldat américain 1918

En janvier 1918, des vaccins ont été administrés aux soldats à Fort. Riley, Kansas. Peu de temps après, le vaccin a été offert par le chirurgien de la division au camp dans son ensemble. Le vaccin utilisé a été fabriqué dans le laboratoire du Rockefeller Institute. Entre le 21 janvier et le 4 juin 1918, le Dr Frederick L. Gates a rapporté une expérience au cours de laquelle des soldats ont reçu trois doses d’un vaccin contre la méningite bactérienne . Les vaccins étaient des doses de spitball d’un sérum vaccinal dérivé de chevaux.

Les détails sont disponibles dans un rapport du Dr Gates : « Antimeningitis Vaccination and Observation on Agglutinins in the Blood of Chronic Meningococcus Carriers ».

Gates a écrit que les hommes participant à l’expérience présentaient des symptômes pseudo-grippaux, notamment de la toux, des vomissements et de la diarrhée, après avoir reçu le vaccin. Ces symptômes sont un désastre pour les hommes vivant dans des casernes, voyageant en train vers la côte atlantique, naviguant vers l’Europe et vivant et combattant dans des tranchées.

Puis, peu de temps avant le petit-déjeuner du lundi 11 mars, survint le début de la première vague de la soi-disant grippe de 1918. À midi, le chirurgien du camp Edward R. Schreiner avait plus de 100 hommes malades sur les bras, tous apparemment « souffrant de la même maladie ».

Extrait du rapport du Dr Gates :

Réactions… Plusieurs cas de relâchement des intestins ou de diarrhée passagère ont été notés. Ce symptôme n’avait jamais été rencontré auparavant. Une enquête minutieuse dans des cas individuels a souvent permis d’obtenir l’information selon laquelle les hommes qui se plaignaient des effets de la vaccination souffraient d’un léger coryza, d’une bronchite, etc., au moment de l’injection.

Parfois, la réaction a été déclenchée par un frisson ou une sensation de froid, et un certain nombre d’hommes se sont plaints de fièvre ou de sensations fébriles au cours de la nuit suivante.

Viennent ensuite les nausées (parfois des vomissements), les étourdissements et les « maux et douleurs » généraux dans les articulations et les muscles, qui, dans quelques cas, étaient particulièrement localisés dans le cou ou la région lombaire, provoquant une raideur de la nuque ou du dos. Quelques injections ont été suivies de diarrhée.

Les réactions ont donc parfois simulé l’apparition d’une méningite épidémique et plusieurs hommes vaccinés ont été envoyés comme suspects à l’hôpital de la base pour diagnostic.

Selon Gates, ils ont injecté des doses aléatoires d’un vaccin expérimental contre la méningite bactérienne à des soldats. Par la suite, certains des soldats ont présenté des symptômes caractérisés comme une méningite « simulée », mais le Dr Gates avance l’affirmation fantastique qu’il ne s’agissait pas d’une véritable méningite.

En 1918, « grippe » ou grippe était un terme fourre-tout pour une maladie d’origine inconnue. Le terme de mauvaise orientation « grippe espagnole » n’a jamais été corrigé. Whodathunk? Cela a aidé à dissimuler l’origine de la pandémie. S’il y avait une vraie justice dans ce monde, cela s’appellerait la « pandémie de Rockefeller ».

Par un étrange coinkydink, même la technologie moderne n’a pas été en mesure d’identifier la souche de grippe tueuse de cette pandémie. La « grippe espagnole » a attaqué des personnes en bonne santé dans la fleur de l’âge. La pneumonie bactérienne attaque les personnes dans la force de l’âge. La grippe attaque les jeunes, les vieux et les immunodéprimés.

En réalité, la pneumonie bactérienne était le véritable tueur – et des milliers d’autopsies confirment ce fait.

Les chercheurs ont examiné plus de 9 000 autopsies et « il n’y a eu aucun résultat de culture pulmonaire (bactérienne) négatif ».

Selon un article de l’Institut national de la santé de 2008, la pneumonie bactérienne était la cause de la mort dans au moins 92,7% des autopsies de ceux qui sont morts de la soi-disant « grippe espagnole » entre 1918 et 1919.  

Ainsi, un sérum expérimental anti-méningoccique dérivé de chevaux a été injecté à des soldats qui allaient entrer dans les conditions de vie exiguës et insalubres de la guerre. Qu’est ce qui pourrait aller mal?

L’Institut a déclaré avoir distribué le sérum bactérien en Angleterre, en France, en Belgique, en Italie et dans d’autres pays pendant la Première Guerre mondiale. En fin de compte, ces charlatans du Rockefeller Institute ont tué 50 à 100 millions de personnes via des infections pulmonaires bactériennes de 1918 à 1919.

Un article de 2008 sur le site Web des Centers for Disease Control des États-Unis décrit comment des soldats malades de la Première Guerre mondiale pourraient transmettre la bactérie à d’autres en devenant des « adultes des nuages ».

« Enfin, pendant de brèves périodes et à des degrés divers, les hôtes affectés sont devenus des « adultes des nuages »  qui ont augmenté l’aérosolisation des souches colonisatrices de bactéries , en particulier les pneumocoques , les streptocoques hémolytiques, H. influenzae et S. aureus.

Le Dr Carol Byerly décrit comment la « grippe » s’est propagée comme une traînée de poudre dans l’armée américaine. (Remplacez « bactéries » par « influenza » ou « virus » du Dr Byerly :

Quatorze des plus grands camps d’entraînement avaient signalé des épidémies de grippe en mars, avril ou mai, et les troupes infectées récupérées transportaient le virus avec elles à bord de navires vers la France. Lorsque les soldats dans les tranchées tombaient malades, les militaires les évacuaient des lignes de front et les remplaçaient par des hommes en bonne santé. Ce processus mettait continuellement le virus en contact avec de nouveaux hôtes, de jeunes soldats en bonne santé dans lesquels il pouvait s’adapter, se reproduire et devenir extrêmement virulent sans risque de s’épuiser.

L’abus d’aspirine a également contribué à la mortalité élevée de cette épidémie de pneumonie.


Lisez « L’aspirine a contribué à la mortalité lors de l’épidémie de 1918-1919 et plus encore »

traduction en français

Source : https://www.winterwatch.net/2021/06/the-truth-revealed-about-the-deadly-1918-spanish-flu-it-was-actually-bacterial-pneumonia/

Le grand-père de Bill Gates, le Dr Frederick L. Gates a participé à l’expérience Rockefeller sur la méningite bactérienne JAB qui a tué 100 millions de personnes en 1918 – 1920. Ce n’était pas la grippe espagnole… c’était un PLAN expérimental de méningite bactérienne ! ??

Pour votre information

(etincelle) Sarah

Marc Gray : Principes de base de notre libération spirituelle ! CoronaX-Files !

Rumble — Marc Gray : Principes de base de notre libération spirituelle ! CoronaX-Files !
Ce discours était à l’origine préparé pour la manif pour nos libertés du samedi 14 aout 2021 à Rouen.. à laquelle je n’ai pu lire que le tout dernier paragraphe au micro à la fin. Je vous propose le reste. C’est un condensé de cet enfumage planétaire depuis plus d’un an, et une description de la dimension spirituelle qu’il faut observer et à laquelle se raccrocher : il s’agit bien d’une réelle guerre spirituelle contre les peuples conscients, de la part des élites involutives et malfaisantes, à l’aide de tous leurs agents crédules collabos kamikazes et lobotomisés par leur propagande anti-vie et génocidaire ! Gardons le cap sans nous couper de l’esprit, notre libération arrive sur tous les plans Gardons le cap sans nous couper de l’esprit, notre libération arrive sur tous les plans, si la vérité est rétablie !!

Page des CoronaX-Files : https://freedomufos.com/documents-complementaires/coronax-files-limposture-planetaire/

Pour la vidéo voici le lien :

https://rumble.com/vlgbd8-marc-gray-principes-de-base-de-notre-libration-spirituelle-coronax-files-.html?fbclid=IwAR1O3KFwwgx_3ccN4dQE358N99945Us2v22JFv8h8Omu-fFMAjTX0O36zo8

Toujours pour votre information

Sarah