TREMBLEMENT DE TERRE EN ITALIE : EXPLICATIONS

seisme-italie

Article de chasseurd’orages37 (Kevin) – Description claire et précise de la géographie physique de l’Italie : L’Italie est constituée d’une partie continentale, péninsulaire et insulaire. Le territoire Italien est très accidenté, ce territoire possède deux grandes chaînes de montagne dont les Alpes du Nord ainsi que la chaîne des Apennins.

Les Apennins est une chaîne de montagne qui se développe sur une longueur près de 1200 kilomètres, en partant des côtes de la Ligurie jusqu’à la point Ouest de la Sicile. Ces montagnes constituent l’épine dorsale de la péninsule Italienne.

L’Italie est située sur la ligne de contact entre la plaque Africaine et la plaque Eurasienne. Le pays est donc sujet au séismes et possède des volcans bien actifs dont 4 principaux connues sous le nom du Vésuve, de l’Etna, le Vulcano, et le Stromboli.

italie-relief

 

La plaine du Pô est une zone de contact entre plusieurs plaques sismiques. Les roches de la croûte terrestre situées dans cette région, sont compressées entre ces plaques. Ces roches se fracturent et c’est ce qui va provoquer des failles qui peuvent atteindre une grande dimension. Cela est lié à la remontée de la plaque Italienne vers le Nord, la compression augmente et les failles finissent par céder. Plus au Sud, vers l’Aquila, la situation est un peu plus différente en cas de séisme puisqu’il va s’agir de l’étirement de la chaîne des Apennins qui va se fracturer elle-même sous l’effet de sont poids. Il s’agit d’une des causes du violent séisme de 2009.

Sur la carte suivante, voici ce qu’on peut observer :

Au Nord de l’Italie, 3 failles sismiques se succèdent, dont une qui est de nature convergente ( se situant près des côtes ) et qui fait effet de subduction ou collision entre la micro-plaque Adriatique et la plaque Eurasienne. Il faut savoir que la zone de subduction s’étire entre Algérie, Tunisie, Sicile puis en remontant sur l’Est du pays comme on peu le remarquer sur la grand faille située entre la mer Ionienne et le Centre du pays. Puis on y trouve 2 failles convergentes là aussi, entre Algérie et Sicile. Ici, on observe une convergence entre la plaque Africaine et la plaque Eurasienne faisant effet de subduction. On peut seulement remarquer 3 petites zones d’extensions, qu’on peut appeler également zones de divergence entre la mer Tyrrhénienne et la mer Méditerranée. Le pays est donc soumis à de nombreuses contraintes géologiques entre plusieurs zones de convergences, mais surtout sous l’effet de plusieurs zones de subduction en plus de la chaîne des Apennins.

failles-sismiques-italie

 

En ce qu’il concerne l’activité volcanique. Des éruptions parfois meurtrières, se sont produites dans le passé. Actuellement, il reste le Stromboli en constante éruption puisqu’il présente une activité magmatique explosive permanente depuis 2500 ans. Le volcan se situe sur l’île qui porte le même nom, l’île Strombolienne. Voici la dernière image webcam d’aujourd’hui, du 1er novembre 2016 : Si l’on analyse bien l’image, l’on peut y apercevoir le panache de fumée ( cendre ) allant en direction du Sud-Sud-Ouest.

stromboli-volcano

 

Ici image satellite du Stromboli datée du 31 octobre 2016 :

stromboli-sat

Suite à plusieurs séismes, dont un magnitude 5,8 non loin de la ville de Naples, le volcan Campi Flegrei présent une activité agitée et est passé en vigilance jaune 2/5. La caldeira des champs Phlégréens, longue de 13 kilomètres, présent une activité magmatique instable ainsi que des émissions de gaz en continue.

vesuve-naples-champs-phlegreens-1nov2016

Après tout ces violents séismes, violents éruptions volcaniques… Un séisme encore plus puissant peut encore se produire, mais le pays peut et est prêt à faire face à celui-ci même si l’on sait que les dommages risquent d’être particulièrement importants. De nombreux bâtiments sont désormais aux normes sismiques, mais les édifices comme les églises ou autre bâtiments historiques, peuvent malheureusement cédés sous l’effet de la secousse.

Six séismes dévastateurs depuis 2000

17 juillet 2001 : Trois morts dans un tremblement de terre de magnitude 5,2 dans le Haut-Adige, près de Bolzano (nord).

6 septembre 2002 : Deux morts à Palerme (Sicile), à la suite de crises cardiaques lors d’un tremblement de terre de magnitude 5,6.

31 octobre 2002 : 30 personnes tuées et une soixantaine blessées dans le village de San Giuliano di Puglia (Molise, centre-est) frappé par un séisme de magnitude 5,4. 27 enfants trouvent la mort dans l’effondrement du toit de leur école.

6 avril 2009 : 308 morts et plus de 50 000 sans-abri lors du tremblement de terre de l’Aquila dans le centre du pays.

20 mai 2012 : 7 morts et plus de 3 000 personnes évacuées après un séisme de magnitude 6 à Finale Emilia dans la région de Ferrare. Il sera suivi d’une réplique de magnitude 4,3 le 24 mai.

29 mai 2012 : Une dizaine de morts selon le dernier bilan provisoire, suite à un séisme de magnitude 5,8 à Mirandola, entre Modène et Ferrare.

Avant l’an 2000 :

• 26 septembre et 3 octobre 1997: 12 morts en Ombrie

Deux tremblements de terre frappent l’Ombrie (centre) et les Marches (centre-est), à une semaine d’intervalle, faisant douze morts, plus de 110 blessés et 38.000 sans-abri. Le séisme dévaste plusieurs villages de montagne et endommage des édifices historiques, dont la basilique de Saint-François d’Assise, où quatre personnes sont tuées par la chute d’une voûte.

• 13 décembre 1990: 17 morts en Sicile

Un tremblement de terre frappe la Sicile, entre Catane et Raguse, faisant 17 morts et 200 blessés. Le 5 mai, une forte secousse avait fait quatre morts près de Potenza, dans le Basilicate (sud).

• Les plus meurtriers du XXe siècle

Le 23 novembre 1980, un fort tremblement de terre a frappé la Campanie (centre) et le Basilicate (sud), faisant 2916 morts et 20.000 blessés dans la région de Naples. Les séismes les plus meurtriers qui aient frappé l’Italie ont été le tremblement de terre du 28 décembre 1908 dans le détroit de Messine (sud), qui a fait environ 95.000 morts entre les villes de Messine et Reggio de Calabre, et celui du 13 janvier 1915 qui a fait 30.000 morts dans la région des Abruzzes.

Voici des images récentes d’Avant et Après de ces derniers seismes de cette année 2016 :

seisme-avant-apres-italie-2016-1

Place Dans Le Centre De Amatrice dans la province de Lazio

Le côté sud de Corso Umberto a été dévasté
Le côté sud de Corso Umberto a été dévasté

Le Village de Pescara Del Tronto
Le Village de Pescara Del Tronto

seisme-avant-apres-italie-2016

seisme-avant-apres-italie-2016

Adaptation de chasseurd’orages37 et de TDF

 

Trouvé sur La Terre du Futur

mandalalaluna450-1 Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s