LA MORT, LE KARMA, LA LIBERATION ET LA LIBERTE

 

paysage-comprendre-le-monde

 

B: Aigle Bleu, beaucoup de sages nous disent que tout ce qui survient dans notre vie a un sens, une logique et une raison, que tout obéit aux lois de l’univers, et devrait être compris d’un point de vue spirituel, chaque événement contenant en soi le ferment d’une leçon destinée à nous rendre plus sage. Mais si l’on pense aux nombreuses catastrophes qui se produisent ou des centaines de personnes meurent dans des accidents évitables, il semble assez difficile de trouver un sens à de tels événements. Peut-être que pour certaines personnes cette destinée était juste, encore qu’une telle affirmation puisse sembler indécente, mais comment imaginer que cela soit le cas pour tous les personnes décédées ? Comment accepter un tel fait, et lui donner du sens ?

AB: Le karma… ce n’est pas une réponse très originale, mais c’est la seule qui convienne ici. Ceci me rappelle une histoire à propos du Bouddha. Un jour, Bouddha eut un mal de tête qui dura quelques heures. Cela attisa la curiosité de ses disciples, car comment un maître illuminé pouvait-il souffrir d’une migraine ? Il explique que des milliers d’années plus tôt, il avait été à la tête d’une armée qui avait tué beaucoup de personnes. Il expliqua que ce karma venait de parvenir à maturité, et que tous ses compagnons réincarnés avaient péri ce même jour dans un autre conflit armé. A cause de son accomplissement spirituel, Bouddha n’avait pas trouvé la mort, mais il avait payé sa dette karmique par cette migraine.

Beaucoup de maîtres éveillés nous enseignent également qu’il est possible de neutraliser le karma. Beaucoup de techniques et de prières existent avec cette intention. Un enseignement plus profond encore explique que tout karma peut être neutralisé par notre conscience éveillée, que l’unité avec le Divin en nous élimine tout besoin de subir des circonstances négatives à cause de nos actions passées. J’ai expérimenté cela et peut confirmer que c’est vrai. D’être entièrement et complètement conscient dans le moment présent annule le poid du karma. Les enseignements bouddhistes tibétains du Dzochen, le maître cherokee Dhyani Ywahoo, et les enseignements de Daniel Zekkoute, maitre spirituel français, affirment tous cela. C’est une notion très importante et significative. Nous ne sommes pas les victimes de nos vies passées, condamnées à souffrir éternellement dans notre existence à cause de nos erreurs. Le chemin vers l’éveil est avec nous à chaque instant et nous sommes libres d’accepter cette réalité ultime et pure, qui porte en elle la félicité et la libération de toute entrave liée au karma. Nous sommes des Hommes, créés à l’image du Grand Esprit, possédant le libre arbitre donné par un Dieu bon qui nous aime.  Il ne veut pas que connaissions la souffrance mais il nous laisse néanmoins le libre arbitre de faire nos propres expériences.  Les lois de l’univers font l’équilibre de toutes choses.  Si nous mangeons des aliments toxiques nous devenons malades. C’est une bonne chose puisque cela nous enseigne à manger des aliments pures. En fait, la maladie est le mal-être c’est une conversation entre nous et le Grand Esprit.

L’âme est éternelle, immortelle, et a la potentialité de tout connaître naturellement sans avoir besoin d’enseignements ni de pratique. Beaucoup de gens ont parlé de ce moment du passage dans l’au-delà lorsque toute notre vie défile devant nos yeux dans un instant de conscience pénétrante. Dans ce court moment réside l’opportunité de la prise de conscience dans la lumière. L’Homme (au féminin comme au masculin) possède, dans ce moment précis où il abandonne son enveloppe physique à la terre pour s’élever vers d’autres dimensions d’être, une opportunité toute spéciale et puissante d’atteindre la libération, bien que celle-ci soit accessible à tout moment. L’idée qu’il nous faut des enseignements extérieurs et des pratiques, un maître ou un gourou, ou toute autre sorte d’influence externe pour atteindre la sagesse, le savoir ou l’illumination, est erronée. Nous avons été créés parfait dès le début, et nous avons toujours accès à la lumière intérieure qui offre cette sagesse à tout instant. Bien sûr, l’enseignement et les maîtres peuvent être utiles. Par contre, il arrive qu’ils masquent le chemin qui mène à la vérité dans leur effort pour s’assurer notre dévotion et notre soutien financier. Aussi triste que cela puisse être, nous avons vu à maintes reprises la conscience humaine se faire l’esclave des causes occultes (dissimulées) de groupes religieux ou de prétendus maîtres spirituels.

  Ainsi, cette opportunité de se libérer et d’accéder à la lumière est toujours là et nous pouvons l’atteindre à tout moment. C’est pourquoi il n’y a nul besoin de ressentir du désarroi ou de la tristesse au moment de la mort. Au contraire, une fenêtre incroyable de transformation et de libération nous est alors disponible. Les peuples autochtones de toute la terre ont toujours cultivé une conscience de ce courage, de cette absence de peur qui sont si importants au moment du départ pour l’autre monde. Beaucoup savent aller vers ce moment la joie au cœur, en chantant leur chant de mort. L’enseignement des peuples autochtones qui enseigne le courage et la compréhension des vérités spirituelles est de beaucoup supérieure à celle de la civilisation technocratique qui a peur de la mort et ne sais pas laisser le mourant dans la paix d’un environnement propice à l’éveil. En fait, au moment de la mort, nos pensées doivent se tourner vers la vie, vers notre amour de la terre, de notre domaine familiale, de nos enfants et de notre famille. Ainsi, est garantie notre retour dans nos petits enfants, notre renaissance dans la terre de nos aieux et l’immortalité de l’esprit au sein de ce monde merveilleux, la terre mère.

Paix Amour et Joie
Aigle Bleu

 

Trouvé sur le blog d’Aigle Bleu

mandalalaluna450-1Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s