COÏNCIDENCES : EST-CE LE HASARD ? Jean-François Vézina

En bref

Ce que l’on appelle les synchronicités sont ces grandes rencontres avec des personnes, des livres, des films, des symboles ou encore des lieux qui transforment nos vies. S’agit-il de coïncidences ? Sont-elles dues au hasard ? Mais qu’est ce que le hasard ? Les synchronicités s’éprouvent-elles davantage qu’elles ne se prouvent ? Les recherches de Jung sur la question nous permettent-elles d’envisager des liens possibles entre la synchronicité et la science ?

Le psychologue Jean-François Vézina répondra à toutes ces questions en nous invitant à une exploration de ce merveilleux et mystérieux continent du hasard, de la synchronicité et de l’inattendu.


En savoir plus

vezina1Les synchronicités à l’épreuve

Le psychologue Jean-François Vézina nous propose d’explorer la rencontre synchronistique, c’est-à-dire les grandes rencontres avec des personnes, des livres, des films ou encore des lieux qui transforment nos vies, sous un angle rigoureux tout en gardant une disponibilité à la dimension poétique des coïncidences.

Quels sont les critères d’une rencontre synchronistique ? Une synchronicité est une coïncidence de type acausal, c’est-à-dire que le lien entre les événements se fait par le sens. Cette coïncidence provoque un fort impact émotionnel chez la personne qui la vit, suggérant une constellation d’images symboliques. Cet impact se traduit par le fait qu’il exerce une fascination sur le sujet — on parle du caractère « numineux » de l’expérience. Cette coïncidence témoigne de transformations de la personne, d’où la valeur symbolique de la synchronicité.
C’est le sentiment pour la personne d’être interpellée par son inconscient.

Mais ne s’agit-il pas « simplement » de hasard ? Jean-François Vézina souligne que le hasard nous renvoie à la complexité de certains phénomènes non-linéaires telles que nous le montre la théorie du chaos et la mécanique quantique. Bien que ce concept fasse peur en général le hasard — nous dit-il — nous invite à plus d’humilité devant notre désir de compréhension et de contrôle sur la vie. Étymologiquement le mot hasard renvoie à un terme arabe qui signifie les « dés ». Le hasard nous renvoie l’idée que la vie joue constamment avec ses possibles.

Alors, les synchronicités s’éprouvent-elles davantage qu’elles ne se prouvent ? Les recherches de Jung sur la question nous permettent-elles d’envisager des liens possibles entre la synchronicité et la science ? Entre inattendu, coïncidence et hasard, Jean-François Vézina, pour qui le hasard est nécessaire — et il y a des hasards plus nécessaires que d’autres — nous invite à une exploration de ce merveilleux et mystérieux phénomène de la synchronicité.

Le Blog de Jean-François Vezina »

A voir aussi des vidéos à ce sujet sur  INREES

Trouvé sur INREES
mandalalaluna450 (1)Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s