RENCONTRE AVEC LES ABEILLES

 

abeilles-de l-Himalaya

Tout en haut et dans les profondeurs des montagnes de l’Himalaya, vit une abeille qui produit ce que les habitants locaux appellent « le miel fou ». Le miel rouge, ou le miel fou de « l’Apis dorsata Laboriosa », est accroché aux falaises de l’Himalaya. Il s’agit là de l’abeille mellifère himalayenne, la plus grande du monde, également appelée l’abeille géante de l’Himalaya.

Le miel rare et spécial de l’Apis dorsata provient exclusivement des fleurs de rhododendrons. Les rhododendrons contiennent un poison appelé grayanotoxine qui peut être toxique pour les humains et même certains animaux. Le miel issu de ce nectar toxique est un puissant hallucinogène pour l’homme, et il possède de nombreux bienfaits pour la santé.

 

article-0-1C6B3C8200000578-613_964x639

 

 

Les abeilles de l’Himalaya

En petites quantités, le miel procure un effet relaxant, voire enivrant. On le décrit comme ayant un effet plutôt agréable. À fortes doses, le miel fou peut provoquer un empoisonnement au Rhododendron, ou une intoxication alimentaire, ce qui provoque des vomissements, une faiblesse musculaire, et des irrégularités cardiaques.

 

article-0-1C6B3C9800000578-304_964x630

 

 

Cette falaise comporte huit nids, échelonnés entre vingt et soixante mètres du sol. Il y a dix ans, on dénombrait jusqu’à deux cents colonies sur un même site.

 

article-0-1C6B3CA100000578-535_964x636

 

article-0-1C6B3CAD00000578-982_964x641

 

Les abeilles de l’Himalaya

 

article-0-1C6B3CA800000578-155_964x637

 

 
Les hommes chargés de récupérer le miel sont les khudhapup (khuda signifie miel en raï). Ils vident le panier dans une grande jarre en métal repoussé avant de le filtrer.

article-0-1C6B3C8C00000578-18_964x638

En raison de la structure du nid, formé d’un rayon unique, les cellules de stockage du miel de l’abeille géante de l’Himalaya sont cinq à dix fois plus importantes que celles de notre Apis mellifera, qui mesurent à peine plus d’un centimètre.

Même si ce miel peut être est préjudiciable à des doses élevées, les habitants sont prêts à parcourir des hauteurs remarquables pour mettre la main sur ce que l’on appelle ‘le miel fou’. Découvrez ce bref documentaire sur les abeilles de l’Himalaya:

Sandra Véringa

 

Trouvé sur Esprit Science Métaphysiques

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s