MUSHUM – HOMME MEDECINE DU PEUPLE INNU

 

marcel-gill-grondin

MUSHUM

Il est important pour toute l’humanité actuellement de voir la nature comme un ami. Il n’y a rien de dangereux dans la nature. Si vous vous consacrez à comprendre la nature elle vous le rendra au centuple et tous les êtres qui la peuplent deviendront vos amis. C’est la définition première de l’expression « paradis terrestre ».

Pour que vous puissiez comprendre cela, concept peu connu, je vais vous raconter deux petites histoires. Ils me permettront également de vous présenter un aîné spirituel, Homme médecine de la Nation Innu. Marcel Gill Grondin porte le nom honorifique de Mushum, ou Grand-père. Il a eu une carrière très intéressante. Il est l’un des seuls à avoir reçu l’enseignement traditionnel de guérison et de spiritualité de ses aïeux, et cela malgré les persécutions génocidaires des gouvernements et clergés canadiens. Après avoir fait une carrière de comportementaliste, profession rare, il se consacre maintenant à la guérison. À 70 ans il en parait 50 et travaille parfois plus de 12 heures par jour 7 jours par semaine avec seulement un petit congé de temps à autre. Il veut transmettre ses connaissances pour que la relève puisse continuer le boulot gigantesque qu’il y a à faire pour les Premières Nations. Pour cela il offre aussi des enseignements.

Toutes les communautés innues sont aux prises avec des problèmes graves, dont plusieurs sont transmis de génération en génération. Cette transmission générationnelle, résultante des actions génocidaires des écoles résidentielles, vient d’être prouvée scientifiquement par une scientifique, une psychiatre recherchiste des Premières Nations. Ils en parlaient à la radio de Radio Canada le 29 septembre 2015 à l’émission « UNRESERVED ». Très intéressante émission hebdomadaire (en anglais) qui parle des Premières Nations. Les podcasts sont disponibles en ligne. Mais revenons à ces histoires que Mushum m’a racontées.

Mushum a fait cet été une véritable cérémonie de la Tremblante, connu des anthropologistes québécois comme « la tente tremblante ». À mon humble avis c’est la cérémonie la plus impressionnante de toutes les cérémonies des nations de langues algonquiennes. Les nations de linguistique algonquienne sont répandues sur la majorité du territoire canadien.

Les signes ont été à la mesure de la cérémonie : des lumières sont apparues dans la tente, la terre à trembler, les demandes de la Tremblante ont été exaucés, des maladies guéries et la transmission des traditions ravivée! Le climat d’amour était tellement grand que deux ours adultes, un mâle et une femelle, sont venus se coucher tout contre la tente cérémoniale. Mushum me racontait avec des étoiles dans les yeux, qu’ils avaient même pu flatter la femelle quelques instants après la cérémonie.

Quelques semaines plus tard, pour se délester de tout le stress venant de la guérison constante des siens, il est parti avec son petit fils faire une randonnée en nature. Ils se sont baignés dans un beau petit lac de montagne, loin de tous les sentiers battus. Ils ont pris du soleil et se sont préparé un repas. Pendant le repas une femelle ourse et sa petite famille de 3 oursons sont venues jouer sur le bord du lac. Les ours étaient à 2 -3 mètres d’eux seulement. Comme des êtres qui connaissent bien la nature, les deux Indiens n’ont pas interrompu leur repas ou fais attention aux ours. À un moment donné un petit ourson est venu voir le jeune petit-fils de Mushum. La maman ourse n’a pas réagi. Et ils sont repartis quelques minutes plus tard, comme ils étaient arrivés, nonchalamment !

Vous voyez, ce qui est perçu comme un danger dans les sociétés technocratiques ne l’est pas du tout en réalité. La nature est notre ami, mais il faut la connaître. C’est une connaissance beaucoup plus importante que tous les autres domaines de connaissance, car c’est la seule qui assure la santé et la pérennité des générations à venir. Nous expliquerons dans un prochain article comment cela est possible pour tous et toutes maintenant.

Dans un même sentier d’idées, je vous annonce la parution du livre « Les Animaux Totems » aux Éditions du Dauphin Blanc. La lecture de mon dernier livre pourra vous éclairer sur cette relation spéciale avec les animaux. Ceux qui connaissent auront deviné que l’ours est le totem de Mushum.

Par la FONDATION DE RECHERCHES DES PREMIÈRES NATIONS, Mushum recueille des dons pour des activités de développement pour des enfants innus. Ses stages et autres activités sont aussi détaillés sur mushum.com.

Toutes Nos Relations

Aigle Bleu

marcelgillgrondin2

MUSHUM – MARCEL GILL GRONDIN

 

Trouvé sur le blog d’Aigle Bleu

Fort heureusement il y a encore de ces hommes là qui sont encore présents sur Terre pour nous rappeler la valeur de la nature et des animaux et aussi celui des êtres humains….

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s