LES LOIS DU BUSINESS PHARMACEUTIQUE FACE A LA MALADIE

Trouvé sur le site de la Fondation Sanitaire du Dr. Rath cette vue d’ensemble détaillée de l’histoire, de la politique et des lois de l’industrie pharmaceutique. Même si leurs objectifs et leurs méthodes sont bien connus parmi nous, il est bon d’avoir un résumé complet et concis, dans le même document – et une base de débat et un argumentaire solides face aux “partisans”. 

Certaines personnes disent probablement que l’industrie pharmaceutique ne peut pas être si mauvaise que ça.Malheureusement, c’est le cas. Il est néanmoins heureusement très facile pour tous de comprendre pourquoi l’effet de cette industrie est si négatif pour des millions de vies humaines.

Cela ne concerne pas un médicament ou une entreprise particuliers. Il s’agit de principes — des lois — du “business pharmaceutique face à la maladie”. On peut résumer de la manière suivante les plus importantes de ces lois :

1. L’industrie pharmaceutique n’est pas une “industrie de la santé”, mais une “activité de placement” qui a besoin pour prospérer que les maladies continuent à exister et à se développer. 

2. L’industrie pharmaceutique engrange plus de 500 milliards de dollars de bénéfice par an — mais seulement aussi longtemps que les maladies seront leur fonds de commerce.

3. L’industrie pharmaceutique a développé l’affaire la plus frauduleuse de l’histoire de l’humanité : elle promet la santé à des millions de gens, mais — au lieu de la leur apporter — l’industrie du médicament produit encore plus de maladies, parce que la maladie est le fonds de commerce de cette activité de placement.

4. Afin de protéger un marché de la maladie de plusieurs milliards de dollars, grâce aux maladies cardiovasculaires, au cancer, au SIDA et à d’autres affections, l’industrie pharmaceutique fait tout ce qu’elle peut pour pérenniser ces maladies et éviter leur disparition.

5. La “marchandise” de cette industrie pharmaceutique, valant des milliards de dollars, ce sont les médicaments de synthèse brevetés, qui permettent de tirer d’énormes profits des licences d’exploitation. Seules les molécules synthétiques récemment inventées peuvent être brevetées, ce qui explique leur toxicité et le taux de décès observé chez les gens qui les absorbent.

6. En développant ce “business de la maladie” au siècle dernier, l’industrie pharmaceutique a ratissé tant d’argent, grâce à cette fraude organisée, qu’elle est devenue aujourd’hui une des industries les plus importantes et les plus profitables de la planète.

7. L’industrie pharmaceutique se sert stratégiquement des milliards de bénéfice que leur rapporte leur business mondial frauduleux pour infiltrer tous les secteurs de la société et influencer l’opinion publique dans le monde entier.

8. Afin de dissimuler la dimension génocidaire de son commerce frauduleux, l’industrie pharmaceutique dépense le double de l’argent consacré à la recherche, à manipuler l’opinion publique et à dissimuler son “business de la maladie” en répandant la fausse promesse de médicaments bons pour la santé.

9. Les vitamines, les micronutriments et autres approches de la médecine naturelle sont les ennemis jurés de l’industrie pharmaceutique, car non-brevetables. Plus importants encore, ils contribuent efficacement à éviter et à gérer la maladie, parce qu’ils corrigent le mauvais fonctionnement des millions de cellules de notre organisme qui sont la cause première de la maladie. Une demi-douzaine de prix Nobel ont été attribués pour des percées scientifiques dans la recherche sur les vitamines — on a néanmoins empêché l’application à la médecine de tout ce savoir, au profit des milliards de dollars investis dans les médicaments brevetés.

10. Chaque pays doit décider s’il veut maintenir un système de santé à orientation pharmaceutique fondée sur le développement des maladies — ou s’il souhaite développer un nouveau système de santé fondé sur une médecine naturelle efficace, avec pour objectif d’éviter la maladie, avant de finir par l’éradiquer.

Le business frauduleux de la pharmacie ne s’est de toute évidence pas développé naturellement. Dès son origine, il y a environ un siècle, il a été conçu et construit comme une immense fraude organisée, qui s’est nourrie de la santé et de la vie de chaque homme ou femme de cette planète. 
 

Les architectes dénués de scrupules de la plus grande fraude de l’histoire de l’humanité sont indiqués ci-dessous. Les acteurs du cartel du médicament et leurs marionnettes du monde médical, des médias et de la politique, toujours actifs aujourd’hui, sont responsables de plus de morts que toutes celles survenues au cours de toutes les guerres humaines additionnées.

 

another_overview1

La maladie comme activité d’investissement
Un exposé de Chris Fairhurst devant le Tribunal de La Haye, 14 juin 2003

http://www4.dr-rath-foundation.org/T…wdcritical.htm

L’industrie pharmaceutique est aussi indispensable pour un pays
que le cancer l’est pour l’organisme

http://www4.dr-rath-foundation.org/P…try.htm#people

the_big_picture_590x442

Le tableau d’ensemble

Il est parfois difficile d’appréhender les relations complexes existant entre les organisations internationales, les gouvernements, les associations de libre-échange et d’autres entités liées à la santé. Savoir comment ces organisations s’imbriquent, et quelles sont leurs fonctions respectives, se révèle de fait fondamental pour saisir le tableau d’ensemble et toute l’ampleur de la menace posée à votre santé par ce réseau de groupes d’intérêts.

Pour cliquer sur des noms de l’image ci-dessus pour en savoir plus, voir ici :

http://www4.dr-rath-foundation.org/T…bigpicture.php

Au début du XXème siècle, la cocaïne et l’héroïne étaient des drogues légales, de tous les jours.  On utilisait l’héroïne pour calmer les gamins, la cocaïne pour stimuler le métabolisme et l’appétit, et elles étaient toutes deux prescrites pour améliorer l’humeur.

C.F. Boehringer, de Mannheim (Allemagne), était fier d’être le premier producteur mondial de cocaïne. Même le vin contenait parfois de la cocaïne, et il était donc très populaire. Le pape Léon XIII a attribué une médaille d’or au viticulteur Angelo Mariani pour son invention du vin dopé à la cocaïne. Sur l’étiquette du vin Maltine, produit à New York, on conseillait d’en boire un grand verre pendant et après le repas, et on recommandait aux enfants d’en prendre un demi-verre. Le Metcalf était un autre vin célèbre à la cocaïne, populaire dans les soirées. Vapor-OL était un mélange d’alcool et d’opium censé guérir l’asthme et les spasmes.

Comme les bouteilles de vin étaient trop lourdes pour être mises dans un sac à main, ces dames prenaient avec elles de petits comprimés de cocaïne lorsqu’elles sortaient. Ils étaient censés améliorer l’humeur et soigner les cordes vocales. Afin d’éviter le mal de gorge, ces comprimés étaient considérés comme indispensables aux chanteurs, aux mères de jeunes enfants, et aux enseignants. On donnait même des comprimés de cocaïne aux enfants, contre les maux de dents. Cela ne faisait que guérir le symptôme, bien sûr, et la douleur revenait rapidement, dès que l’effet de la drogue se dissipait. Aujourd’hui encore, les dentistes utilisent une forme de cocaïne modifiée, la Lidocaïne, pour endormir les nerfs avant une opération. 

Il existe aujourd’hui en Allemagne, à Dortmund et à Heidelberg, entre autres, des musées où on peut voir des flacons et des bouteilles de médicaments datant de cette époque. Ces musées valent la peine d’être visités, ils sont très éducatifs !

Les énormes bénéfices  dégagés par le commerce de la maladie

Pour donner une idée de l’énorme marge bénéficiaire de l’industrie pharmaceutique tirée des médicaments chimiques, voici quelques exemples :

Aspirine :

Une boîte de 20 comprimés = 3 $
Coût de production, y compris l’emballage = 0,03 $
Pourcentage de majoration = 10.000 % ! (= 100 fois)

Xanax :

100 comprimés d’1mg = 136,79 $
Coûts de production = 0,024 $
Pourcentage de majoration = 569.958 % !! (= 6000 fois)

Principes-clés du commerce des médicaments par Rockefeller :

– Les produits doivent pouvoir être brevetés.
– Les produits ne doivent pas traiter la véritable cause de la maladie, mais seulement les symptômes.
– les produits doivent pouvoir causer une addiction.

http://www4.dr-rath-foundation.org/N…-industry.html

Le sang-froid présent derrière ça nous laisse (presque) sans voix. Le plus triste, c’est qu’il ne s’agit que d’une des têtes de l’hydre – et qui – ou quoi – a créé et contrôle l’hydre ? (le sang-froid est peut-être un indice).

nazi_roots_book_start_page

Ebook gratuit (repostez-le avec un nouveau lien) et disponible en 11 langues :

http://www.nazi-roots-of-brussels-eu.org/

Pour l’ebook en français :

http://old.relay-of-life.org/fr/index.html

Également disponible en livre audio (en anglais) :

partie 1    https://m.youtube.com/watch?v=our4v6GneoY
partie 2.1 https://m.youtube.com/watch?v=db1XC6Q6oeo
partie 2.2 https://m.youtube.com/watch?v=cBjYz3dygao
partie 3    https://m.youtube.com/watch?v=Ol30_-9HK48
partie  4   https://m.youtube.com/watch?v=UsetEsmoHxQ
partie 5    https://m.youtube.com/watch?v=pj17rNDfHkQ
partie 6    https://m.youtube.com/watch?v=IbcUiqlQqMw
partie 7    https://m.youtube.com/watch?v=cnmdh_5Gd_k.

partie 8.1 https://m.youtube.com/watch?v=6bE-dEAt4r4
partie 8.2 https://m.youtube.com/watch?v=9jsRw3o9tTs

10 authentiques produits historiques qui contenaient des drogues addictives :

http://steponerehab.com/10-real-prod…dictive-drugs/

 

Trouvé sur projectavalon.net

 

Voilà toujours pour votre information 

 mandalalaluna450-1 Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s