LA PRIERE ENERGIE LA PLUS PUISSANTE DE L’UNIVERS

Pour les Ancêtres, nos arrière grands-parents,
tout était habité par la vie :
les hommes, les animaux, les arbres, l’herbe, les pierres…

68_163_resize

Nos Ancêtres ne parlaient jamais de la prière.
Chaque jour de leur vie était une prière.
Ils savaient que tout dans ce monde est un cadeau de la VIE:
même chaque gorgée d’eau qu’ils buvaient,
chaque bouffée d’air qu’ils respiraient.

Aujourd’hui encore, je ne prie pas seulement avec des mots
mais aussi avec chaque bouffée d’air que je respire.

Comme un tambour que l’on frappe,
chaque battement de mon cœur
est un merci qui chante à la Terre-Mère,
aux arbres, aux pierres, aux Ancêtres qui habitent les étoiles.

etoile

Quand tu caresses un animal, tu reçois son esprit
et tu lui communiques le tien.
L’amour permet ce mystérieux contact des âmes.

L’étoile qui luit, prie;
L’arbre qui fleurit, prie;
Le chat qui ronronne, prie.

1465237_689556537744615_1734952525_n

La prière est un courant d’énergie qui réunit les mondes.
Priez avec amour et confiance.
Votre prière sera entendue.
Que ton travail soit prière,
Que tes pensées soient prière,
Que ta vie tout entière
Soit une longue et radieuse prière !

La prière n’a pas besoin de mots pour s’exprimer.
Vis chaque minute comme une prière.
La prière est toujours reçue.
Le mieux est de laisser parler son cœur.
Fais de chacun de tes actes, de chacune de tes pensées, une prière.

Don Marcelino

temoig1

 

Trouvé sur traditionsante.net

mandalalaluna450 (1)Etincelle

D’OU VIENNENT NOS VALEURS ?

ImageProxy (3)D’où viennent nos valeurs? Nous parlons de valeurs, mais combien souvent évaluons-nous vraiment nos valeurs et les mettons-nous en corrélation avec la façon dont nous vivons notre vie? La plupart d’entre nous adoptonsce qu’on appelle les valeurs familiales. Nous avons tendance à observer ce que font nos parents et notre famille et nous assumons que nous devrions faire de même. Beaucoup d’entre nous depuis des années, ont remis en questions ces valeurs apprises dans l’enfance à travers nos familles, écoles, églises, etc. Ces valeurs nous servent-elles? Sont-elles des valeurs universelles ou simplement celles que nos parents ont appris de leur famille?

Quand vous commencez à examiner en profondeur vos valeurs et que vous choisissez consciemment celles que vont guider votre vie, alors la vie elle-même prend un tout nouveau sens. Le seul fait de préciser vos valeurs fait de vous une personne plus consciente. Quand vos valeurs conduisent vers un monde meilleur et que vous les épousez pour le bien commun, vous cessez d’être un individu égoïste et un robot et devenez un humain universel qui est connecté à l’intégralité de la création.

 

Trouvé sur  www.humanitysteam.fr

mandalalaluna450 (1)Etincelle

L’OMS INTERDIT LA PLANTE ARTEMISIA ANNUA, PLUS GRAND REMEDE CONTRE LE CANCER QU’ELLE ERADIQUE EN 16 HEURES

97235537

artemisia-annua_w590_h390_r4_q90

L’OMS interdit la plante artemisia annua, plus grand remède contre le paludisme et le cancer car elle pourrait également aider contre d’autres maladies graves: elle est trop efficace et pourrait nuire aux profits du cartel pharmaceutique mondial. Cette organisme me fait suer au plus haut degré sachant ce qu’elle est et qui la dirige. Maintenant j’espère que vous allumerez sur le rôle de l’OMS en ce qui concerne ses préoccupations à votre santé versus être à la solde des fondations médicales de l’Élite Mondiale.

‘Artemisia annua est une plante aromatique qui a été utilisée par la médecine chinoise en tant que puissant remède du paludisme, maladie qui, en dépit des statistiques officielles, reste la plus ravageuse de la planète. L’artémisine est le principe actif de cette plante. On vient de se rendre compte de sa stupéfiante efficacité contre le cancer du poumon et du sein. À condition d’y ajouter du fer.

La Revue des Sciences de la Vie (USA) a présenté une vaste étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai sur l’artémisine. Elle a découvert au départ que l’artémisine pouvait détruire rapidement près de 30% des cellules cancéreuses du poumon. Mais en la combinant avec du fer, elle éradique jusqu’à 98% des cellules cancéreuses, en seulement 16 heures !

En plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines en raison du fer qui se joint sélectivement au tissu cancérisé, ceci favorisant l’attaque ciblée de l’artémisine.

Le rapport précise que selon les résultats, « l’artémisine arrête le facteur de transcription « E2F1 » et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon, ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’artémisine contrôle la croissance des cellules cancéreuses ».

Une autre étude a été menée sur des échantillons de tumeurs mammaires cancéreuses in vitro. Vu que ces cellules ont aussi une forte propension à accumuler le fer, il a aussi été associé du fer à l’artémisine. Il a ainsi été obtenu un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% en seulement 24 heures.

Depuis, de nombreuses expériences ont été menées sur différents cancers (prostate, intestins….), et jusqu’à présent elles ont toutes prouvé que l’artémisine combinée au fer détruisait sélectivement les tumeurs cancéreuses, ce qui a fait définir l’artémisine – par le Dr Len Saput -, comme « une bombe intelligente pour le cancer »

NOTA : Concernant le paludisme, les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singh, de l’Université de Washington, ont été les premiers scientifiques à expliquer que le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisine, étant donné qu’il est très riche en fer.

Source : Healthy Food House

L’historique des travaux sur l’Artemisia annua
C’est à la suite des ravages du paludisme dans les rangs de l’armée nord-vietnamienne que Mao Tsé Toung a mis en route en 1967, en pleine révolution culturelle, le “projet 523” (ainsi nommé parce qu’il a été lancé le 23 Mai 1967). C’était un programme secret de recherche sur le traitement du paludisme, basé sur l’étude des traitements de la médecine traditionnelle chinoise.

L’Académie de Médecine Traditionnelle Chinoise a confié cette recherche à l’un de ses membres, Youyou Tu, jeune pharmacienne âgée de 36 ans, dont le nom est resté totalement ignoré jusque dans les années récentes. Ce n’est qu’en 2005 que Youyou Tu a été associée à la découverte de l’artémisine, et qu’elle est devenue célèbre. En 2011, Youyou Tu a reçu le prestigieux prix Lasker DeBakey Clinical Research. Elle a rassemblé plusieurs milliers de recettes à base d’herbe ; elle a évalué 380 extraits de différentes plantes, parmi lesquelles l’Artémisia annua (ou Qinghao), qui était connue depuis très longtemps pour son efficacité pour traiter la fièvre récurrente.

Les premiers résultats obtenus par Youyou Tu ont été décevants, car les extraits étaient préparés avec de l’eau bouillante qui détruisait les composants actifs.

• C’est en 1971, en réalisant une extraction par de l’éther à basse température, qu’elle a obtenu des extraits qu’elle a testés en laboratoire sur des souris et des singes infectés par le parasite, avec une efficacité pratiquement de 100% (92% exactement). Après avoir vérifié sur elle-même l’innocuité de l’extrait, elle l’a testé « sur l’humain » au travers de 21 patients impaludés, qui ont été guéris à 90%.

• En 1972, elle a isolé une substance considérée comme l’élément actif de l’Artémisia annua, et lui a donné le nom d’artémisine (ou Qinghaosu, le suffixe su signifiant « la substance active »). Mais on peut encore noter que les premiers essais positifs avaient été faits avec de l’Artémisia annua produite dans la région de Pékin, contenant peu d’artémisine. Comme Youyou Tu désirait disposer de beaucoup d’artémisine, elle a ensuite utilisé de l’Artémisia annua provenant de la région du Sichuan, très riche en artémisine, avec des résultats cliniques identiques, ce qui suggère encore que la concentration optimale en artémisine n’est pas nécessairement la concentration maximale…

• En 1975, Youyou Tu a déterminé la structure de la molécule d’artémisine (sesquiterpène lactone).

• En 1979, la publication d’un article dans le Chinese Medical Journal fit connaitre l’artémisine.

• En 1981, le 4ème congrès du Groupe de Travail Scientifique sur la Chimiothérapie du Paludisme, sponsorisé par le PNUD, la Banque Mondiale et l’OMS, se tint à Pékin. L’artémisine devint connue dans le monde entier, et elle souleva l’intérêt des grandes firmes pharmaceutiques, qui produisirent les dérivés semi-synthétiques que l’on connait (artésunate hydrosoluble, arthémeter liposoluble…), aboutissant en 1986 à la mise sur le marché des premiers médicaments à base d’artémisine. Devant l’efficacité du produit, en 2004 l’OMS en fit la promotion à grande échelle, et recommanda son utilisation en association avec d’autres molécules « classiques » (les ACT, ou Artemisinin Combined Therapy).

• Enfin, en 2011, l’OMS recommanda l’utilisation de l’artésunate en monothérapie par voie intraveineuse au lieu de sels de quinine dans le traitement du paludisme grave de l’enfant.

Formes galéniques et mode d’utilisation
L’artémisine est présente surtout dans les feuilles, mais les flavonoïdes résident surtout dans les tiges de l’Artémisia annua ; il est donc préférable de prélever non seulement les feuilles mais aussi les tigelles de la plante pour faire la poudre ou la tisane.

Les feuilles d’armoise annuelle doivent pouvoir se trouver en herboristerie et peut-être en pharmacie – mais attention ! Ne vous laissez pas vendre de l’armoise vulgaire (très courante) à la place de l’annuelle, ce n’est pas la même et elle ne marchera pas !

En l’occurrence, il existe autour de 50 variétés d’armoise, dont certaines sont dangereuses.

– L’Artémisia annua en poudre est nettement plus efficace que la tisane ; c’est pour cela que je ne m’étendrai pas sur la formule infusion.
– Les feuilles avec leur tigelle, doivent être séchées à l’ombre dans un endroit aéré pendant au moins 5 jours. On les réduit ensuite en poudre fine avec un blinder.

La dose journalière est entre 500 mg et 1 000 mg.

Il est possible de trouver facilement de l’armoise en gélules de 250 mg, mais c’est en principe toujours de la vulgaris – donc pas bon.

Vous en trouverez “de la bonne” en suivant ce lien

Le fer associé sous quelle forme ?
Celui-ci doit être facilement biodisponible. On peut choisir donc entre :
Feralim de Lorica, Fer ou Ferryon de Catalyons, ou bien du bisglycinate ferreux.

Ultime solution : acheter des graines pour les cultiver
Les graines d’Artemisia annua sont très petites (plus de 10 000 graines par gramme) et il est conseillé de les mélanger avec du sable fin ou de la cendre (une cuillerée de graines pour 5 à 6 cuillerées de sable ou de cendre) avant de semer. Il faut semer fin avril dans une boite remplie de terre meuble et bien arrosée. Pour conserver l’humidité, on peut recouvrir le semis avec un plastique transparent.

Un repiquage en pots est nécessaire ; on le réalise lorsque le semis devient trop dense, habituellement 3 à 4 semaines après le semis, ou lorsque les plants atteignent 4 cm de haut, en repiquant chaque plant dans de petits pots (type pots de yaourt). Puis quand les plants ont atteint une hauteur de 15 cm, ou que 5 à 6 feuilles ont poussé, on peut repiquer en pleine terre.

Le repiquage en pleine terre se fait habituellement après 3 nouvelles semaines. Après avoir préparé la terre, on repique tout le contenu du pot, en espaçant suffisamment les plants (80 cm). Il faut arroser et désherber au début ; par la suite aucun traitement particulier n’est nécessaire. En France, la plante peut atteindre une hauteur de 1,5 à 2 mètres. Avec 5 g de graines on peut couvrir 1 ha.

La récolte des feuilles se fait à la fin du mois d’août.

Pour vous procurer les graines (un créneau thérapeutique porteur pour les cultivateurs en herbes), vous pouvez aller sur un site : www.alsagarden.com.

Coût : 4,25 € les 50 graines

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Source : http://www.alternativesante.fr/cancer/l-artemisia-annua-contre-le-palu-et-le-cancer

Trouvé sur Le Nouveau Paradigme

Il y a quelques jours je vous avais mis un article sur cette plante et bien voilà comment celà se passe avec tout ce qui est naturel et efficace..

mandalalaluna450 (1)Etincelle

LA VIDEO QUI A FAIT PLEURER TOUT LE MONDE

pour-se-mettre-les-poils2Une jolie vidéo pour se mettre les poils à vibrer et à partager…

Voici une superbe vidéo qui nous montre à quel point l’humain est créatif, capable de beauté tout en nous montrant de la plus belle des manières à quel point il a été déconnecté et cruel… Une magnifique histoire qui devrait vous faire vibrer…

 

 

Vu sur http://legrandchangement.com/

Trouvé dans La Presse Galactique

mandalalaluna450 (1)Etincelle

MISE EN GARDE DES AUTORITES BRESILIENNES CONTRE LA DISPARITION “IMMINENTE” DES INDIENS ISOLES

Les autorités brésiliennes ont averti que les Indiens isolés étaient exposés à une ‘tragédie’ imminente et à la ‘mort’ après l’augmentation spectaculaire du nombre d’observations de leur présence dans la forêt amazonienne près de la frontière péruvienne.

Les experts estiment que les Indiens ont pris la fuite à travers la frontière péruvienne dans le but d’échapper au front des bûcherons clandestins qui envahissent leur territoire. Ils pénètrent maintenant dans le territoire d’autres groupes indiens isolés qui vivent déjà du côté brésilien de la frontière ainsi que de certaines communautés sédentaires.


Les Indiens asháninka de l’Etat d’Acre, au Brésil, par exemple, disent qu’ils ont dernièrement rencontré des dizaines d’Indiens isolés à proximité de leur communauté, et de récentes enquêtes gouvernementales ont révélé que des traces de pas, des campements temporaires et des restes alimentaires laissés par les Indiens ont été de plus en plus fréquemment observés.


Ces incidents soulèvent la crainte de violents affrontements entre les différents groupes et d’une hécatombe en raison des maladies contagieuses contre lesquelles les Indiens isolés n’ont aucune immunité.


José Carlos Meirelles qui, durant plus de 20 ans, a administré cette région pour la FUNAI, le département des affaires indiennes du gouvernement brésilien, a déclaré : ‘Quelque chose de grave a dû se passer. Il n’est pas normal qu’un aussi grand groupe d’Indiens isolés se conduise de cette manière. Il s’agit d’une situation entièrement nouvelle et inquiétante et nous ne savons pas encore ce qui en est la cause’.


Les Indiens ont été repérés dans la région même où un groupe isolé avait été photographié et filmé d’avion il y a quatre ans. Une région qui manque de protection après avoir été envahie par les trafiquants de drogue et les bûcherons clandestins en 2011 et qu’un poste de contrôle de la FUNAI a été abandonné.


Les Indiens isolés sont parmi les peuples les plus vulnérables de la planète. Bien que ceux qui ont été filmés il y a quatre ans semblaient être en bonne santé, ces groupes n’ont aucune immunité contre des maladies communes telles que la grippe ou la rougeole qui ont anéanti des tribus entières dans le passé.


Il y a deux semaines, la FUNAI a étudié les rapports alarmants des Asháninka. Elle a averti que ‘le contact [était] imminent’ et a demandé que des équipes de santé soient envoyées d’urgence dans la région sans quoi ‘ils risquent de contracter des maladies… qui pourraient leur être fatales’.


Lors de sa récente visite en Europe, Raoni Metuktire, le leader indien d’Amazonie devenu célèbre dans la lutte qu’il a menée pour le territoire de son groupe, les Kayapó, et contre la destruction de l’Amazonie, s’est alarmé : “Où les Indiens isolés vont-ils aller? Si leurs terres ne sont pas protégées, ils mourront’.


Survival International, mouvement mondial pour les droits des peuples indigènes, appelle les gouvernements brésilien et péruvien à protéger toutes les terres habitées par des Indiens isolés et à honorer leur promesse de renforcer la coordination transfrontalière afin d’assurer leur survie.


Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd’hui : ‘Les frontières n’existent pas pour les Indiens isolés, ce qui explique pourquoi le Pérou et le Brésil doivent travailler ensemble pour prévenir un désastre humain. Tout au long de l’histoire, les peuples isolés ont été anéantis lorsque leurs terres ont été envahies. Il est donc essentiel que le territoire de ces Indiens soit dûment protégé. Les deux gouvernements doivent agir d’urgence pour sauver leurs citoyens isolés d’une mort certaine.


Source © Gleison Miranda/FUNAI/Survival

 

Trouvé sur Nature Alerte

mandalalaluna450 (1)Etincelle

NESTLÉ TRAVAILLE À UNE CAPSULE POUR NESPRESSO QUI PERMET DE SE DISPENSER DE MANGER…

Pourquoi pas des pilules de toutes les couleurs, pour remplacer chaque plats et ainsi faire de substantielles économies de gaz, d’électricité et de se passer d’aller chez les commerçants, ne plus être esclave de la cuisine, un gain de temps pour autre chose…La rouge ou la bleue?.[mode ironie enclenché!] (Voltigeur)

Les machines Nespresso du groupe alimentaire suisse Nestlé pourront dans le futur non seulement servir du café au consommateur, mais aussi

offrir les minéraux et vitamines nécessaires. C’est ce qu’a déclaré Ed Baetge, directeur de l’Institute for Health Sciences de Nestlé, dans une conversation avec le bureau de presse Bloomberg.

Les chercheurs de Nestlé travaillent, selon Ed Baetge, énormément à l’élaboration d’une technologie qui permet d’analyser le niveau de substances alimentaires nécessaires à l’individu de manière à ce qu’on puisse servir une boisson personnalisée, adaptée pour résoudre d’éventuelles carences. 15 chercheurs sont concernés par ce projet qui a été baptisé Iron Man.

« Dans le passé, la nourriture n’était que de la nourriture, mais maintenant, 

nous évoluons dans une direction tout à fait nouvelle », souligne Ed Baetge. « Beaucoup de consommateurs se fient à un régime qui présente beaucoup de lacunes et ne fournit pas toutes les substances nutritives nécessaires. Grâce à des analyses, un projet comme Iron Man donnerait la possibilité d’identifier ces carences et d’y remédier ».

« Ces produits seraient beaucoup plus efficaces que les suppléments multi-vitaminés que l’on peut se procurer dans le commerce. Ces suppléments ne sont d’ailleurs pas adaptés aux besoins individuels. Une étude a en outre déjà montré qu’une grande partie de ces multi-vitamines n’apportent que peu de bienfaits »…….

[…]

Lire la suite

Un article d’Arnaud Lefebvre pour Express.be

 

Trouvé sur les moutons enragès

 

Et voilà encore une fois on veut supprimer tout ce qui est naturel et encore pour faire du profit évidemment…

mandalalaluna450 (1)Etincelle