CONSTRUIRE UN PONT ENTRE LES PEUPLES

 

pont-entre-les-peuples-copie-1

 

Nous avons aux ventes et marketing à Invocation une nouvelle employée de descendance Amérindienne et Québécoise. Elle a travaillé avec les deux cultures et nous partage ses observations ci-dessous. La paix entre les peuples nécessite pour exister la compréhension de l’autre.Ainsi, de telles observations sont très importantes. AB

Kwe tout le monde,

Il y a quelques années, j’ai été invité à écrire un court document permettant de faciliter le mieux-vivre ensemble pour une organisation qui employait à la fois des blancs et des autochtones. Ce texte peut permettre une meilleure compréhension de la différence entre les valeurs occidentales et autochtones.

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que je partage ce document avec vous .

Paix et Amitié,

Michèle Fiset

 Certaines différences entre les valeurs occidentales et les valeurs autochtones

 

Valeurs occidentales Valeurs autochtones
La primauté de l’individu. L’individu possède. La primauté de la communauté. La possession est collective, sauf la terre, qui ne peut être possédée, et dont les Autochtones sont les gardiens.
L’importance et le pouvoir d’une personne semesurent à la quantité de ses possessions Plus une personne apporte à la communauté,plus elle acquiert importance et influence.
Les dirigeants ont le pouvoir, il y a donc

valorisation du commandement et de l’obéissance.

Les dirigeants sont des gens d’influence. Ils

sont les représentants de lacommunauté. L’obéissance n’est pas une valeur.

La hiérarchie doit être respectée. De plus, l’êtrehumain est considéré supérieur au reste de la création, qu’il domine et dont il se sert. La hiérarchie n’existe pas. Selon la pensée

circulaire, les gens ont des rôles différents, et sont interdépendants, tant entre eux, qu’avec le reste de la création. L’être humain n’est en rien supérieur, et il doit utiliser les ressources naturelles avec respect.

Un supérieur s’habille en tenant compte de sonrang. Plus il est élevé dans l’échelle sociale, plus sa tenue le démontre. Un dirigeant, qui n’est en rien au-dessus desautres, mais s’avère au service de la communauté, met un point d’honneur à s’habiller de manière correcte, sans vouloir sembler au-dessus des autres. Ne vous étonnez donc pas de voir un directeur général sans veston, ou même en  jeans, selon la clientèle qu’il dessert.
Lors d’une divergence d’opinions, si un Amérindien ne répond pas, un Québécois conclura aisément avoir remporté « le débat ». Lors d’une divergence d’opinions, une fois quechacun des partis se sera exprimé, un Amérindien cessera l’échange, par respect pour l’opinion de l’autre. Pour lui, il n’y a pas de débat, simplement un échange de points de vue.
Un dirigeant qui ne respecte pas les

engagements faits envers la population, mais qui est appuyé par ses pairs, ne peut être destitué avant la fin de son terme

Un dirigeant qui ne respecte pas les

engagements faits envers la population sera destitué par cette dernière, qui réclamera, et obtiendra, sa révocation, bien que son terme ne soit pas rendu à échéance.

Les politiques et recommandations tiennent

compte des objectifs déterminés par les élus et intervenants identifiés par les dirigeants. Un référendum peut, ou non, être tenu auprès de la population.

Les politiques et recommandations découlent

des besoins identifiés parmi la population, et sont adoptées avec l’aval de cette dernière.

Pour arriver à un but, on peut cacher certainesinformations. Dicton : « Toute vérité n’est pas bonne à dire. » La transparence est valorisée, même si elle

oblige à de plus longues discussions. Dicton : « La signature d’un individu vaut ce que sa parole vaut. »

La signature vaut, en principe, plus que la parole donnée. La parole donnée vaut plus qu’une signature. Elle est la mesure d’une personne dans la communauté.
La majorité est recherchée Le consensus est recherché.
Le temps consacré au règlement d’un dossier ou litige est limité. Passé ce délai, un supérieur tranche. L’importance accordée au temps amène l’individu à rechercher également les plus courtes distances. Le temps consacré au règlement d’un dossierou litige n’est pas limité. La satisfaction des parties – conséquemment, de la communauté – importe plus que la durée des travaux. Il en va de même de la qualité des relations. Cela influence aussi notre vision des distances.
Lors d’une rencontre ou d’un forum, chaque

intervenant dispose d’un temps qui lui est compté. Passé ce délai, on presse le participant de conclure. Au besoin, on lui coupe la parole. Le temps, c’est de l’argent.

 

Dicton québécois : « la ponctualité est la politesse des rois ».

Lors d’une rencontre ou d’un forum, chaque

intervenant dispose du temps nécessaire à l’expression de son idée. Pendant qu’une personne parle, tous écoutent avec respect. Il importe peu de poursuivre les échanges au-delà du délai prévu. Les personnes avec qui vous échangez sont « ici et maintenant »  les plus importantes qui soient.

 

Cela peut entraîner un retard à la rencontre suivante, qui n’est pas perçu comme de l’irrespect, puisque toutes les personnes ont droit aux mêmes égards.D’où l’expression « indian time », dontaucun Amérindien ne ’offusque.

Une chose est « bien » ou « mal ». Cela se reflète dans le système de justice : coupable ou non coupable

 

Système de justice : répression. On punit la personne.

Tout est relatif. Ce n’est pas parce qu’on admet avoir fait une chose, que celle-ci est « mal ». « Oui, c’est moi qui l’ai fait, parce que… » n’est pas un aveu de culpabilité, mais une amorce de discussion devant mener à la meilleure solution.

 

Système de justice : réparation : de l’individu, qui doit réparer, et de la communauté, qui doit corriger ce qui a amené une personne à adopter un comportement déviant

 

Proverbe amérindien : « ne juge jamais un individu avant d’avoir marché une lune entière dans ses mocassins ».

Trouvé sur le blog d’Aigle

mandalalaluna450 (1)  Etincelle 

Advertisements

IL EST MAINTENANT TEMPS DE REALISER VOTRE APPEL

sois-charlieDepuis les « attentats » Charlie Hebdo il règne une vibration différente. On dirait qu’on est entrés dans une sorte de fenêtre intemporelle, une sorte de « gouffre » énergétique, un tourbillon qui emmène malgré elles les consciences ne pouvant concevoir la réalité de ce qui se trame réellement derrière ce Monde, et même, si nous ne faisons pas attention, également tous ceux qui savent pourtant. La population suit exactement les directives que les médias et le gouvernement souhaitent voir appliquer, et les émotions qu’elles souhaitent voir pénétrer dans les corps et dans les consciences de ceux qui recevront ce « choc » en pleine figure, en oubliant de rester lucides et perspicaces malgré les perturbations émotionnelles, créées de toute pièce. Tout est tellement bien ficelé, à un niveau que tellement peu (comparé à la population mondiale) peuvent concevoir encore.

 

Comme je le disais dans mon premier article ici sur le sujet, suivant les « attentats« , la différence cette fois-ci est que de plus en plus de gens se réveillent et voient la manipulation. Les « théories du complot » deviennent de moins en moins des « théories », jusqu’au jour où elles seront publiquement exposées comme étant les « réalités », et la note sera salée. Le choc sera lourd aussi pour toutes ces consciences qui voient encore le Monde comme il nous l’est présenté, sans n’avoir jamais cherché à creuser plus loin.

 

attaque

Beaucoup rejetteront en bloc cette réalité qui sera absolument « inconcevable » pour leur esprit, c’est à dire, le concevoir les feraient « devenir fous« . Par défense, leur mental va donc préférer dire que c’est l’autre qui est « fou ». C’est toujours le même procédé : l’humain rejette violemment ce qu’il ne peut concevoir, c’est ainsi que de tous temps il a fonctionné, en exécutant ou persécutant ceux qui apportaient des nouvelles vérités, plutôt que de se remettre lui-même en question, son égo en prenant trop un coup. Je commence déjà à le voir par rapport à mes partages récents, j’assiste à un réel partage entre ceux qui « lâchent » (cela va trop loin pour leur conscience, donc ils rejettent violemment, insultent, et s’en vont), et ceux qui restent ou ceux qui arrivent car justement ils résonnent déjà avec ce niveau de partage. Ceux qui me suivent depuis le début maintenant, savent que j’y suis toujours allée en « crescendo ». Je me calque au niveau de conscience et je partage en fonction de ce que je ressens de ce qui peut être transmis, pour ne pas justement que cela soit rejeté en bloc, il faut une progression de conscience, par paliers. 
Maintenant, les évènements me (nous) poussent parfois à passer des paliers plus rapidement que prévu. C’est comme les évènements de la vie qui nous poussent à des prises de conscience dans nos vies personnelles, telles que les maladies, la perte d’un proche, les « accidents ». Ils sont tous des révélateurs de messages importants et surtout de bonds de conscience pour toute personne qui sera prête à les faire, ayant laissé son égo, ses croyances ancrées et ses schémas du mental de côté.

 

protégés attaques terroristes

Cet évènement qui vient de se produire en France en fait partie. Il a d’un côté continué à endoctriner une partie de la population dans des croyances et programmations mentales perfides et de l’autre, ouvert la conscience d’un très grand nombre de gens, qui étaient prêts pour ce « déclencheur », cette « goutte d’eau » qui a fait déborder le vase de l’inconscience. Je ressens que l’inconscient collectif n’est plus le même. Il a fait un bond en avant. Même si pour ceux qui étaient « en bas » de l’échelle de conscience, beaucoup le resteront, ceux qui étaient en phase d’éveil, ou en phase mitigée, ont basculé et sont passés de l’autre côté du voile. Pour de plus en plus de personnes, « tout devient de plus en plus clair », « tout prend sens ». Oui tout prend sens quand on prend le temps de comprendre. Tout s’explique, tout se déroule comme un film, dans lequel on peut même remonter dans le temps, dans le temps du Monde, et même dans le Temps de nos vies, pour y comprendre ce pour quoi nous avions vécu ce que nous avons vécu…

 

baby universe

Nos ressentis depuis tous petits, nos sensations de « voir » et de « comprendre » des choses que la plupart ne voyaient pas autour de nous, la sensation de voir à travers les voiles, de ne pas appartenir à ce Monde, à cette société, de la regarder toujours de « l’extérieur », comme un maillon défaillant, une pièce qui ne rentrerait pas dans le moule, et surtout, cette sensation « d’être ici pour une raison », d’avoir quelque chose à réaliser, cette sensation indescriptible par des mots, que tellement peu ont pu comprendre dans notre existence…
Maintenant que les évènements extérieurs nous confirment de plus en plus de choses, ainsi que les informations disponibles sur internet et dans les livres, encore une fois tout prend sens et nous sommes appelés chaque jour un peu plus depuis ces derniers mois à entrer réellement dans notre « mission ». Plus précisément, à enfin suivre notre « appel ». L’appel, c’est ce fameux sentiment que l’on a dans le ventre et dans le coeur, qui ne part pas, quoi que l’on fasse et quoi que l’on se dise. On a beau essayer tous les emplois du monde, on reviendra toujours à cette chose, qui est en notre coeur, au plus profond, et dont l’appel se fera de plus en plus ressentir, parfois jusqu’à la douleur pour que nous y prêtions enfin attention.

C’est ce que 2015 nous réserve. Un alignement à nos « appels » respectifs sans précédent. Si 2013 était l’année de l’éveil de conscience, 2014 la mise en place et les prémices de la réalisation de notre mission, 2015 est vraiment l’alignement total avec qui nous sommes et ce que nous sommes venus ici pour réaliser. C’est aussi pour la plupart d’entre nous la fin de notre capacité à faire semblant, la non tolérance totale envers l’hypocrisie, l’inauthenticité et les faux semblants (limite viscérale), et la tolérance zéro envers tout ce qui est toxique, et perturbant l’harmonie (relations, alimentation, pensées…).

 

Capture d’écran 2015-01-18 à 13.24.092015 est comme un géant RESET pour la plupart d’entre nous. Un peu comme si notre vie commençait MAINTENANT et que tout ce qui était avant, n’était qu’une géante illusion, une sorte de pièce de théâtre qu’on était forcés à jouer malgré nous mais dont on ne souhaite plus faire une seule représentation, car ce serait mourir à nouveau. Jamais le sentiment de « vie » n’a été aussi présent en nous qu’aujourd’hui, comme si notre vie d’avant n’était même pas réellement une « vie ». Un peu comme un poisson dans un aquarium qui découvre l’océan pour la première fois.

 

hypocrisie
En ce mois de janvier 2015, un grand voile s’est levé. Un des plus grands voiles de l’humanité avec celui de l’ignorance, celui de l’hypocrisie. Le niveau d’hypocrisie atteint dans notre société est tel qu’il est absolument impossible pour un être conscient de pouvoir le regarder sans ressentir des hauts le coeur. Comme il est absolument impossible pour quelqu’un qui est sorti de la « matrice », d’y retourner, ou alors volontairement et consciemment pour changer son cours. Nous avons atteint un niveau et une phase où il est désormais extrêmement douloureux de faire semblant, voire impossible. Il ne nous est plus possible d’être qui que ce soit d’autre que « nous-mêmes », nus, face au Monde. Les masques tombent, le mensonge ne perdure plus, et seule la voix du coeur et de l’authenticité nous parle désormais. Comme si nous n’étions capable uniquement plus que de capter cette fréquence radio, tout le reste faisant des interférences et nous provoquant une sensation de gêne et de désagrément, « sonnant faux ». Même ceux qui nous paraissaient les plus « vrais » paraissent eux aussi tout à coup « fades », car il y a des degrés dans l’authenticité, et seuls ceux qui le sont à 100% peuvent nous transpercer. Ils nous « transpercent » car la vibration de leur coeur peut enfin atteindre la vibration de notre coeur, comme cela devrait être tout le temps le cas, entre tous les êtres humains, et je dirai même entre tous les êtres vivants. Mais tellement de voiles ont été déposés depuis la création de l’humanité, au travers de tous les coeurs, et devant tous les yeux. Des couches et des couches, tellement épaisses que nombreux mourront encore sans jamais n’avoir pu ne serait-ce qu’en retirer la moitié. Est-ce leur faute ? Non, car le système de manipulation dans lequel nous naissons est tellement bien ficelé et la matrice tellement bien construite que seul un être vraiment motivé à en sortir le pourra. Et oui, car aujourd’hui, à l’heure de l’information, l’ignorance est un choix. A partir du moment où nous avons accès à internet, alors nous n’avons plus d’excuses de « ne pas savoir ». Ne pas savoir aujourd’hui, est forcément un choix. Et même sans avoir accès à internet, nous avons toujours le choix d’avoir des valeurs élevées ou non, de poursuivre des idéaux spirituels ou non : de servir la justice, la vérité et la beauté; ou de servir des intérêts primitifs et égoïstes : avidité, pouvoir, luxure. Qui que nous soyons, nous sommes tous le résultat de nos choix : conscients ou inconscients.

 

contradiction chat ferme

 

Qu’est ce qu’un choix inconscient me direz-vous ? Et bien, par exemple, consommer de la « viande », autrement dit le corps découpé d’un animal élevé pour cela, maltraité et tué, c’est faire un choix, pour la plupart des gens achetant leur viande en supermarché, « inconscient ». Mais le choix d’encourager ces pratiques barbares et cruelles et ces meurtres sans conscience est quand même fait, puisque personne n’a forcé cette personne à acheter sa barquette. L’humain a toujours le libre arbitre, et quand on y réfléchit, aucune conspiration, aucune manipulation, aucun mensonge, aucun abus ne peut exister sans l’accord de celui qui est en face et qui l’accepte. L’humain accepte la destruction de son âme et de sa planète, chaque jour un peu plus, et ceux qui sont tout en haut, n’ont qu’à observer la facilité à laquelle les humains peuvent être maintenus dans leurs états les plus primitifs. La facilité avec laquelle ils peuvent convertir une âme innocente (la plupart des enfants), en une âme pervertie. La facilité avec laquelle ils peuvent corrompre l’être humain, pour de l’argent, du sexe sans conscience ou la « célébrité ». La facilité avec laquelle ils peuvent faire accepter l’humain de vivre dans une prison, enchaîné de son plein gré à un travail qu’il n’aime pas, à faire des choses qu’il n’aime pas, pour vivre une vie qu’il n’aime pas, et à lui faire penser que toute personne « libre », et hors de la prison, est « folle », « marginale », « malade », ou « anormale ». La facilité avec laquelle ils ont manipulé l’humain à se soucier du regard des autres plus que de ses propres valeurs et opinions. La facilité avec laquelle ils nous font fumer, boire, et manger les substances les plus toxiques pour notre propre corps, sans discuter, et même en en redemandant encore et en glorifiant ces mêmes substances, laissant penser que toute personne ne les consommant pas, sera « anormale » ou « dans une secte » (la secte des gens qui mangent des fruits et légumes). La facilité avec laquelle ils ont inversé absolument toutes les valeurs pour glorifier tout ce qui détruit l’humain. L’humain applaudissant et encourageant sa propre destruction et ses propres destructeurs, chantant sur les publicités des produits qui le tuent à petit feu, un petit peu plus chaque jour…
 
 

C’est pour cette raison qu’il nous est demandé d’ouvrir les yeux. C’est pour cette raison que seule la véritable conscience pourra nous délivrer. C’est pour cela que tout dans nos vies à l’heure actuelle « s’effondre » pour mieux se rebâtir. Toutes nos croyances, nos peurs, nos schémas de pensées inconscients, sont appelés à être dissous, pour que nous rentrions véritablement dans notre « appel », et surtout dans notre Vérité la plus absolue.

 

au niveau du coeur maquillageParler avec le coeur et penser avec le coeur est l’une des choses les plus difficiles pour l’être humain à l’heure actuelle, tellement volontairement éloigné de qui il est vraiment depuis sa plus tendre enfance. Et pourtant, c’est aussi la chose la plus facile et naturelle, puisque c’est ce qui constitue notre vraie nature. C’est la chose la plus simple, la plus douce, et pour nous et pour les autres, la plus pure, la plus belle, la plus harmonieuse, la plus agréable. C’est la solution à presque tous nos problèmes relationnels et problèmes de vie. Comment vivre harmonieusement dans un Monde où chaque masque parle à un autre masque ?
Quand vous lisez ces mots, vous savez qu’ils proviennent du coeur et c’est pour cela qu’il vous est si facile de les lire et que c’est comme si on avait l’impression de « boire les paroles ». On boit les paroles car les paroles arrivent directement en nous, sans passer par le mental, ça descend directement dans le coeur. C’est comme quand on dit « tes articles ou tes paroles sont une véritable bouffée d’air frais ». C’est une image, mais ce qui se passe c’est que le chakra du coeur s’ouvre, le plexus solaire s’ouvre, et on a l’impression de « respirer ». Mais tout simplement car la communication est passée de coeur à coeur, et non de mental à mental, ou de mental à coeur.

 

Chaque jour en consultation, j’ai des personnes dévastées qui me disent qu’elles viennent de perdre leur travail, ou qui viennent de vivre une rupture amoureuse (lire mon article ici : « couples et éveil spirituel, sortir des schémas destructeurs »). Après la lecture de cet article maintenant vous devez avoir compris pourquoi il se passe tout cela dans votre vie. Comme vous êtes appelés à suivre votre « appel » et à retrouver votre alignement, on va vous aider « volontairement » à rompre tout lien toxique, et toute chose vous empêchant d’être en alignement et de mener à bien votre mission. Tous les « soldats » sont appelés à « s’activer » et nous n’avons plus de temps à perdre. Les attentats qui viennent de se produire marquent le début d’un conflit à grande échelle (provoqué de toute pièce) et l’humanité va vivre de grands chamboulements. Il faudra garder son sang froid et ne pas oublier que la mission que nous ressentons en nous, nous la connaissions avant de venir et nous l’avons préparée. Nous savions que nous pouvions la réussir et tant que nous restons en alignement, nous avons la certitude que nous serons guidés pour la mener à bien.
L’alignement est LA chose la plus importante, je ne le répèterai jamais assez, surtout en ces temps de chaos qui vont surprendre l’humanité, pour la plupart endormie dans leur « train train ». Il est déjà difficile pour la plupart des humains de comprendre l’importance de l’alignement en temps de tranquillité, alors dans le chaos, cela demandera encore plus de lucidité et de volonté. Mais l’alignement en temps de chaos est aussi facilité car lors d’évènements « catastrophiques » c’est là que l’humain se reconnecte aux vraies valeurs ainsi qu’à lui-même. Tout ce « négatif » en apparence servira donc le « positif » puisqu’il permettra un éveil à grande échelle de l’humanité et une reconnection aux seules choses qui comptent véritablement : l’authenticité, la vérité, la justice, la beauté, l’empathie, l’entraide, et l’Amour (le vrai).

 

Capture d’écran 2015-01-18 à 13.20.45

Pour la plupart d’entre nous, cette phase est comme lorsque l’on prend l’avion avec un ciel tout gris, et que l’on transperce les nuages et que l’on y découvre un magnifique ciel bleu tout là haut, que personne ne pouvait voir d’en bas. La matrice, c’est la vie en bas sous le ciel gris. La vie d’un être sorti de la matrice et reconnecté à son être véritable et aux vrais sentiments d’amour inconditionnel, se passe au dessus des nuages, là où le Soleil de son coeur et du coeur des autres qu’il peut à nouveau ressentir, tape fort, là où le ciel est bleu, là où l’harmonie règne, ainsi que la paix, intérieure et extérieure. C’est pour cette raison qu’il vous est désormais extrêmement difficile de redescendre. Tout est une question de vibration et redescendre à une vibration qui n’est pas la nôtre provoque une réelle souffrance physique, mentale et émotionnelle. C’est bien réel et c’est parfaitement logique. C’est comme deux radios qui n’émettent pas la même fréquence, elles ne peuvent cohabiter harmonieusement. On ne peut pas capter et émettre clairement sa propre radio si on en écoute d’autres en même temps… Notre message au Monde ne peut être clair si on se laisse parasiter par des fréquences qui ne sont pas les nôtres, et Dieu sait s’il en existe des terriblement nocives et noires. Encore une fois, l’alignement est un travail quotidien, dans la Matrice. Et il doit être notre priorité N°1 afin d’être reliés à notre guidance interne afin de nous en éviter les pièges destructeurs.
Tout ce que nous avons vécu avant ce moment où nous honorons notre appel et entrons réellement dans notre rôle sur Terre, n’était que « préparation ». Pendant toutes ces années, nous nous sommes préparés à devenir les êtres que nous sommes maintenant et parfaitement prêts à accomplir ce que nous sommes maintenant sensés accomplir. Il y a quelques jours en canalisation, ils m’ont dit « pendant toutes ces années, tu t’es préparée avant que le pire n’arrive, maintenant tu seras prête à l’affronter ». Que sera « le pire », vous demandez-vous, et bien la 3ème guerre mondiale vers laquelle ils veulent nous emmener, planifiée depuis des dizaines et dizaines d’années. Tout ce qui est ridiculisé aujourd’hui sera considéré comme vérité demain, alors ne baissez pas les bras devant l’état d’ignorance dont font encore preuve bonne partie des gens autour de vous. Ils ont fuit la sagesse et la raison pendant que les temps étaient tranquilles, mais dans le chaos, ils ne le pourront plus, et c’est là qu’ils réclameront des guides, de l’aide, et des réponses, car ils n’auront pas fait le travail nécessaire avant et seront donc perdus, comme des enfants ne sachant que faire ni ou aller. Ce sont ces mêmes personnes qui rejettent violemment aujourd’hui vos propos pour éveiller leurs consciences.

 

le bon combat pauloL’important c’est vous et votre mission, vous et votre message, vous et votre appel. Rien d’autre ne compte plus que cela maintenant. Il nous est demandé de ne plus rien analyser avec nos repères passés, car tout est bouleversé et tout cela ne peut être compris avec les anciens schémas. La seule chose à faire est de suivre son coeur et ses intuitions, et de toujours se rappeler, dans les moments difficiles (attaques, moqueries, difficultés de la vie…) POUR QUI nous le faisons, et pour quoi. Quand votre appel est d’éveiller les consciences sur la maltraitance animale et que vous êtes moqués, rappelez vous pour qui vous le faites, pensez aux animaux, et vous aurez à nouveau la force. Il vaut mieux être moqués et sauver des animaux, que de ne pas être moqués et de ne pas sauver d’animaux. C’est la même chose pour ceux dont la mission est d’éveiller les consciences des humains sur la réalité de ce Monde, les manipulations, etc… Il vaut mieux être moqués et avoir sauvé des âmes, que d’avoir été tranquille chez soi sans n’avoir aidé personne. C’est ce que je me dis chaque jour. Car tout est toujours entre vous et « la Source », vous et votre âme, vous et « Dieu », peu importe comme vous l’appelez. Rien d’autre ne compte, rien ni personne, et Mère Teresa l’a très bien résumé :

 

mere teresa

 

 Laura Marie.

 

Trouvé sur le blog de Laura Marie

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

IL SOIGNE SES BÊTES AVEC DES PLANTES, ET ELLES S’EN PORTENT MIEUX !

Heureusement, il n’y a pas que des élevages qui saturent leurs animaux avec des médicaments, vaccins et autres produits qui finissent dans notre organisme une fois consommés. Soigner les animaux en les respectant est également possible, même si cela devient une chose difficile puisqu’ils ne sont pas aidés dans ce sens, les lobbys pharmaceutiques n’acceptant généralement pas de voir des profits leur échapper… (Benji)

arton6753-39bbcChaque année, de plus en plus d’éleveurs optent pour des soins doux aux animaux. La médecine vétérinaire à base de plantes permet en effet de prévenir les maladies et renforce la santé des troupeaux. Mais la législation n’est pas favorable aux techniques alternatives.

-Châteaubriant (Loire-Atlantique), reportage

Gildas Laurant sort de sa réserve des flacons et un bidon d’un liquide orangé, qu’il pose sur la table installée dans la cour de sa ferme. Ces récipients renferment des préparations à base de plantes, que le jeune agriculteur utilise pour soigner ses charolaises. Il a repris la ferme de son père il y a trois ans, une exploitation traditionnelle blottie dans le bocage, près de Châteaubriant.

Les flacons : une partie de la méthode

De l’huile essentielle de lavande en guise de vermifuge, de l’eucalyptus pour les problèmes respiratoires, du ravinsara pour booster un veau un peu faible. L’éleveur castelbriantais achète ses préparations au Comptoir des plantes médicinales, une boutique en ligne de compléments alimentaires à base de plantes, pour les animaux. L’entreprise conseille également les éleveurs dans l’utilisation de leurs produits.

Car la phytothérapie et l’aromathérapie – respectivement le traitement par les plantes et par les huiles essentielles – c’est toute une science. Gildas Laurant ne s’est pas lancé seul dans l’aventure. Il est allé de stage en stage pour apprendre la médecine vétérinaire alternative. En Loire-Atlantique, le Gab (Groupement d’agriculteurs biologiques) et le Civam (Centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) en organisent régulièrement.

Les flacons et les bidons de mélanges végétaux et d’huiles essentielles ne sont qu’une partie de la méthode. « 95 % du temps, j’apprends aux éleveurs à ne pas utiliser ces produits ni les médicaments ! », s’exclame Gilles Grosmond, vétérinaire et conseiller technique pour le Comptoir des plantes, qui anime régulièrement des formations destinées aux éleveurs. Tout se joue sur le renforcement du système immunitaire des animaux, afin qu’ils se protègent eux-mêmes des maladies.

Ainsi, les vaches de Gildas peuvent aller et venir à leur guise entre les stabulations et le pré. « Le but est d’éviter le confinement, explique-t-il, contre la prolifération de parasites ou de maladies. » La porte des champs est ouverte y compris l’hiver et il n’est pas rare que des veaux naissent dans l’herbe humide et dans le froid. « Ceux-là résistent mieux, en général ! »

Une méthode qui dérange

Mais la méthode ne plaît pas à tout le monde. « On dérange », souffle Jérôme Dubois, vétérinaire à Rougé (Loire-Atlantique). Dans son cabinet, il soigne les animaux avec des mélanges de sa propre fabrication, à base d’extrait de plantes fraîches.

Il faut dire que la législation qui entoure l’aromathérapie et la phytothérapie est assez complexe. Pour pouvoir les utiliser, les éleveurs faisaient passer les huiles essentielles pour des additifs alimentaires sensoriels de type aromatique, destinés à donner du goût aux ration des animaux. Dans les faits, bien sûr, leur utilisation était thérapeutique.

Mais en mars 2013, un règlement de l’Union Européenne retire du marché de l’alimentation animale plus de 250 huiles essentielles (dont l’huile essentielle de chardon, de curcuma, d’aubépine, de pâquerette, etc.).

Quelques mois plus tard, en août 2013, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) publie une note sur le statut juridique des médicaments. Elle y rappelle que les produits utilisés pour un usage thérapeutique sont considérés comme des médicaments vétérinaires. Or, pour être vendus, ils doivent être validés par une autorisation de mise sur le marché (AMM).

Source et fin de l’article sur Reporterre

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

P. JOVANOVIC : REVUE DE PRESSE SPÉCIALE BCE / BANQUE NATIONALE SUISSE

Pierre Jovanovic évoque la décision récente de la Banque Centrale Européenne d’injecter 1100 milliards d’euros de liquidités dans les marchés pour tenter de relancer l’économie européenne. Il analyse également les conséquences de l’envolée du Franc Suisse et de la nouvelle politique de la Banque Nationale Suisse.

Trouvé sur Youtube

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

UN CANAL DE BIDONVILLE RENAIT GRACE A LA NATURE

Une très belle expérience pour dépolluer une zone gravement atteinte, mais si bien sûr le résultat est magnifique, le mieux ne serait-il pas d’éduquer les populations avant que la pollution n’ait lieu? Combien jettent par dépit ou fainéantise des déchets par la fenêtre, se disant-même « au point où ça en est… »? Si à l’origine les personnes ne se comportaient pas « comme des porcs », ce genre d’expérience n’existeraient peut-être pas… Cela reste néanmoins une bonne initiative dont beaucoup devraient s’inspirer… (Benji)

ob_a1229a_paco-after

Aux Philippines, une entreprise « éco » va réussir un véritable tour de force : assainir le canal Paco en plein « bidonville » pour en faire un espace vert et un nouvel éco-système prêt à accueillir une foule d’espèces vivantes.

Dépolluer en s’inspirant de la nature

Biomatrix Water est une société écossaise spécialisée dans le traitement de l’eau à partir de procédés écologiques. Son secret : une utilisation rationnelle des matériaux modernes et durables associée au biomimétisme (ingénierie inspirée du vivant). Des procédés maintes fois primés qui devraient tous nous inspirer !

Comment fait-on pour offrir des solutions efficaces aux problèmes de pollution de l’eau et de dégradation de l’habitat en zone urbaine ? Il faut d’abord observer le vivant et constater qu’un écosystème diversifié est plus résistant à la pollution. Dans une rivière saine se développe une vie aquatique très riche, des micro-organismes aux tortues en passant par les plantes. Cette entreprise a donc eu l’idée de développer des îles artificielles flottantes stimulant la biodiversité en combinant un traitement biologique à une circulation d’eau améliorée. L’installation permet à l’eau oxygénée de stimuler le développement de la vie aquatique et de certaines bactéries qui se nourrissent de la pollution. De plus, la structure en nid d’abeilles est très résistante et aide à prévenir des inondations.

 

La vie trouve son chemin en ville, si on l’y aide

A côté de la purification de l’eau, ces systèmes transforment également les rives de béton ou d’acier en paysage dynamique et animé. Ce complexe d’îles flottantes et de berges actives recréent un habitat idéal pour la faune. Les oiseaux y prospèrent car ils y trouvent un endroit sûr et confortable pour nicher. Les populations de poissons se développent et, en plus d’un habitat sain, ils y découvrent de quoi se nourrir parmi les racines des plantes.

 

Les autres espèces qui bénéficient de ces écosystèmes actifs sont les tortues, les grenouilles, les loutres et les papillons. La diversité des plantes sur ​​les îles s’ajoute à la beauté du paysage et attire aussi les pollinisateurs ! Ce type d’installation intéresse les conseils municipaux, les gestionnaires de bassins hydrographiques, les architectes paysagistes, les écologistes, les promoteurs immobiliers, les clients privés,… Elle a fait ses preuves à l’échelle internationale comme au Royaume-Uni, aux USA, aux Philippines, en Inde, au Brésil ou en Chine.

Le cas de « Paco »

Aux Philippines, où la croissance économique et démographique surpasse le rythme de construction des infrastructures sanitaires, l’entreprise est parvenue, en 2010, à traiter le canal Paco dans lequel étaient déversées ordures et eaux usées. Avant l’installation des îles et des berges, les gens avaient pris l’habitude d’éviter ce marais plein d’ordures particulièrement dangereux et malodorant. A présent, c’est devenu un beau parc avec des fleurs, des arbres et de l’eau propre. Les résidents jouissent du paysage et les enfants peuvent y jouer. Enfin, ce système serait moins coûteux qu’un traitement des eaux usées classiques et ce grâce à l’intégration et à l’activation de l’environnement autour de la rivière.

La preuve qu’en s’inspirant de notre milieu naturel, si riche et fascinant, nous pourrions vivre dans un environnement nettement plus sain et harmonieux.

Sources : biomatrixwaterWild.orgLa Bioguía

Traduction+photos et vidéo sur 2012un-nouveau-paradigme.com

Les solutions utilisées ici ne sont pourtant pas récentes, dès 2012 une société française proposait déjà des solutions pour réaliser des jardins filtrants, une solution qui s’avèrera indispensable pour nombre d’entre ceux qui un jour regagneront la campagne pour changer de vie…

Une jeune entreprise française, Phytorestore, propose des solutions écologiques innovantes pour dépolluer le sol, les eaux et l’air, grâce aux plantes. Utilisés en alternative ou en complément des stations d’épuration, ces jardins filtrants ont déjà fait leur apparition dans plusieurs villes françaises.

Une biotechnologie d’avenir

La phytorestauration est une biotechnologie qui fait l’objet de nombreuses recherches dans le monde depuis les années 90. Elle est déjà très utilisée en Europe du Nord. Elle constitue une solution alternative efficace à l’incinération et à l’enfouissement des déchets, notamment des déchets boueux dont on a bien du mal à se débarrasser (lisiers, boues de stations d’épuration, déchets industriels organiques, moût de raisin…).

Fixation et transformation des polluants par les plantes

Le principe de la phytorestauration est simple : utiliser la capacité de certaines plantes dépolluantes (quelque 800 espèces végétales sont recensées) à fixer, extraire, modifier ou détruire un polluant (charges organiques, plomb, mercure, hydrocarbures, azote, phosphore, germes…). Deux biotechnologies interviennent dans ces jardins filtrants :

  • La phytolixiviation des polluants, grâce aux racines de plantes « laveuses » de pollution : iris, scirpes, carex, roseaux…
  • La phytofixation et la phytotransformation des polluants non biodégradables, qui sont piégés dans des filtres de tourbes. Ces filtres transforment les éléments métalliques mobiles en éléments métalliques stables grâce à des plantes « transformeuses » : joncs, baldingère, salicaires, lysimaques…

Il ne s’agit pas d’un transfert de pollution, mais bien d’une dépollution, car les plantes dépolluantes utilisées n’absorbent pas les polluants : elles les neutralisent. Les polluants, notamment contenus dans les déchets boueux, se voient ainsi fixés et transformés en sol sain. Ce néo-sol est même valorisable : à terme, lorsque le cycle de transformation est terminé, on obtient du terreau.

Dépollution du sol et des eaux, mais aussi de l’air

La phytorestauration a de nombreuses applications, pouvant être employées dans des situations variées :

  • Dépollution des eaux : traitement complet des eaux usées (pour les collectivités et les petites agglomérations, comme à Escamps et Corcoué sur Logne), affinage des eaux traitées par une station d‘épuration (des villes comme Caen, Honfleur ou Granville ont opté pour ce procédé), ou encore traitement des eaux pluviales et des rejets d’eaux industrielles ou agricoles ;
  • Dépollution des sols : traitement des boues d’épuration (comme à Alençon, à Vire, à Honfleur) ou des boues industrielles dans le cadre d’une politique de développement durable, dépollution de friches industrielles, de sols agricoles (lisiers), traitement des sédiments et des produits de curage ;
  • Dépollution de l’air : traitement de l’air vicié (climatisation) pour les bâtiments d’habitation et les bureaux (comme au nouveau siège du journal Le Monde, à Paris), traitement de l’air pour l’industrie ou les décharges…

Avantages de la phytorestauration

Ces techniques de phytorestauration présentent plusieurs avantages par rapport aux solutions traditionnelles. D’abord, elles sont économiques à mettre en œuvre et à utiliser : elles coûtent moins cher que les solutions traditionnelles. Ensuite, elles sont durables, puisqu’elles permettent de faire disparaître la pollution d’un environnement, voire d’en renouveler les ressources. Enfin, elles sont esthétiques : elles se concrétisent par des espaces paysagers jardinés.

Source: Gerbeaud.com

 

Trouvé sur les moutons enragés

Donc tout le monde peut y participer à la protection de notre environnement par des petits gestes, mais qui au final ont beaucoup d’impact.

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

LE CONTE DE LA GRENOUILLE

Image7

Voici, pour nourrir votre réflexion, une histoire qui existe depuis très longtemps et qui explique en partie l’apathie des masses et des populations devant la perte progressive des libertés et de la qualité de vie qui nous afflige partout sur terre. Cela n’explique pas tout bien sûr, l’Homme n’est pas une bête, mais en partie oui, cela démontre l’intelligence et l’habileté sournoise du système dans son contrôle des populations. Il faut ajouter à cela la paresse et la peur et la perte des repères de ce que constitue un véritable être humain… mais nous y reviendrons encore demain avec un autre document qui illustre les différences entre les cultures en harmonie avec la nature et les gens qui vivent dans le système qui actuellement contrôle le monde.

Olivier Clerc, écrivain et philosophe,  a préparé un PPS assez joli dont je résume ici le texte. C’est un petit conte qui viendrait peut être de St-Augustin et d’un conte sur une grenouille que l’on a mise vivante dans une marmite pour la cuire.

 

Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.  

Image4

La température continue à grimper. L’eau est maintenant chaude. C’est  un peu plus que n’apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais  elle ne s’affole pas pour autant. 

Image2

L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s’est affaiblie,  alors elle supporte et ne fait  rien.

Image8

La température continue à monter jusqu’au moment où la grenouille va tout
simplement finir par cuire et mourir.  

Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite. Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons. Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.  

Image6.jpg

Au nom du progrès et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité, à l’intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s’effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies. Les noirs tableaux annoncés pour l’avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire dramatiques.

Image3

Le GAVAGE PERMANENT d’informations «politiquement correct» de la part des médias sature les cerveaux qui n’arrivent plus à faire la part des  choses… Alors si vous n’êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuite,  donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit trop tard. C’est ce que dénonçait déjà  Saint Augustin (Algérie : 430 ap JC) :

« A force de tout voir, on finit par tout supporter…

A force de tout supporter, on finit par tout tolérer

A force de tout tolérer, on finit par tout accepter

A force de tout accepter, on finit par tout approuver »”

 

Mais n’ayez crainte, la conscience de l’Homme peut arriver à bout de tout les manigances du système. Par contre, il faut que cette conscience soit éveillée et qu’elle ait pris le temps de réflechir aux problèmes et aux solutions. Pour que cela soit possible il reste du chemin à parcourir. Je pense que la collaboration entre gens qui sont conscient de la solution et qui ont réussie, soit à maitriser le système soit à se construire un domaine familiale, doit s’organiser. Cela reste à faire.

À demain, ou nous continuerons cette réflexion en regardant les différences entre gens dans la réalité de notre belle planète (les autochtones ) et gens déformés par le système.

 

Paix Joie Amour

Aigle Bleu

 

C’est tellement vrai…
mandalalaluna450 (1)  Etincelle