LES MEMBRES DE CES TRIBUS DES ÎLES ONT UN ADN QUE L’ON TROUVE NULLE PART AILLEURS DANS LE MONDE. ET QUI SERAIT DIFFÉRENT DU NÔTRE!

tribus-des-iles-1

Bien que les scientifiques, les chercheurs et les universitaires ont reconstitué les étapes de l’évolution du monde et de l’humanité depuis des siècles, il y a deux autres espèces humanoïdes qui sont les plus étroitement liées au: Neanderthal et au Dénisovien.

Au cours des dernières années, de forts éléments de preuve indiquent que les habitants de l’île de la Mélanésie pourrait avoir un ADN reflétant l’implication d’une troisième espèce que le monde n’a jamais vu auparavant. Les chercheurs pensent que cet ADN mystérieux est né dans le Pacifique Sud, juste au nord-est de l’Australie.

tribus-des-iles

Un scientifique nommé Bohlender qui étudie l’ADN et ses liens historiques depuis de nombreuses années, nous dit que nous n’avons pas encore reconstituer toute l’histoire de l’humanité. Bien qu’il convienne que les humains soient étroitement liés aux Néandertaliens et aux Denisovains, il croit également qu’il existe une troisième espèce qui représente une petite partie de la population mondiale d’aujourd’hui.

tribus-des-iles-2

L’archipel des îles Salomon est constituée de 12 îles principales et de 900 autres disséminées dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, au sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cet archipel a des habitants qui ont la peau la plus foncée après celle des Africains, et la plus grande proportion de cheveux blonds (5 à 10 %) en dehors de l’Europe. «C’est à peu près la même fréquence qu’en Irlande, où je suis née», explique Eimear Kenny, co-auteur des travaux.

Plus tôt dans l’année, une étude a découvert des liens entre l’ADN du Néanderthal et de certaines conditions, comme la dépression, les maladies cardiovasculaires, etc. Il a également été constaté que certains types de VPH était transmis entre les Néandertaliens et les Dénisoviens  ( Jusqu’à 7% de nos gènes proviendraient des Dénisoviens)

tribus-des-iles-5

Suite à ces découvertes, Bohlender croit que la vraie histoire des Néandertaliens est probablement très différente de l’histoire que beaucoup de gens croient aujourd’hui. Il est convaincu qu’il y a des événements qui se sont produits le long de la barre temporelle du Néanderthal que nous n’avons pas connaissance; Nous manquons une partie du puzzle.

Sa thèse est que cette troisième espèce est l’un des chainons manquants qui permettent d’expliquer pourquoi ces tribus spécifiques en Mélanésie possèdent l’ADN qui n’existe actuellement nulle part ailleurs dans le monde. Bien sûr, il ne s’agit là que d’une théorie, car il n’existe aucune preuve concrète suggérant qu’une troisième espèce humaine existe.

Jusqu’à présent, ils n’ont trouvé que quelques os et des dents qui pourraient être liés à un chaînon manquant potentiel, donc jusqu’à ce qu’une énorme découverte ait lieu, cet ADN humain inconnu restera un mystère.

Sources Tribus des îles ADN :  ep70.eventpilot.us / www.dailymail.co.uk/sciencetech

sante.lefigaro.fr/actualite/2012/05/04/18123-cheveux-blonds-melanesiens-enfin-expliques

Trouvé sur Esprit Science Métaphysiques 

mandalalaluna450-1 Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s