LES OISEAUX SONT NOS MESSAGERS ET ILS MERITENT D’ETRE OBSERVES

messagers

Image crédit : oberfoerster

Les oiseaux sont nos messagers et ils méritent d’être observés

Une légende amérindienne raconte que le Peuple des Oiseaux serait le messager pour les terriens qui le désirent.
L’oiseau par sa vision lointaine est un guérisseur-chaman et il voit tout et il sait tout.
Il peut donc vous apporter le message que vous avez besoin d’entendre clairement dans vos rêves. Sinon, si vous observez bien les signes et le ciel, il y aura un oiseau qui passera près de vous et c’est à ce moment là que vous devrez écouter. Il peut vous arriver d’avoir des problèmes, de la peine, et de supplier le ciel de vous aider… Vous pensez être seul, mais voilà que, sur le rebord de votre fenêtre, un petit oiseau qui a entendu votre appel, porte votre prière vers le ciel. Lorsque vous voyez un oiseau soyez prêt à formuler une demande et dites-lui de la transporter. Ce Peuple Majestueux des Ailés a aussi comme mission de nous faire accepter nos Ailes….
Mais elles sont tellement bien cachées dans notre dos que certains ne savent même pas qu’ils en ont !
Alors, est-ce-que l’arrière de vos épaules vous fait souffrir parfois ?

LES OISEAUX, NOS MESSAGERS DU FUTUR :

par Emmabelle

Leurs chants mélodieux s’avèrent de précieux alliés pour savoir ce que la vie nous réserve.

Les oiseaux méritent d’être observés de plus près, car suivant leur vol, leur chant, on peut déterminer la réussite ou l’échec de nos désirs.

« L’ornithomancie » est la méthode divinatoire par les oiseaux.

Vol, cri, position par rapport à la personne qui observe le volatil, autant de signes à décrypter.

Dame Nature nous offre une méthode divinatoire où chacun peut profiter des signes laissés par les oiseaux.

Les origines de l’ornithomancie sont vastes tellement cette méthode divinatoire semble présente dans toutes les civilisations du monde. Chinois, Grecs, Romains, Aztèques…

Les peuples ont longtemps accordé des vertus aux oiseaux loués comme des messagers divins dispersant sur la Terre les signes de volonté bien supérieure à celle des hommes.

Légende

C’est ainsi que les frères Romus et Romulus ont décidé de déterminer lequel d’entre eux aurait le droit de bâtir sa ville en comptant le nombres de vautours vus dans le ciel.

Pour cela, ils se rendirent sur deux collines qui se faisaient face. Le mont Aventin pour le premier et le mont Palatin pour le second.

L’observation des vautours a permis à Romus de remporter ce défi, apercevant davantage de spécimens que son frère. C’est ainsi que Rome a vu le jour.

Croyance Athénienne

Symbole d’Athéna, la Chouette est LE symbole de chance pour les Athéniens contrairement au reste du monde qui n’aime guère cet oiseau nocturne, présage de mauvaises nouvelles.

A contre-courant, la civilisation athénienne a longtemps eu peur de la Corneille, pourtant vue ailleurs comme un oiseau positif. Ce volatil a en effet été montré du doigt comme l’ennemi de la Chouette et a effrayé le peuple d’Athène pendant des siècles.

Un oiseau qui vous suit, ou vous observe par la fenêtre, indique qu’un absent pense à vous.

Que faire ?

Ne pas effaroucher l’oiseau. Tâcher de comprendre qui s’adresse à vous de cette façon. Une fois identifié l’expéditeur (ami ou parent, absent ou disparu), lui adresser un signe par la pensée.

Le vol d’un oiseau peut définir ce que réserve le futur

Ainsi, voir un oiseau voler de sa gauche vers sa droite présage de bonnes choses, c’est un bon présage

Tandis que le voir voler dans l’autre sens, annonce de mauvaises choses, c’est un mauvais présage.

Un oiseau qui vole à côté d’un promeneur promet du positif ; il lui indique qu’il recevra dans la journée des nouvelles qui le mettront d’excellente humeur.

S’il se dirige droit sur lui comme pour l’attaquer, c’est un signe de danger ; le promeneur devra se tenir sur ses gardes, il doit rester méfiant.

Une personne qui entend des oiseaux chanter le matin recevra de bonnes nouvelles dans la journée.

Si l’oiseau vole très haut dans le ciel, parfaitement paisible, sans trop de battements d’ailes, c’est de bon augure.

Un vol saccadé, bruyant, et trop près du sol augure de mauvais événements par la suite.

Trouver un nid d’oiseau avec la mère annonce une abondance de biens.

Suivez le battement de leurs ailes pour découvrir leurs mystères

Article Connexe :Voyez-vous des corbeaux partout où vous allez? Voici ce que cela révèle!

L’Aigle

Les Aigles se rapportent à tous les domaines du quotidien (amour, carrière…)

Si vous voyez un Aigle voler, cela présage des gains et un triomphe. Réussite de vos désirs.
En effet, l’Aigle symbolise la puissance et la gloire, attribut de Zeus, Jupiter, le roi des dieux, c’est aussi l’oiseau du don prophétique par excellence.

L’Alouette

C’est en général un oiseau bénéfique qui apportera une bonne nouvelle au promeneur

La Chouette

Le cri de la Chouette délivre un message funeste, il faut cependant remarquer que la Chouette a une double signification.

Oiseau nocturne dont le cri ressemble à une plainte d’agonie, elle présente un aspect sinistre.
Mais c’est aussi l’oiseau qui voit dans la nuit, et à ce titre elle symbolise la sagesse : c’est l’oiseau de Minerve que Hegel a célébré.

La Colombe

Voir des oiseaux se becqueter présage un mariage prochain, si se sont des tourterelles ou des colombes, le mariage sera heureux.

Les sentiments sont sincères. Vous apprenez d’excellentes nouvelles qui vous apportent sérénité et paix intérieure.

Par contre, voir une mouette le jour de son mariage serait un mauvais présage et porterait malheur pour le couple fraîchement uni. Gare donc, à ne pas croiser une mouette si vous passez devant Monsieur le Maire au bord de la grande bleue !

Le Corbeau

Le corbeau est un oiseau prophétique, mais il annonce le malheur. Son cri est un mauvais présage. Un corbeau qui s’abat sur le toit d’une maison ou qui se pose sur le rebord d’une fenêtre est un signe de mort prochain.

(C’est fréquent de voir un Corbeau sur le rebord d’une fenêtre, ne pensez pas au pire et sachez qu’en voyant son reflet dans la vitre, le Corbeau cherche tout simplement à se défendre d’un éventuel rival)

Croiser un Corbeau nous dit de prendre du recul par rapport aux soucis, de les regarder avec plus de hauteur. Annonce aussi des nouvelles désagréables.

Si vous croisez une Corneille, il faut vous attendre à mener un combat pour défendre vos biens ou quelque chose d’important à vos yeux, de vous méfier aussi de certaines personnes qui peuvent être malhonnêtes avec vous.

Par contre, la personne qui voit deux corneilles voler ensemble, recevra sous peu une somme d’argent.

Le Coucou

Le chant du Coucou est réputé pour favoriser les gains. Si vous avez une pièce de monnaie dans votre poche, le jour où vous entendez le coucou chanter, soyez assuré d’avoir de l’argent toute l’année.

Généralement le Coucou présage aide et réconfort et peut-être le messager d’une réconciliation avec une personne de votre entourage.

Si le chant du coucou promet de l’argent, celui du Rossignol vous promet de la joie.

Le Héron

Un Héron croise votre regard ? Un but jalousement gardé au sein de votre esprit pourrait bien être atteint.

Et le voir sur une patte, vous demande d’aller plus loin dans vos démarches ou d’en savoir encore plus. Vous avancerez avec courage et témérité mais soyez discrets dans vos démarches pour ne pas attirter la jalousie des autres.

L’Hirondelle

Elle présage de bonnes nouvelles. Elle annonce aussi le rapprochement d’une personne chère mais aussi son éloignement.

La Pie

La pie, oiseau solitaire, annonce du bonheur.

C’est un présage très heureux lorsque deux ou plusieurs congénères s’offrent au regard du promeneur.

Le Pigeon

Le pigeon est l’oiseau messager, en croiser un, était réputé bon signe et l’annonce d’une visite joyeuse.
Mais il est à craindre que la prolifération, dans les grandes villes, de ces oiseaux n’atténue quelque peu cet aspect positif, il est courant en effet d’y rencontrer des pigeons morts estropiés, ce qui inverse la signification du présage.

Trouver une plume de pigeon chez soi est un message funeste.

Une hirondelle ne fait pas le printemps dit-on et pourtant…..
Le Loriot doté d’une jolie teinte dorée, la gracieuse hirondelle ou bien encore le pigeon communannoncent le printemps.

La caille, quant à elle, laisse présager la venue de l’été.

Les oies sauvages délivrent deux messages :

Si leur vol les dirige vers le Sud, c’est que l’Automne n’est pas loin alors que leur remontée vers le Nord assure un printemps proche.

L’épervier dans le ciel ou dans votre jardin et voilà l’automne en chemin.
Les oiseaux de passage qui arrivent plus tôt que de coutume prédisent un hiver rigoureux.

Les oiseaux volant près du bord des rivières indiquent la pluie.

Véritables baromètres des saisons, les oiseaux ont toujours été considérés comme des messagers idéaux pour les récoltes.

Des rêves et des ailes

L’étude des oiseaux dans les rêves permet de mieux cerner un état d’esprit ou les signaux envoyés par l’inconscient.

La couleur est le premier signe à évaluer, un volatil sombre présageant de la détresse et de mauvaises nouvelles.

Tandis que des teintes vives ou claires soulignent une période d’accalmie ou la résolution d’un tourment dans un futur proche.

Les différentes familles d’oiseaux correspondent à des messages précis au coeur des rêves.

Les aquatiques, comme les goélands, les mouettes, les pélicans….

Doivent être étudiés par rapport au contexte de l’eau (mer agitée, calme…) mais aussi des sons émis par ces volatils.

Si l’oiseau chante, l’inconscient prévient un état de détresse psychique, de chagrin durable.

 Ceux de proximité, comme les moineaux, les mésanges, les étourneaux….

Leur petit gabarit, leur dynamisme et leur entrain garantissent une période pleine de légèreté. L’insouciance est de mise tout comme la chance.

Leur présence au creux d’un songe annonce la fin d’une période terne.

Les migrateurs, comme les oies sauvages, les cigognes, les canards….

Ils annoncent un nouveau commencement, un voyage vers une autre sphère et un flot de bonnes nouvelles.

On peut parler aussi du passage de la mort vers la vie, la tristesse ayant laissée place à un sentiment plus positif, c’est un renouveau.

La basse-cour, comme les coqs et les poules….

Ils représentent tous les tracas futiles du quotidien qui embarrassent l’esprit.

C’est l’absence de vol de la part de ces volatils qui explique le côté terre à terre de leur présence au sein d’un rêve.

L’inconscient signale alors qu’il est temps de revenir aux choses sérieuses en mettant de côtés le superflu qui jalonnent les journées.

Les rapaces, comme les Aigles, Faucons….

Ces oiseaux majestueux incarnent à eux seuls la puissance qu’il faut savoir utiliser à bon escient. Signe qu’il faut sortir d’une situation difficile, le rapace exige une réaction appropriée dans la vie réelle.

 Les nocturnes, comme les chouettes, hiboux….

Ils incarnent la peur surtout lorsque leur couleur est sombre et indiquent les risques difficiles dans votre vie privée et relations sociales.

Les actions aussi peuvent être interprétées d’une certaine manière

Voir un groupe d’oiseaux voler dans le ciel assure des modifications dans la vie réelle et notamment d’un point de vue sentimental.

Rêver de tuer un oiseau symbolise le geste de tuer son propre coeur par son égoïsme, être froid et insensible.

Tandis qu’entrevoir des oiseaux perchés promet un renouveau des sentiments.

Source de l’article original : Les oiseaux sont nos messagers  http://les.secrets.demma.over-blog.com/article-les-oiseaux-sont-nos-84622251.html

Trouvé sur Esprit Science Métaphysiques

mandalalaluna450-1 Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s