MAGNIFIQUES IMAGES DU LAC BAÏKAL EN PLEIN HIVER

Kristina Makeeva, une photographe russe, a réalisé des images impressionnantes du lac Baïkal en hiver.

Surnommé « la perle de Sibérie », ce lac est le plus profond du monde et s’étend sur 636 km. Son eau est transparente et permet d’avoir une parfaite visibilité jusqu’à 40 mètres de profondeur.

source : http://www.insoliteqc.com/

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1 Etincelle

 

L’INCROYABLE BEAUTE DU DESERT AMERICAIN DE WHITE SAND

desert-white-sands-1

Le désert américain du White Sands est une sublime étendue blanche qui ne devrait pas exister. Dans l’Ouest des Etats-Unis, se trouve l’un des plus impressionnants déserts du monde, le White Sands. D’une incroyable beauté, il est aussi spectaculaire par sa composition géologique.

Le White Sands est un désert de sable blanc du Nouveau-Mexique, à l’ouest des Etats-Unis. Il est composé de gypse, un minéral qui, à la différence du sable normal, se dissout dans l’eau.

Mais le climat de la région du White Sands est si sec que les grains ont été préservés et s’étendent sur plus de 440 km carrés, ce qui en fait le plus grand désert de gypse de la planète.

D’une beauté exceptionnelle, surtout lorsqu’il se « déplace », le désert blanc est un « National Monument » américain, une zone protégée et contrôlée par le gouvernement fédéral des Etats-Unis.

Le White Sands est incroyable à plus d’un titre, mais surtout parce qu’il est unique géologiquement, le gypse étant soluble dans l’eau et ne se trouvant normalement pas sous forme de sable.

 

source : http://dailygeekshow.com/

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1 Etincelle

LA JEUNE FILLE QUI MURMURAIT A L’OREILLE DES RENARDS- ALEXANDRA BOCHKAREVA

 

Fascinée par la rousseur, Alexandra Bochkareva a fait poser l’une de ses modèles avec un renard roux : le comble de la mignonnerie. 

capture-decran-2016-12-28-a-15-41-09

© Alexandra Bochkareva

La photographe Alexandra Bochkareva a pour sujet de prédilection la rousseur : tout au long de son parcours photographique, elle a immortalisé avec soin de nombreuses jeunes femmes aux crinières flamboyantes, le visage moucheté de charmantes tâches de rousseur. Usant souvent de mises en scène dans la nature enneigée, la photographe, habitant Saint-Pétersbourg, utilise les couleurs froides pour sublimer le teint de perle de ses modèles.

Pour cette série, la jeune femme a décidé de s’entourer du plus roux et du plus mignon de tous les animaux : un renard. Sur le site Bored Panda, elle revient sur ce shooting atypique :

“Il m’a fallu environ deux heures pour réaliser le shooting et de nombreuses heures pour choisir les meilleures images, parce qu’elles étaient toutes adorables. […] J’ai photographié cette série avec une lentille manuelle Hélios 77m-4, elle est compliquée à utiliser mais j’adore le résultat.”

L’animal semble totalement apprivoisé par la modèle, qui semble l’enlacer sans difficulté. Un véritable moment de communion avec la nature, qui nous livre de belles images réconfortantes. Magnifiant la rousseur comme personne, la photographe a réussi à façonner un univers à la fois doux et poétique, tout droit sorti d’un conte de fées.

alexandra-bochkareva-12

© Alexandra Bochkareva

capture-decran-2016-12-28-a-15-38-50© Alexandra Bochkareva

capture-decran-2016-12-28-a-15-39-04

© Alexandra Bochkareva

capture-decran-2016-12-28-a-15-40-38

© Alexandra Bochkareva

capture-decran-2016-12-28-a-15-40-45

© Alexandra Bochkareva

capture-decran-2016-12-28-a-15-40-53

© Alexandra Bochkareva

fox1-2

© Alexandra Bochkareva
fox3
© Alexandra Bochkareva

Vous pouvez retrouver le travail d’Alexandra Bochkareva sur son site personnel, sa page Facebook ou son compte Instagram

Trouvé sur konbini.com

mandalalaluna450-1 Etincelle

DES SUPERBES PHOTOGRAPHIES QUI MONTRENT LES MÊMES PAYSAGES EN ETE ET EN HIVER

 

cascade-de-skogafoss-en-islande

 

Un beau paysage reste un beau paysage quelle que soit la saison où on le voit. Même si on peut avoir des préférences parce que les couleurs sont plus vives en été, ou parce que l’automne rend les paysages multicolores, il faut bien avouer que ça reste magnifique dans tous les cas.

Et parfois, ces mêmes paysages sont sublimés par les teintes bicolores de l’hiver, avec la neige. En été c’est bien, mais en hiver c’est une toute autre vision qui s’offre à nous, la preuve en images.

Le Lac de Bled en Slovénie


Le village historique de Shirakawa-Go au Japon


Johanna Park à Leipzig


Kirkjufellsfoss en Islande


Bryce Canyon National Park aux Etats-Unis


Parc national des lacs de Plitvice en Croatie


Le viaduc de Landwasser en Suisse


Le lac Wanaka en Nouvelle Zélande


 

Le parc national de Yosemite aux États-Unis


Le phare St Joseph aux États-Unis


Une pergola du jardin conservatoire de Central Park


Le port de Reine en Norvège


Prague


Church Of The Good Shepherd en Nouvelle Zélande


Hamnøy en Norvège


source : http://www.boredpanda.com/

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1 Etincelle

CE COUPLE A DECIDE DE VIVRE DANS UNE MONTAGNE. A VOIR LEUR MAISON EXCEPTIONNELLE

 

Prendre le temps de s’échapper du chaos de la ville est essentiel pour la santé de notre corps et de l’esprit.

Barbara Houghton et son époux Phil ont décidé de vivre selon le rythme de la nature pour retrouver plus de tranquillité. En effet, ils se sont littéralement coupés de la ville et de ses multiples pollutions. Réfugiés dans la paix de la nature, ils s’installent … à l’intérieur d’une montagne.

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1  Etincelle

 

ILS DEFENDENT LES DERNIERS ELEPHANTS DU KENYA: CE SONT DES HEROS

Les éléphants sont en danger. Heureusement, au Kenya, des hommes et des femmes veillent sur eux. Ils sont membres du David Sheldrick Wildlife Trustun organisme caritatif agréé au Royaume-Uni et au Kenya. Son but ? Protéger la vie sauvage et son habitat.

D’après les chiffres fournis par l’organisme, le trafic illégal d’ivoire est responsable de la mort d’un éléphant toutes les 15 minutes. C’est une situation dramatique. Depuis 1977, The David Sheldrick Wildlife Trust se bat pour protéger ces animaux. Sans leur intervention, des éléphanteaux seraient livrés à eux-mêmes et auraient peu de chances de survivre.

david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-05Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Daphne Sheldrick a fondé cet organisme en mémoire de son mari, David, un précurseur de la défense de la vie sauvage au Kenya. Elle explique :

« Nos équipes travaillent sur le terrain chaque jour pour mettre fin au braconnage, préserver  les habitats menacés, secourir et prendre soin des animaux blessés pour leur permettre de retourner à la vie sauvage. »

Un travail remarquable. Ces photos, publiées avec leur aimable autorisation, en témoignent plus que n’importe quel discours.

david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-01
Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Plus de 200 éléphants ont été recueillis dans cet orphelinat, reconnu comme « le meilleur orphelinat pour éléphants du monde ». Une centaine d’entre eux ont été remis en liberté et sont retournés à la vie sauvage. 18 bébés éléphants sont nés en liberté.

david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-02Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Les 4 unités mobiles vétérinaires de l’organisme ont soigné 168 éléphants blessés en 2015.
david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-03
Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Pour aider le David Sheldrick Wildlife Trust, vous avez la possibilité dadopter un éléphanteau orphelin pour 50 dollars par an. Il bénéficiera des soins dont il a besoin, de la protection et de l’affection des membres de l’orphelinat.

 

david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-04
Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Ils sont notamment nourris avec un lait spécialement conçu qui reproduit toutes les caractéristiques du lait d’une adulte femelle. Chaque mois, vous recevrez des nouvelles

david-sheldrick-wildlife-trust-elephants-protection-kenya-06
Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

L’organisme compte dix équipes qui luttent contre le braconnage. Ils ont déjà arrêté plus de mille braconniers et ont retiré 140 000 pièges !

 

Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

Crédit photo : The David Sheldrick Wildlife Trust / Instagram

C’est désormais Angela, la fille de la fondatrice, qui tient les rênes de l’organisme. Elle est consciente de l’importance des réseaux sociaux :

« Il est urgent que les personnes utilisent les réseaux sociaux pour partager des histoires sur les éléphants. C’est un effort pour ne pas oublier que la nature est un monde merveilleux. Si nous la perdons, nous perdrons une partie de nous-même. »

Les éléphants ont donc besoin de nous et nous pouvons les aider en parlant d’eux. Comment ? En commençant par partager cette histoire autour de nous et sur les réseaux sociaux.

dswt / Instagram

The David Sheldrick Wildlife Trust

 

Trouvé sur Le Nouveau Paradigme

mandalalaluna450-1 Etincelle