LA PUISSANCE DE L’INTENTION (DOCUMENTAIRE)

 

sortie_1741_p1_grand

 

« Ce sont vos modes de pensées qui décident si vous allez réussir ou échouer. » (Henry Ford)
« Vous êtes maître de votre vie, et qu’importe votre prison, vous en avez les clefs. » (Hervé Desbois)
« Notre esprit n’a pour limites que celles que nous lui reconnaissons.» (Napoleon Hill)

Sommes-nous responsable de notre vie ?
Qu’est ce que le hasard ?
En quoi sommes-nous la cause inconsciente de ce qui nous arrive ?

Comment nos pensées, nos croyances et nos conditionnements peuvent-elles avoir le moindre effet sur la réalité ?
Quelle est la véritable nature de notre conscience ?

 

 

Un documentaire d’Anthony Chene
http://www.anthonychene.com

Avec l’aide de Xavier Faye

Trouvé sur Youtube

 

C’est tellement vrai, des choses essentielles qui peuvent vraiment nous aider. 

mandalalaluna450-1Etincelle

 

Advertisements

RESTER EN PAIX

 

depression-et-millepertuis

 

Comme beaucoup d’entre vous, je suis témoin de la violence, des mensonges et des injustices de ce monde. 

Oser dire la vérité est important.

Cependant, il y a notre réaction qui compte beaucoup aussi.

Nous pouvons être en colère de voir ce qui se passe.

Pour trouver la paix et pouvoir continuer à rester des êtres humains conscients puisons  à l’intérieur de nous. Nous pouvons y trouver l’équilibre et les moyens de construire le meilleur.

Il est inutile de nourrir et d’entretenir le négatif et ce que nous ne voulons plus voir autour de nous.

Evitons de tomber dans les pièges que l’on nous tend.

Il est probablement vrai qu’il existe en ce moment une lutte entre le bien et le mal.

Pourtant tout commence en chacune et chacun de nous. Nous seuls pouvons choisir de semer le meilleur. 

Notre manière d’être avec les personnes qui nous entourent nous appartient aussi.

Nous créons à chaque instant le monde dans lequel nous vivons.

Notre force existe et c’est le moment de montrer qui nous sommes vraiment.

Ecoutons ce que notre âme et notre cœur nous disent.

 

Avec amour

Etincelle  (Sarah)

L’AQUARIUM NATIONAL DE BALTIMORE VEUT LIBERER TOUS SES DAUPHINS DANS UN SANCTUAIRE MARIN

dauphin-aquarium-baltimore-sanctuaire-atlantique-une

Voir la VIDEO    ICI

Mardi, le National Aquarium de Baltimore aux États-Unis a annoncé son intention de libérer tous ses dauphins et de les transférer dans un sanctuaire marin qu’il prévoit de construire au large de la Floride ou des Caraïbes d’ici 2020.

Alors que la captivité des mammifères marins suscite un débat grandissant, c’est une décision exemplaire qu’un aquarium américain vient d’annoncer. Mardi, le National Aquarium de Baltimore dans le Maryland a décidé de rendre sa liberté aux huit dauphins évoluant actuellement dans ses bassins. 

“Suite à des retours minutieusement collectés pendant 10 ans, nous avons appris que le public américain est de plus en plus dérangé par la notion de garder des dauphins et des baleines en captivité”, explique John Racanelli, directeur de l’aquarium dans un article publié par The Baltimore Sun. “Ces convictions nous importent”. 

Cinq ans de réflexion

Selon l’expert, des études ont démontré que les mammifères prospèrent bien mieux dans des environnements plus proches de leur milieu naturel que dans le cadre d’expositions ou de spectacles dans les zoos ou aquariums. Depuis cinq ans, les responsables de l’aquarium ont ainsi envisagé différentes options pour assurer le bien-être de leurs pensionnaires. Reconstruire les bassins de façon plus naturelle, déplacer les dauphins dans des structures plus grandes,… La plupart étant nés en captivité, impossible de réellement libérer les spécimens dans leur milieu naturel. Finalement, c’est la solution la plus ambitieuse et probablement la moins simple qui a été envisagée : les transférer dans un sanctuaire marin.

“Nous en savons plus maintenant au sujet des dauphins et de leurs soins, et nous pensons que le National Aquarium possède une position unique pour utiliser cette connaissance afin de mettre en œuvre un changement positif”, relève John Racanelli. “C’est le bon moment pour avancer avec le sanctuaire de dauphins”.   Un sanctuaire proche de l’habitat naturel Désormais, les équipes du National Aquarium se sont donc lancées dans un projet de taille : construire le fameux sanctuaire. Et elles comptent bien tout faire pour qu’il soit le plus adapté possible et aboutisse à une réussite. “Nos recherches ont déjà permis d’identifier plusieurs critères spécifiques pour que le sanctuaire fonctionne”, détaille le directeur.  

Ce sanctuaire devra être une zone océanique extérieure dans un climat continuellement tropical et “idéalement localisée là où des dauphins sauvages évoluent déjà”. Par exemple au large de la Floride ou dans les Caraïbes. Le site sera dynamique et significativement plus grand que l’habitat actuel des dauphins, avec des stimuli naturels tels que des poissons et des plantes marines.

“Des humains prendront soin des dauphins et interagiront avec eux durant toute leur vie”, ajoute Racanelli. Pour que les mammifères se sentent bien dans leur nouvel environnement, les équipes prévoient également de les aider à retrouver une partie de leur comportement naturel, comme chasser des poissons par exemple.

La tâche s’annonce complexe et son coût n’a pas encore été estimé. Mais l’aquarium est optimiste et a décidé d’impliquer le public dans ce projet totalement inédit. Il pense ainsi pouvoir transférer d’ici 2020 ses huit dauphins, six femelles et deux mâles, âgés de 7 à 41 ans. Il s’est même dit prêt à accueillir des dauphins provenant d’autres établissements.  

Une nouvelle étape historique

“Avec cette annonce, nous franchissons une nouvelle étape et je suis à la fois honoré et empli d’humilité que notre aquarium ouvre la marche”, écrit le directeur. “Bien que cette décision soit au sujet d’un groupe de dauphins, elle concerne tout autant l’humanité, la façon dont une société traite les animaux avec qui elle partage cette planète en dit long sur nous”, ajoute-t-il. 

Cette décision marque en effet non seulement une révolution pour ses dauphins mais aussi dans l’histoire des cétacés captifs. Elle a également de quoi raviver les critiques envers d’autres structures notamment les parcs SeaWorld qui ont multiplié les arguments ces dernières années pour répondre aux attaques dont ils font l’objet. Bien que SeaWorld ait annoncé la fin de la reproduction de ses orques, la société a refusé de les transférer dans un milieu naturel, prétextant que cela n’avait jamais été fait avant et que cela pourrait être dangereux pour les cétacés. Pourtant, cela n’a pas empêché des scientifiques de lancer un vaste projet visant à créer un sanctuaire pour les orques captifs.

Emeline Ferard

Trouvé sur maxisciences.com

Voilà un bon pas pour libérer ces animaux extraordinaires .

mandalalaluna450-1Etincelle

CHILI : L’ENERGIE SOLAIRE EST SI ABONDANTE QU’ELLE EST GRATUITE

chili-energie-solaire-gratuite

 

On croit rêver… mais c’est une réalité ! Les fermes solaires du Chili produisent trop d’électricité pour la demande locale.

Ces dernières années, le Chili a tellement investi sur les énergies renouvelables… que l’électricité est devenue gratuite ! Une situation ubuesque et inattendue qui, on s’en doute, ravit les habitants !

En quelques mois, 29 fermes solaires ont ouvert leurs portes au nord du Chili. Et, apparemment, elles sont toutes très performantes : la production excède largement la demande locale ! Résultat ? Un prix de vente qui s’écroule. Voilà 118 jours que l’électricité est même carrément gratuite au nord du pays !

Et ce n’est pas une première ! L’an passé, l’électricité était restée gratuite pendant 192 jours (un record qui pourrait être battu par la série en cours).

Et encore, la situation n’est pas près de s’inverser. Alors que le Chili a déjà quadruplé ses capacités solaires en trois ans, 15 autres projets de centrale solaire vont bientôt voir le jour !

Cela dit, la gratuité ne durera pas éternellement et, à la limite, tant mieux, car il ne faudrait pas que les centrales ferment faute de revenu. En fait, si les centrales produisent plus que nécessaire, c’est surtout parce que le pays manque de lignes de transmission capable d’acheminer l’électricité dans tout le pays.

 

Maximo Pacheco est le ministre de l’énergie du Chili :

« Le Chili dispose d’au moins de sept ou huit points dans les lignes de transmissions qui ne sont plus fiables ou qui sont bloqués, c’est un énorme défi qui nous attend pour dépasser ces contraintes. Lorsque vous embarquez sur le chemin d’une croissance et d’un développement comme celui que nous avons connu, vous pouvez évidemment voir émerger des difficultés. »

Une nouvelle ligne de transmission est dores et déjà en cours de construction.

Juste un petit retard à l’allumage donc. Le Chili ne se croyait sans doute pas capable de produire autant d’énergie solaire en si peu de temps. C’était oublier un peu vite que, quand on veut, on peut !

Décidément, après avoir annoncé qu’il serait le premier pays à faire rouler son métro grâce au vent et au soleil, le Chili n’en finit plus de nous surprendre par sa capacité à innover ! Chapeau.

source : http://positivr.fr/

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1Etincelle

DES BELLES IMAGES DES DUNES SAHARIENNES DE MERZOUGA (MAROC)

Au coeur du désert saharien, au sud-est du Maroc, les dunes de l’erg Chebbi sont d’une beauté envoûtante. Plus connues sous le nom de dunes de Merzouga, ces vertigineuses et chatoyantes montagnes de sable figurent d’ailleurs parmi les plus belles du Maroc, ce qui en fait un véritable pôle d’attraction touristique. 

Les spectaculaires dunes dorées de Merzouga constituent l’un des deux plus grands ergs du Sahara au Maroc. Certaines d’entre elles culminent à 150 mètres de hauteur. Elles doivent leur nom au village de Merzouga situé au pied des premières dunes. Leurs couleurs chatoyantes et leurs formes hypnotisantes offrent une vue tout simplement incroyable.

Au long de l’année, le ciel y est presque toujours dégagé et clair. L’absence de lumières superficielles permet d’y observer la Voie lactée dans toute sa splendeur. Un paysage qui laisse difficilement indifférent…

1-Erg-Chebbi-

2-Erg-Chebbi-3-Erg-Chebbi-4-Erg-Chebbi-5-Erg-Chebbi-6-Erg-Chebbi-7-Erg-Chebbi-8-Erg-Chebbi9-Erg-Chebbi10-Erg-Chebbi11-Erg-Chebbi12-Erg-Chebbi13-Erg-Chebbi14-Erg-Chebbi17-Erg-Chebbi16-Erg-Chebbi-15-Erg-Chebbi-

Ces dunes offrent un spectacle magnifique ! A la rédac’, on a été fascinés par la beauté de leur couleur et leur incroyable grandeur ! La vue est saisissante ! Si le Sahara vous fascine comme nous, vous serez surpris d’apprendre qu’avant de devenir un désert aride, il abritait une gigantesque rivière où la vie prospérait en abondance ! 

Trouvé sur Soocurious

mandalalaluna450-1Etincelle

CES DRONES ONT POUR MISSION DE PLANTER DES ARBRES

arbres-drone-3

Alors que l’être humain a ravagé les forêts durant des années sans se préoccuper des conséquences, il devient primordial pour la survie de la planète de replanter des arbres à travers le monde. Et pour cela, pourquoi ne pas utiliser des drones ?

Replanter des arbres et des forêts est devenu primordial pour l’environnement et la bonne santé de notre planète. Mais jusque-là, cette tâche s’avérait être très compliquée : coûteuse, elle prenait aussi beaucoup de temps puisque tout devait être effectué “à la main” et pouvait aussi s’avérer dangereuse sur les terrains les plus accidentés.

Alors, une start-up a eu l’idée de créer des drones capables de planter des arbres depuis les airs ! Baptisée DroneSeed, cette petite entreprise s’est donné pour mission de rendre la plantation d’arbres plus efficace, moins onéreuse et plus rapide. Pour cela, rien de mieux que d’utiliser la technologie…

arbres-drone-1

arbres-drone-2

arbres-drone-3

 

Lauren Kozak, porte-parole de l’entreprise, déclare ainsi : “Les drones nous permettent de planter des arbres pour moins cher et de façon plus efficace… Ils vont faire une grosse différence dans le sauvetage de l’environnement !”

Il faut dire que ces drones sont drôlement efficaces… Selon Lauren Kozak, en seulement une heure et demie, ces petits engins volants peuvent parcourir un acre (environ 5 000 km) tout en tirant des “gousses” contenant un mélange de semences à une vitesse incroyable. Ainsi, les “projectiles” se nichent directement dans la terre, à environ 1 ou 2 cm de profondeur.

Mais ce n’est pas tout. En outre, ces drones peuvent également pulvériser des herbicides pour tuer toutes les espèces qui nuiraient à la croissance des arbres, et ils sont également capables de mesurer le diamètre de ces derniers lorsque les jeunes plants sont établis.

Quelle idée ingénieuse ! Grâce à ces drones, il sera plus facile à l’avenir de replanter nos forêts et ainsi réparer tant que possible les dégâts que l’Homme a causés jusque-là. Nous espérons réellement que ces petits engins volants se propageront à travers le monde pour le bien de notre belle planète.

source http://soocurious.com/

Trouvé sur La Terre du Futur

Et voilà quand les nouvelles technologies peuvent être utiles

mandalalaluna450-1Etincelle

 

GENIAL ! IL TRANSFORME NOS VELOS EN APPAREILS MENAGERS

 

Pour les résilients ou autres amis qui veulent faire des économies et conserver la santé en faisant du sport, un article de nos partenaires LesBrindHerbes à partager sans modération. Si l’idée vous branche, vous trouverez en fin d’article un lien vers des plans techniques… Sur le site de cet inventeur, il y a même des stages proposés.

carcasseveloAu Guatemala, Carlos Enrique Maroquin recycle de vieux vélos pour produire del’énergie et les transformer en appareils électroménagers : les bicimáquina.

Avec un bon coup de pédale, vous pourriez pomper de l’eau, moudre du café, traiter les grains de maïs, fabriquer du shampoing à l’aloe vera ou même préparer un bon jus de fruits avec un blender. Et tout ça, sans utiliser d’électricité ! La recette ? Vous prenez de vieux vélos, vous les recyclez et le tour est joué ! Facile ? Non, sauf pour un expert comme Carlos Enrique Maroquin. Il vit au Guatemala à San Andrés Itzapa.

Depuis 2001, il recycle de vieilles bicyclettes que personne ne voulait aux Etats-Unis, au Canada, en Italie et en France.  Ils les transforment en des machines utiles et efficientes pour réaliser de nombreuses tâches du quotidien. Il les appelle des bicimáquina :

« Chaque bicimáquina est faite à main dans notre laboratoire en utilisant de vieilles bicyclettes, du ciment, du bois et du métal. Nous avons créé des modèles originaux, pratiques et économiques. »

Bien sûr, ces machines fonctionnent sans électricité et utilisent l’énergie produite par le pédalage. C’est un jeu d’enfant !

Source : Maya Pedal

Source : Maya Pedal

Source : Maya Pedal

Source : Anna Kortschak

Source : Bicitec

« Nous travaillons avec des partenaires locaux, des ONG, des coopératives agricoles et des producteurs biologiques. Nos dessins techniques avec les instructions sont disponibles et tout le monde peut les télécharger gratuitement. Notre but est de devenir un centre de recherche et de développement pour le recyclage des vélos et une source d’informations pour les ONG qui désirent promouvoir ces technologies à une petite échelle. »

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Il y a mille façons d’aider les populations des pays en voie de développement. Celle de Carlos Enrique Maroquin est particulièrement intelligente, adaptée, facile, altruiste et écologique.

Source : Maya Pedal

Il a même ouvert une école pour les enfants du Guatemala, mais aussi des étudiants internationaux. Plus d’informations sur son site.

Source : Bicitec

Vous pouvez donner des bicyclettes et les aider financièrement en participant au programme I Support Bikes Not Bombs !

Source : Anna Kortschak

En préparant ce sujet, je n’ai trouvé aucun article en français qui traitait des initiatives de Carlos Enrique Maroquin. Je vous encourage à partager celui-ci afin que ses projets soient mieux connus en France.

A lire aussi : Une heure sur ce vélo = 24h d’électricité pour la maison. L’invention géniale de Manoj Bharvaga.

Un article en anglais sur Anna Kortschak

Le site de BICITEC

MayaPedal gallery

Article proposé par Denis Gentile – relayé par LesBrind’Herbes

 

Trouvé sur les moutons enragés

mandalalaluna450-1Etincelle