PARFUMER SA MAISON NATURELLEMENT…

A défaut de nouvelles réjouissantes, on peut toujours s’occuper à rendre notre maison agréable. Pour cela, quelques conseils pour fabriquer soi même des senteurs d’ambiance, à préférer à ceux vendus dans le commerce, qui contiennent des parfums de synthèse et des produits chimiques. (voltigeur)

shutterstock_327710141-parfumer-sa-maison-ban

Des odeurs qui réveillent vos sens endormis par la grisaille de l’hiver tout en répandant une touche de bien-être et de bonne humeur dans la maison ? Essayez les parfums maison… maison !
Besoin d’un petit coup de pouce pour passer l’hiver ? La recette est simple : invitez quelques fragrances bien choisies dans votre intérieur douillet et laissez votre odorat faire le reste. L’idée peut paraître saugrenue, mais au-delà du simple fait de sentir bon, un environnement agréablement parfumé peut, en quelques inspirations, procurer une sensation de confort et de légèreté. Le bonheur serait-il à portée de nez ? Apprenez les règles pour parfumer sa maison.

Au Japon, certains chercheurs prétendent que les odeurs ont le pouvoir de modifier nos comportements. Des tests grandeur nature sont d’ailleurs mis en pratique dans de grandes entreprises japonaises. Le matin, des systèmes électroniques régulent la diffusion d’effluves citronnés qui ont un effet dynamisant.

 

Au milieu de la matinée et de l’après-midi, ce sont des senteurs de fleurs propices à la concentration qui prennent le relais. Pendant le déjeuner et à la fin de la journée, place à une odeur boisée, pour diminuer la fatigue, faciliter la relaxation et combattre le stress. Les employés seraient ainsi plus efficaces dans leur travail.

En France, des expériences similaires ont été pratiquées. Une société a, par exemple, créé « Madeleine », une savante composition de citron, d’orange, de lavande, de jasmin, de rose, de muguet, de cèdre et de vanille qui, mélangée aux produits de nettoyage, embaume le métro parisien et provoquerait un sentiment de bien-être et de sécurité.

Parfumer sa maison : la magie des odeurs

Et si les odeurs avaient des pouvoirs insoupçonnés ? Cette question est le fil conducteur de recherches en aromachologie, science qui étudie l’influence, tant au niveau physiologique que psychique, des odeurs sur le corps humain.

Les résultats d’études menées principalement par les Japonais, sont particulièrement prometteurs. En effet, selon un rapport établi par Shiseido, l’analyse des ondes cérébrales enregistrées sur un électroencéphalogramme démontre que certains parfums ont une action calmante et relaxante, d’autres au contraire stimulante.

Ainsi l’odeur de citron, de menthe ou de jasmin a un effet positif sur le cerveau, celle de la lavande réduit le stress et celle de la camomille favorise la détente. D’autres tests, réalisés avec le concours de l’Université de Mie, ont mis en évidence l’efficacité des senteurs dans le traitement de certaines pathologies…/…

Lire la suite

Attention à la cacophonie des odeurs
Après avoir lu comment vous débarrasser des mauvaises odeurs, vous pourrez passer à l’étape suivante et fabriquer vos propres parfums d’ambiance, rien de plus simple..

Ambiance d’agrumes

Conservez les zestes de citron et d’orange. Posés sur des plaques électriques à très basse température, ils dégageront un agréable parfum dans toute votre cuisine.
Ambré et fruité

En mûrissant, un coing posé sur le haut d’une étagère diffusera des notes discrètes.
Rafraîchissant et acidulé

Prenez une belle orange et piquez-la de clous de girofle. Décorez le fruit avec un joli ruban et accrochez-le dans la cuisine.
Épicé

Parsemez votre cuisine ou vos toilettes de petits sacs en tissu contenant des clous de girofle.
Vaporeuse

Faites chauffer de l’eau dans une casserole avec un peu d’extrait de vanille, des écorces d’orange ou de citron, du thym, du laurier… et laissez les vapeurs se répandre dans la maison.
Lire la suite
Sur le même sujet:
Pourquoi les parfums d’intérieur sont-ils néfastes ?
Ces substances que nous cache … le désodorisant Airwick
Alerte aux désodorisants d’intérieur !
Idée reçue. L’encens assainit l’air ambiant
Pour ne pas en rester là, dans la série « Les ingrédients cachés », quelques articles sur des produits très connus…
Ce que nous cache la saucisse Knacki de Herta

 

Il faut réfléchir au rythme où ces aliments sont consommés, en partant du principe que c’est la dose qui fait le poison. Difficile direz vous, puisqu’il y a partout des substances néfastes. Bien s’informer, ne veut pas dire paniquer. Lisez les étiquettes, même si c’est très compliqué et tellement écrit en tout petit que ça décourage.
Il faut aussi se souvenir que: Si ça se fabrique, c’est que ça se vend bien!  (la pub est faite pour ça), sinon il n’y aurait aucun intérêt, c’est au consom’acteur d’inciter les fabricants à avoir des pratiques qui préservent la santé.

Trouvé sur les moutons enragés

 

En voilà des bons conseils pour nous sentir mieux et en conservant notre santé…

mandalalaluna450-1Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s