LARIMAR, LA PIERRE BLEU DE L’ATLANTIDE

NP1jlHk-compressor

Cette pierre très particulière connait une histoire qui l’est tout autant. En effet, Edgar Cayce (1877-1945) le médium Américain bien connu a révélé que l’on allait retrouver dans les Caraïbes certaines parties du continent d’Atlantide. Au début du siècle dernier les prophéties de Cayce annonçaient la redécouverte dans l’île d’ »Hispaniola », d’une pierre bleue extraordinaire ayant des vertus curatives fabuleuses, et qui serait indispensable aux besoins énergétiques de l’Homme au moment où on la trouverait.

Les lectures de Cayce affirment l’existence de l’Atlantide, un vaste continent avec une technologie de pointe dont les réfugiés ont peuplé l’Égypte antique et les régions précolombiennes d’Amérique. D’après Cayce, la société atlante a été divisée en deux factions politiques d’une grande longévité : une « bonne » faction appelée les « fils de la loi d’Un », et une faction « mauvaise » appelée les « fils de Belial ». Toujours selon lui, beaucoup de personnes vivantes seraient les réincarnations d’âmes atlantéennes, qui doivent maintenant faire face aux mêmes tentations qu’avant.

Visions du passé ou fausses affirmations, chacun se fera son idée ! Mais pour revenir à notre Larimar, une chose est vraie et véritable : Edgar Cayce avait annoncé la découverte de cette pierre dans ses prophéties avec une grande précision. Et c’est bien là que surgit un ecueil ! car le Larimar a été découvert plus de 29 ans après son décès.

Surpris ?


La véritable carte d’Hispaniola lors de sa découverte par les espagnols

Donc, il était une fois une île, appelée « Hispaniola » par les Espagnols, qui aurait fait partie du continent submergé d’Atlantide, et ou, selon Cayce, se trouvait une pierre bleue extraordinaire ! Un conte pour enfants ?

Et bien non ! Car chères toutes et chers tous, cette île d’Hispaniola existe belle et bien ! De nos jours, cette île, est divisée en deux pays : Haiti et La République Dominicaine. Et c’est justement en 1974, qu’une pectolite bleu volcanique, connue sous le nom de Larimar, a été trouvée en République dominicaine.

Coincidence ?

Laissons de coté cette question pour entrer plus profondément dans l’histoire du Larimar. C’est donc dans cette année 1974, qu’au pied de la chaîne de Bahoruco, dans la province côtière de Barahona, une bande bleue dans le sable de la plage a retenu l’attention de deux hommes. Pourtant, ce n’était pas une découverte qu’ils faisaient là, mais plutôt une redecouverte. En effet, le larimar n’était pas inconnu des habitants de la région. Cette gemme bleutée, parfois confondue avec une turquoise translucide, avait déjà un passé, sur cette île, connu de quelques initiés. En effet, les premiers spécimens avaient été retrouvés dans le lit de la rivière du Bahoruco, et les indigènes, qui pensaient que cette pierre venait de la mer, l’avaient appelé la pierre bleue.


La pierre bleu Larimar

Donc, et bien avant l’arrivée des deux hommes en 1974, c’est le 22 novembre 1916, que le père Miguel Domingo Fuertes de Loren de la paroisse de Barahona avait demandé la permission au ministère de la République Dominicaine d’explorer et d’exploiter une mine qu’il avait découvert. Mine qui contenait une certaine roche bleue ! Etant donné que personne ne connaissait ce dont le prêtre parlait, la demande a échoué et la découverte de la pierre a été retardée.

Et voila comment quelques dizaines d’années plus tard, Norman Rilling, un Peace Corps Américain, et Miguel Mendez, un médecin Dominicain ont localisé dans les montagnes, la mine d’où s’étaient échappés les quelques échantillons. Le Docteur Mendez eût le privilège de nommer la trouvaille ! Un savant mélande du prénom de sa fille « LARIssa », et du mot espagnol qui signifie mer : MAR. Ainsi, il composa le nom de cette pierre, semi précieuse, mais de nos jours rarissime : Larimar.

Cette gemme rare, se trouve dans un seul endroit au monde, une mine en République Dominicaine. C’est pourquoi le Larimar est considéré comme une pierre unique et très prisée. En effet, sur un plan géologique, la seule localité où le Larimar, ou Pectolite bleue, apparaît sur la croûte terrestre, est la province de Barahona, dans la région du sud-ouest de la République Dominicaine.


La région de Barahona

Pour être encore plus exacte, le gisement se trouve dans le village de « Los Chupaderos » à environ 10 Km de la ville de Barahona, dans les montagnes. A ce titre, il faut préciser que les quelques et premières pierres trouvées sur la plage, étaient du sédiment alluvial, lavé dans la mer par le fleuve de Bahoruco. Une recherche ascendante a indiqué que la mine de Los Chupaderos constituait l’unique mine de Larimar connue dans le monde. A ce titre, le Larimar fut classé en 1979 comme pierre semi-précieuse.

Continuons notre voyage géologique. Le Larimar est une variété de pectolite, ou une roche composée en grande partie de pectolite, d’hydrate acide de silicate de calcium et de sodium : vous avez tout comrpis ? Moi non ! Reprenons depuis le début.

L’île de « Hispaniola » a commencé à se former suite à des éruptions volcaniques, il y a environ 100 millions d’années. Une nouvelle montagne s’est formée avec la chaîne de Bahoruco dans de sud-ouest de l’île, en commençant par sa partie orientale. La formation du Larimar est mise en évidence par des basaltes et des andésites. Les phénomènes volcaniques ont favorisé l’association d’éléments chimiques, et c’est là, que le miracle se produit !

Car c’est à ce moment que s’est formée une association très peu fréquente dans la nature : du silicium-oxygène qui se combine avec des éléments sodiques et calciques. Ainsi, se sont formées dans des proportions adéquates, mais au hasard, des concrétions compactes de petites masses. En géologie elles sont connues sous le nom de pectolite ou encore roche secondaire.

A cause de la haute température à laquelle est soumise la masse incandescente, la cristallisation d’une variété minéralogique connue sous le nom de Pectolite se produit. La cristallisation de cette pectolite s’est faite à l’intérieur de cheminées volcaniques où la matière incandescente a été poussée par le gaz. De ce fait, l’exploitation de pectolite dépend de la localisation de ces cheminées.

Toutefois, dans le cas de notre pierre du jour, bien que le pectolite se trouve dans beaucoup d’endroits, aucun n’a la coloration bleue volcanique unique du Larimar. Cette couleur bleue, distincte de celle d’autres pectolites est le résultat de la substitution de cobalt par du calcium. Donc, unique ! Il faut ajouter, pour une parfaite compréhension, que ce processus de formation du larimar, a eût lieu dans une région montagneuse bien loin de la montagne du Cibao (montagne des pierres), il y a de cela des millions d’années.

En effet, il faut aussi tenir compte de la tectonique des plaques, ou plus simplement, la dérive des continents. Dernière petite précision a apporter à ce chapitre, malgré le fait que cette roche a été découverte il y a peu de temps à l’échelle géologique, force est de constater aujourd’hui, que l’extraction se fait de plus en plus profondément dans l’ancien volcan. Le Larimar devient donc une gemme très rare ! Il est également connu sous deux autres noms : la pierre du dauphin ou de l’Atlantide selon.

Concerant ses propriétés, c’est une pierre féminine d’une extrême douceur qui apporte calme et équilibre. Elle permet une harmonisation parfaite du plan émotionnel. Douce et féminime elle agit en profondeur sur les hommes dominateurs tout en estompant certains penchants sexistes. D’un point de vue psychologiques le larimar agit sur un comportement d’auto-sabordage, les blocages des contraintes que l’on s’impose, car c’est une pierre qui permet de prendre le contrôle de sa vie.

Elle travaille sur la joie de vivre, l’harmonisation et lutte donc contre la colère et l’irritabilité. Elle chasse aussi les peurs et les sentiments de culpabilité. Dans le rapport à autrui elle développe la compassion. Elle permet la franchise et l’ouverture aux autres et au monde et aide à agrandir son espace spirituel et à le délimiter ainsi qu’à assimiler les impressions accumulées. Elle Elargit également la perception, stimule l’activité cérébrale et la sensibilité et aide en cas de douleurs dans la poitrine, mais est aussi conseillée pour la gorge et la tête.

chak510

larima14

Sur le chakra de la gorge justement, elle sera efficace pour les problemes de cartilages et les cheveux. Elle aidera celui le thérapeute qui doit detecter les points d’acupuncture qui doivent etre activé chez un patient, principalement au niveau de ses pieds. Elle sera donc très utile en reflexologie.

Sur le chakra du plexus solaire, elle atténue la pugnacité. Un travail sur le 3eme oeil nous permettra de comprendre pourquoi on est incarné et permettra aussi de voir les chaines que l’on s’est soi meme imposées. Toujours apposée sur le même chakra, elle apportera serenité et amour dans son environnement.

Accompagnée d’un cristal de roche on pourra purger son enveloppe etherique des entités qui ont pu s’y accrocher. Elle stimule également les chakras superieurs depuis celui coeur à celui de la couronne.

D’une manière générale, le Larimar est utilisé pour faciliter la dissolution de blocages d’énergies qui sont à la base de certains problèmes mentaux ou physiques. Il est recommandé pour gérer le stress et la tension. la propriété la plus connue est de favoriser le flot d’énergie qui permet une ouverture d’esprit aux changements et aux progrès.

La puissance de son action est surtout révélée au 5è Chakra, ou centre d’énergie, situé près de la gorge. Ce centre regroupe le thymus, régulateur du système immunitaire, et la glande thyroïde (près de la trachée), organe important dans la croissance. On lui attribue une action bénéfique dans l’amélioration de l’expression verbale et des habiletés communicatives et en outre, il est a signaler un renforcement dans le processus des guérisons.

Les effets de la gemme curative peuvent être ressentis quand la pierre est portée en pendentif, ou en contact direct avec la peau. Dernier petit conseil si vous avez la chance d’en avoir une, je recommandé chez vous de placer la pierre près de vous ou de la personne concernée, dans une poche, sous un oreiller ou une table de nuit.

Le Larimar se purifie à l’eau. Passez le sous un filet d’eau froide. Pour le recharger préférez le soleil levant. A cet instant, c’est là que les énergies solaires sont les plus dynamisantes.

Source: http://www.cercle-de-samsara.com/

Trouvé dans La Presse Galactique

mandalalaluna450-1Etincelle

CONRAD – VERS UNE NOUVELLE HUMANITE (vibra conférence du 25 mars )

 

Conrad  nous parle de notre lien à la Terre et à tout ce qui est et combien il est essentiel d’entretenir et de retrouver ce lien originel sacré
il nous parle de ce cette Nouvelle Humanité qui se dessine, comment nous sommes tous concernés.

Incarner le Divin? Etats de conscience modifiés?
Quelle idée avons-nous de cela?

 

Trouvé sur Youtube

 

Et voilà encore de quoi nous aider pendant cette période que nous traversons toutes et tous

mandalalaluna450-1Etincelle

 

GREGG BRADEN – LA VIBRATION DE LA TERRE

GREGG BRADEN est un scientifique visionnaire. Il fut concepteur de systèmes informatiques dans l’industrie aérospatiale, a publié un best-seller mondial intitulé : L’éveil au point zéro, qui rejoint les prophéties MAYAS. Il estime que des bouleversements sont à venir. Pour lui, la plupart des techniques que nous connaissons aujourd’hui, cesseront bientôt d’être opérationnelles.

La diminution du champ magnétique et l’augmentation du taux vibratoire de la Terre nous permettent d’accéder à la connaissance en suivant le métabolisme cosmique. – A ses yeux, ces changements vont obliger notre cœur à s’adapter, lui aussi, à de nouvelles fréquences, ce qui explique les pathologies telles les arythmies ou extrasystoles en augmentation actuellement. Elles seraient simplement des tentatives de l’organisme pour s’adapter à la nouvelle fréquence selon la série de FIBONACCI qui régit le vivant. Notre nouveau taux vibratoire devrait engendrer de nouvelles molécules qualifiées pour capter de nouvelles informations qui nous permettront d’élever notre niveau de conscience, de recouvrer une liberté de penser ainsi qu’une notion globale de responsabilité envers la TERRE et ses habitants. Cette perspective doit nous rendre notre dignité et notre joie puisque, n’exploitant plus, nous ne seront plus exploités.

Trouvé sur YouTube

Voilà des explications tout aussi intéressantes que celles de Nassim Haramein

mandalalaluna450-1Etincelle

ENCORE PLUS D’AMOUR DANS CE MONDE

 

timthumb

 

 

Je vous partage encore une fois mes pensées.

Tout ce que j’ai écrit et tout ce que j’écris vient simplement de moi, avec mes mots et mon ressenti

Beaucoup de personnes disent que le monde dans lequel nous sommes n’est pas celui des bisounours.

Je comprends très bien pourquoi, nous pouvons le voir ainsi.

Cependant je continue à considérer tout d’une autre manière.

Il s’agit plus que jamais de ne plus encourager et donner l’importance à ce que nous ne voulons pas .

Il est important de nous concentrer sur le meilleur que nous avons en nous. 

La plus grande force vient de notre cœur. Quand nous sommes connectés à cette force, nous redevenons vraiment nous-mêmes.

Nous ressentons tout différemment et pouvons alors retrouver des sentiments positifs et les exprimer avec amour.

Quand nos pensées redeviennent plus harmonieuses et claires, nous pouvons à nouveau exprimer l’amour.

L’AMOUR sert la lumière et la paix plutôt que l’ombre.

Nous pouvons le diffuser à l’extérieur de nous.

Nous sommes conscients de cette réalité et cette énergie nous permet de trouver l’énergie pour créer le meilleur.

Tout être humain à l’amour en lui. Il suffit qu’il écoute vraiment son cœur et se reconnecte à la “Source ”  qui est tout simplement.

LA SOURCE est là pour tous les êtres humains, tout ce qui vit.  Elle est LUMIERE, VIE et AMOUR.

L’AMOUR  existe             sans jugement

                                             sans diviser

                                            sans calculer

                                            sans dominer

L’AMOUR EST tout simplement

 

Soyez tous et toutes des artisans de paix et d’amour.

 

Etincelle (sarah)

LES SENTIMENTS FONDATEURS

Il y a un sujet qui est d’importance capitale pour notre avenir en temps qu’humanité et qui influe sur la manifestation de notre idéal de vie au sein du monde.  C’est celui de la joie de vivre.  Je parle de cette joie qu’on peut appeler bonheur, c’est-à-dire la joie calme et stable qui accompagne l’être sur son chemin de vie.  Dans les moments forts, cela devient béatitude et extase surtout lorsque nous sommes en communion avec notre raison d’être ou avec le Divin. C’est un sujet très vaste, alors j’aborde cela aujourd’hui avec une bonne dose d’humilité. Car l’abondance de joie donne un grand pouvoir et son absence est tragique.  Dans un monde où les jeunes parfois se suicident nous sommes vraiment interpellés… il nous faut comprendre ce sujet, car sa présence ou son absence revêt une importance capitale pour notre avenir sur la planète terre.

Premièrement, il faut comprendre que la joie, l’amour et la paix sont les fondements de qui nous sommes.  Ce sont des sentiments et non pas des émotions.  Les émotions sont comme les vagues de la mer… énormes pendant les tempêtes et toute petites pendant les journées calmes.  Les sentiments de la joie de l’amour et de la paix sont comme les eaux sous la surface de la mer: immenses, insondables, mystérieux et toujours calmes. Elles sont la fondation de ce qu’est l’Homme, car elles l’accompagnent toujours. Par contre, dans le monde actuel et depuis 12 000 ans, les efforts des artisans de l’obscurité qui ont entrepris d’asservir l’Homme en utilisant cette immense machine qu’est l’argent et les banques qui contrôlent les gouvernements, ont sciemment aveuglés l’Homme à cette réalité. Ils ont cherchés à nous faire croire que le bonheur était le résultat de conditions externes. Ils ont diffusé par tous les moyens à leurs disposition que c’était les plaisirs de la vie, les nourritures exquises, les alcools fins, l’argent, la gloire, la célébrité, l’amour romantique et sexuel, qui donnent la joie de vivre. Le plaisir n’est pas la joie, elle n’en est qu’un pâle reflet.  Mais c’est le conditionnement avec lequel nous avons été programmés.  Prenons un exemple pour illustrer ce propos. Un conditionnement qui est très puissant aujourd’hui c’est le plaisir de voyager.  Les voyages et les vacances sont des récompenses que peuvent s’offrir ceux qui ont beaucoup travaillé. Tout le monde rêve de vacances dans des pays exotiques.  Lorsqu’ils peuvent se payer ce rêve les gens prennent beaucoup de photos pour montrer à tous leurs amis le bonheur qu’ils ont eu à voyager.  C’est un conditionnement…  J’ai dû beaucoup voyager pour répandre le message de mes aînés, pour porter telle que l’annonçait les prophéties, la sagesse des Premières Nations là où elle était demandée.  Je vous avoue que j’ai trouvé cela très fatigant et très malsain. On contrôle beaucoup moins les conditions de vie en voyage et les environnements dans lesquels on se déplace sont malsains (l’avion, les voitures, les bus, les trains).   Je n’ai jamais senti le besoin de faire du tourisme lors de ces voyages bien que de nombreux hôtes se sentaient l’obligation de m’amener visiter tel ou tel lieu.  J’ai trouvé la terre belle partout là où la nature pouvait vivre et les gens pareils partout: perdus, angoissés, conditionnés, mais tous et toutes enfants du Grand Esprit.  Je ne perdais pas ma joie, mais les conditions extérieures la rendaient plus imperceptible, occultée par les difficultés du voyage.  Et lorsque c’était pour moi le temps des vacances, je restai chez moi, très heureux de pouvoir marcher et travailler dans mon jardin.  Les moments d’extase en voyage se produisaient lorsque j’étais au travail à réaliser les cérémonies sacrées ou à donner les enseignements avec des groupes plus ou moins importants d’Européens ou d’Américains et où je constatai que les traditions une fois activées se révélaient justes et puissantes peu importe les gens qui en bénéficiaient. J’accomplissais ma raison d’être et donc j’étais heureux.  Ce qu’il faut comprendre c’est que ce bonheur ne m’avait jamais quitté, car il guidait tous mes pas, mais qu’il se déployait au moment où je pouvais contempler le fruit de mon travail qui lui est déterminé par ma raison de vivre.  C’est pareil aujourd’hui. Lorsque je quitte la maison et le domaine pour un petit voyage c’est le soupir de soulagement lorsque je reviens et que je revois la terre tant aimée.  Les arbres, les fleurs, la terre, les animaux ont tous là une signification qu’ils n’ont pas ailleurs… c’est la terre pour laquelle nous assumons notre responsabilité de gardiens du paradis terrestre, la terre nourricière, la terre mère, la mère patrie de nos ancêtres. Nulle part ailleurs puis-je trouver les sentiments qui m’envahissent lorsque je contemple le domaine familial. D’ailleurs il me faut un certain temps pour retrouver la pleine santé de retour chez moi, car il n’y as que sur le domaine familiale que j’atteins une santé physique, emotionnel, mental et spirituel optimale.

papillon-bleu (1)

De la première constatation donc émane la vérité que notre âme, notre essence peut nous donner en abondance joie, amour et paix. Les circonstances extérieures peuvent être difficiles, mais cela n’influe pas directement sur l’abondant sentiment de plénitude qui vient de la source. Alors la question qui vient c’est: “Pourquoi je ne les ressens pas ces sentiments?” La réponse est longue à expliquer, mais simple à comprendre puisque l’origine du problème tient dans une cause principale: les innombrables conditionnements et programmations que les hommes se sont donnés parce qu’ils ne ressentaient plus ces sentiments qui font que nous sommes en unité avec le Grand Tout. Ne plus ressentir la présence de l’intelligence primordiale qui a créé l’univers, la communion avec la Source, est en fait une illusion. Nous ne pourrions vivre plus d’un instant sans cette communion. Elle est continuellement là en nous par le biais de l’âme dont le siège est au cœur. Mais cette illusion est puissante. Depuis des millénaires elle provoque dans l’homme la peur et l’insécurité. C’est comme la peur qui saisit le cœur d’un enfant qui a perdu ses parents dans un grand supermarché et se retrouve entouré d’étrangers.  De là vient le besoin de se protéger, créé en nous par la peur, contre une menace indistincte, indéfinie, puisqu’il n’y a en fait rien qui nous menace dans la nature.  De là le premier bâton pointu que l’Homme à  créer pour se protéger.  La bombe nucléaire d’aujourd’hui n’est que la suite logique de ce premier bâton, elle émane de la même émotion, la peur.

La peur, comme nous l’avons vu dans les enseignements sur l’éducation, est le fondement des systèmes qui régissent les sociétés actuelles.  Ce système d’éducation est basé sur la récompense et la punition.  Il est très primaire ce raisonnement duel où nous prenons comme base de comportement une logique basée sur la dualité, le bien et le mal, avec des solutions tout aussi duelles, récompense et punition, sans possibilité de négocier les influences des autres lois de l’univers, soit le 3, le 4, le 5, le 6, le 7, le 8 et le 9. C‘est véritablement ici qu’on peut mesurer à quel point notre conscience sociale, civilisée, est atrophiée. Où la peur existe, existe aussi un état d’être qui nous empêche de ressentir le fondement de l’être que sont paix, joie et amour.  Cette dualité érigée en système gouverne l’ensemble des conventions et institutions humaines et est enseignée aux enfants en bas âge dans la vaste majorité des écoles du monde.  Il est donc normal et logique que la vaste majorité des êtres humains ne ressentent que de manière diffuse ces sentiments fondateurs.  Dans la recherche du bonheur, qu’est l’état stable en nous des sentiments fondateurs, les Hommes rencontrent ce qui est préconisé par la société, soit les plaisirs.  Très intenses, surtout les premières fois, les plaisirs évoquent en nous la nostalgie de la vraie joie profonde.  Alors, nous recherchons encore le même plaisir qui devient avec les années, soit une dépendance qui nous sape la santé, soit une porte pour des plaisirs de plus en plus raffinés. Dans les deux cas, notre santé physique, morale, émotionnelle et spirituelle se détériore.   Ou encore pour ceux qui n’aiment pas cette voie périlleuse le système propose des religions et des spiritualités qui promettent des récompenses splendides dans des mondes illusoires (le paradis au ciel de Dieu, les mondes d’Allah ou de Bouddha, L’Ascension, l’Ilumination, la libération qui fait disparaître la douleur, etc.).  Cette alternative est encore duel, car le non-respect des préceptes des religions, selon ceux-ci, entraine jugements, les enfers, le karma négatif, etc. soit encore la même dualité, récompense et punition. Les aptitudes et les pouvoirs qui sont acquis par les Hommes dans cette voie (car bien des exercices spirituels peuvent affiner les pouvoirs de l’Homme) ne servent pas toujours à augmenter le ressenti des sentiments fondateurs, (puisque selon eux cette béatitude nous sera donnée au ciel et que nous sommes ici dans la vallée des larmes), mais plutôt à chercher à endoctriner d’autres croyants pour justifier notre choix de religion.

fleurs-bleu-dans-ciel-bleu


Il n’est donc pas surprenant que nous ayons des difficultés à trouver en nous ces sentiments, la joie profonde qui est alimentée par la paix et l’amour.  Ces sentiments sont pourtant toujours disponibles, seules nos propres illusions, conditionnements et émotions peuvent nous empêcher de les ressentir.  Car ils sont toujours là ces sentiments, dans notre cœur, sans quoi notre cœur cesserait de battre.  Pour les ressentir, il ne s’agit pas de chercher à l’extérieur, mais bien de se retrouver en soi.  Relaxer, méditer, prendre le temps d’être bien dans la solitude, contempler la nature qui ne renferme que des vérités, respirer consciemment, marcher ou courir consciemment, exprimer notre créativité dans les arts, le jardin, toutes ses activités peuvent être des portes pour trouver les sentiments fondateurs. Mais parfois il ne s’agit en fait de ne rien faire du tout, ces sentiments apparaissant alors spontanément.

Je me souviens quand j’ai ressenti ces sentiments fondateurs (joie, amour et paix sous forme de béatitude) de manière consciente lorsque très jeune, à l’âge de 4-5 et 6 ans.  C’était parfois le matin au réveil. C’était tellement puissant que je voulais de nouveau vivre dans cette béatitude. Je demandai donc à mes parents de me réveiller très tôt pour recréer la même ambiance. Parfois le sentiment était au rendez-vous, parfois non.  Parfois cela survenait en me couchant le soir, parfois simplement lorsque j’étais assis sur les marches à contempler le monde devant ma maison. Avec le temps j’ai appris que rien d’extérieur ne pouvait créer cet état d’extase.  C’était déjà en moi et si je prenais le temps de réfléchir, de comprendre la vie, de fuir les activités familiales et sociales et de rechercher la solitude et les activités artistiques que je pouvais recréer ces circonstances.  Mais le monde est dur et j’ai parfois perdu la capacité à éprouver cet état d’être. Mais les bonnes fondations étaient en place et avec le temps j’ai pu me purifier et réordonner le monde pour qu’elle serve ma co création.  Maintenant, je ressens ces sentiments presque en continu, si parfois de manière diffuse, lorsque je suis calme.

Je ne vous raconte pas mon histoire personnelle parce que je trouve qu’elle a du mérite, mais plutôt parce c’est la voie qui me permet de comprendre ce dont je parle. C’est donc un point de repère qui est susceptible de vous aider à comprendre. Je sais que cette béatitude est la force qui me permet d’affronter la vie, de continuer à œuvrer malgré un monde qui semble être la négation même des vérités essentielles que je connais.  Ayant un but qui est logique, qui a du sens et qui me conduit vers les vérités qui illuminent ma vie et me remplissent de bonheur, je peux construire, co créer, malgré les difficultés, les maladies, les épreuves, les attaques et autres circonstances difficiles. C’est la béatitude, le bonheur, l’extase qui donne du pouvoir, qui donne la compréhension, qui illumine le chemin de vie.  Avec lui nous sommes puissants et avec de l’énergie pour construire. Une fois que nous avons créé, de contempler ensuite le fruit de nos activités éclairées nous remplit de bonheur. Si nous accomplissons le travail que notre conscience (et donc oui le Grand Esprit) nous donne, alors nous avons accès plus facilement aux sentiments fondateurs.

C’est pourquoi l’observation de la nature est si salutaire. Tout dans la nature est vrai.  Il n’y a que l’Homme qui peut échapper aux lois fondamentales de la création parce qu’il possède en lui une essence divine qui lui donne le libre-arbitre.  Le niveau de conditionnements et de programmations de l’humanité actuelle étant si élevé, pour voir et observer la vérité il n’y a pas mieux que la nature où tout suit les lois de la création. Lorsque nous observons la nature pour de longues périodes de temps nous finissons par vibrer en résonnance harmonique avec la vérité.  Il est alors beaucoup plus facile de trouver une mission de vie qui appartient à la terre et donc de s’incarner pleinement dans nos vies de chaque instant. Le Grand Esprit nous parle par sa création! Il ne s’adresse pas à nous directement, mais bien par le biais de l’œuvre qu’il nous a transmise, sa création et par les sentiments fondateurs qui sont la pulsation de son amour en nous.

Nous sommes destinés au bonheur! Nous sommes faits pour la joie! Il est en notre pouvoir de transformer le monde pour qu’il soit beau, bon, sain, relaxant, inspirant et propice à la béatitude. Pour cela il faut se donner les moments, l’espace-temps pour ressentir la joie, la paix et l’amour. Pour les ressentir, tout peut être un outil, même les émotions.  Car même si la vague me dissimule la profondeur de l’océan elle est néanmoins faite de la même substance, de l’eau!

Dans le monde actuel qui est construit sur des mensonges, la vie est très dure. Le travail 5 jours par semaine auquel la majorité des adultes doivent s’astreindre souvent dans des travaux pour lesquels ils n’ont d’autres intérêt que le salaire, résulte en conditions qui sont souffrantes pour la santé, le bien-être de la famille, les relations avec les amie et la vie communautaire. La seule chose qui profite dans cette équation c’est le système. Ce qui peut aider à continuer dans ce contexte c’est ce lien avec le courant sous-jacent qui est paix, amour et joie.  Si nous prenons quelques minutes de calme pour penser, pour regarder la vie, pour retrouver les sentiments fondateurs, nous aurons la force de continuer et la sagesse d’orienter nos activités dans un voie qui a du sens.

Sans ce lien, les êtres perdent l’espoir.  Imaginer les jeunes et le monde qu’on leur donne où il y a peu de joie, peu de temps pour la chercher et où tous les pousse vers les plaisirs éphémères et vides.  Ce n’est pas une surprise que tant d’entre eux pensent au suicide et que plusieurs passent aux actes. Un monde sans joie est un monde tragique qui coure vers la mort. C’est ce que nous voyons aujourd’hui.

Alors, ne restez pas sans joie! N’écoutez pas la voix des hommes, mais plutôt le chant des oiseaux. Prenez le temps de réfléchir à la vérité et d’accorder votre voie, votre chemin de vie à cette vérité. Prenez le temps de ressentir la joie, de vivre l’amour, d’incarner la paix.  Soyez le bonheur que d’autres puissent voir un symbole d’espoir.  Notre monde aujourd’hui à besoin de notre extase. Il n’y a pas de faute à être heureux au contraire cela nous donnera plus de compréhension, plus de force et plus de vie.

Joie, Amour et Paix!

Aigle Bleu

Trouvé sur le blog d’Aigle Bleu

mandalalaluna450-1Etincelle

EUROPE EN ETAT D’URGENCE – UNE AUTRE VERITE SUR CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT

ATTENTATS DE BRUXELLES L’OPERATION GLADIO 2.0 DE L’OTAN SUIT SON COURS.

 

Tout d’abord, pensées et condoléances à toutes les familles affectées par ces tragédies de Bruxelles. Condamnation sans appel de ces attentats vils, odieux et d’une lâcheté sans pareille. Une fois de plus, sortir de l’émotionnel ou plutôt ne pas y sombrer est une priorité, plus que jamais.

rubrique-19608

Nous sommes une fois de plus, nous les peuples, victimes de la stratégie de la tension exercée par intermittence et depuis environ un an avec plus d’intensité, par une oligarchie financière et industrielle qui pousse toujours plus avant sa volonté de contrôle totalitaire sur nos vies. Les opérations des oligarques sous l’égide de l’OTAN ayant échoué en Syrie et en Ukraine, la décision a été manifestement prise de faire monter de plusieurs cran la stratégie de la tension générée par l’idéologie factice et criminelle néconservatrice du « choc des civilisations ».
Le but est de faire passer un à un tous les états d’Europe sous régime d’état d’urgence et de loi martiale, renforçant la grille de surveillance sur les peuples au nom de la « sécurité ». Pas à pas nos libertés peau de chagrin sont rognées pour que tout cela finisse dans les geôles et les camps du goulag qui s’annonce. Nous n’en sommes plus loin.
L’EEIL/Daesh est une création avérée et reconnue des services occidentaux des états de l’OTAN (USA, Turquie, GB, France) + Israël + les monarchies dégénérées du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar et EAU en tête) pour le financement, monarchies qui inondent la France et les pays européens de l’ouest de leur pétrodollar corrupteur. Daesh est Gladio 2.0. Daesh est la nouvelle armée (légion mercenaire pseudo-djihadiste) secrète de l’OTAN, payée pour exécuter les basses besognes et les boucheries de la terreur. Les lampistes qui commettent ces atrocités sont des dupes, manipulés par leur nébuleuse hiérarchique qui finit invariablement par se confondre avec les « services » aux sigles connus se planquant derrière celui de l’EIIL ou EI ou Daesh ou quelque soit le nom qu’on lui donne ; tout comme l’entreprise mercenaire Blackwater qui change de nom au fil de ses crimes, Daesh fut tour à tour AQI puis AQIL, puis EIIL puis EI (Daesh), comme Blackwater est devenue Xe, puis Academi. L’envers du décors est tapissée des barbouzes de la CIA, MI6, MIT, DGSE, Mossad, GIP et autres… Les connexions des terroristes avec les services de renseignements font toujours surface, qui peut encore s’en étonne ?
L’oligarchie transnationale a déclaré la guerre aux peuples, nous a déclaré la guerre. Le plan est de nous faire mettre à genoux, de nous soumettre et d’implorer que soit appliquer plus de restrictions, plus de contrôles des populations et mouvements des personnes et des biens, cela est déjà bien en marche… Le but est de nous abrutir de violence aveugle et forcenée pour que nous nous soumettions VOLONTAIREMENT à l’arbitraire, la loi martiale et le goulag au nom de notre SECURITE.
La mise sous tutelle de l’UE sous le joug d’un état d’urgence permanent suivi dans la foulée de l’application du traité de partenariat transatlantique (on l’a oublié celui-là hein ?..) et les peuple d’Europe seront verrouillés dans un goulag en forme de continent où toute dissidence sera réprimée au nom de la SECURITE intérieure. Ceux qu’on appelle « Daesh » ou l’EIIL n’est que l’outil, le bras armé du chaos imposé qui mènera à la dictature fasciste supranationale, encadrée par les corporations industrielles et banquières transnationales dirigées depuis la City de Londres et Wall Street.
Bienvenue dans la fin de partie qui vous est offerte par Goldman Sachs, Rothschild, Rockefeller & co…

 Trouvé sur alterinfo.net

J’ai vraiment le sentiment que ce qui est dans cet article est une vérité que souvent nous avons du mal  à admettre et qui est bien différente de la version que nous montrent les médias officiels   Si je vous mets cette info c’est justement que depuis un certain temps je sens qu’il s’agit bien de cela.  Tellement partout on insiste sur la mise en place de plus sécurité. Dans une telle une situation de peur les gens croient plus facilement ce qu’on leur dit.  Il est plus simple de mettre en place certaines choses qu’on ne pourrait jamais faire en d’autres circonstances. Gardez vraiment les yeux ouverts et cherchez toujours les réponses vous mêmes. ..

mandalalaluna450-1Etincelle

DE NOUVELLES ETUDES PROUVENT QUE LES CHATS SONT DES GUERISSEURS HOLISTIQUES

 

spiritual-cat-2-1024x510

Crédit photo: Isabelle Peixoto

Les chats sont des guérisseurs holistiques:Les chats ne sont pas seulement d’adorables compagnons amicaux. Il se trouve que les chats ont également des bienfaits pour notre santé. Bien sûr ils nous font rire avec leur comportement très drôle, mais connaissez-vous les bienfaits qu’ils ont sur notre santé?

Saviez-vous qu’avoir un chat peut réellement réduire le risque d’avoir une crise cardiaque ?

Selon une impressionnante étude de 10 ans sur 4 000 personnes, les propriétaires de chats ont 30% moins de risque de décéder d’une crise cardiaque par rapport à ceux qui n’en ont pas. Les participants avaient une fréquence cardiaque plus basse, étaient moins stressés, et avaient une pression artérielle plus basse.

D’autres études ont montré que les propriétaires de chats risquent moins de souffrir de dépression, d’hypertension artérielle, de niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides dans le sang et ils vont moins souvent chez le médecin en général.

Les gens avec des chiens avaient les meilleurs avantages pour la santé, mais comme avec à peu près tous les animaux de compagnie. On dit même que le ronronnement du chat est thérapeutique.

heart-health1

Ces fréquences permettent de favoriser la guérison et même la densité des os. Si vous adorez les chats, prenez note ! Avoir un chat heureux rend vos os plus forts.Selon une recherche publiée dans la revue Scientific American, les chats ronronnent sur des fréquences entre 25 à 150 Hz.

cat-purr

Les chats sont des guérisseurs holistiques

Même WebMD note que les patients atteints d’Alzheimer ont moins de crises s’ils ont un animal de compagnie, et les propriétaires d’animaux atteints du sida risquent moins de souffrir de dépression.

Les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle sont capables de traverser une situation sans stress et les patients victimes d’une crise cardiaque qui ont des animaux survivent plus longtemps.

Merci Minou !

Sources les chats sont des guérisseurs holistiques:

http://www.care2.com/causes/14-ways-your-cat-improves-your-health.html

http://www.medicalnewstoday.com/articles/98432.php

http://www.helpguide.org/life/pets.htm

http://www.examiner.com/article/how-cats-can-be-therapeutic-especially-a-high-stress-environment

http://www.petplace.com/cats/cats-a-calming-influence-on-people-with-high-blood-pressure/page1.aspx 

http://www.cdc.gov/healthypets/health_benefits.htm

http://www.webmd.com/hypertension-high-blood-pressure/features/health-benefits-of-pets

 

Claire C.

 

Trouvé sur Esprit Science Méthaphysiques

 

Toutes les personnes qui vivent en présence d’un chat ont certainement déjà remarqué les effets et liens particuliers que nous pouvons avoir avec lui. 

mandalalaluna450-1Etincelle