TRÈS SOUVENT QUAND ON DONNE ON REÇOIT BEAUCOUP PLUS, NE JAMAIS REGRETTER CE QUE L’ON DONNE.

 

serrer_main

 

 

En souvenir de quelqu’un dont son passage dans ma vie, m’a beaucoup marquée.  Une histoire un partage à notre époque oû le nombre de sdf, ne cesse d’augmenter.

 

Je me souviens, c’était il y a quelques années déjà, j’étais sur site qui aide souvent à faire des rencontres.

Quelqu’un me contacte, ayant lu mon profil.  La première chose qu’il a dite était «  Toi, je sais que tu peux me comprendre »    

Et ensuite il m a expliqué qui il était, un article dans un journal avait même été écrit sur son histoire de sdf. Et je me souvenais d’ailleurs de l’avoir lu.

Au moment où il me contactait, il logeait à l’Armée du Salut et pensait que tout allait s’arranger. Par la suite j’ai appris que cet article avait été en réalité fait pour faire aussi de la pub pour l’Armée du Salut.  C’est bien ce qui s’est passé.  On lui avait promis que s’il s’occupait des personnes qui logeaient dans le bâtiment, on lui mettrait de l’argent de côté, suffisamment pour qu’il puisse enfin se faire opérer de la bouche, qu’on la lui refasse, vu qu’il avait une malformation depuis la naissance.

Or par la suite, il a quitté cet endroit parce qu’il avait compris qu’on s’était juste servi de lui et qu’il ne toucherait jamais l’argent qu’on lui avait promis. Il travaillait mais l’argent qu’on lui mettait de côté n’existait pas….

Avant que cela n’arrive, je l’avais rencontré et lui pensait réellement que tout allait pour le mieux pour lui et on était restés en contact.

Puis pendant plusieurs mois, je n ai plus eu du tout de ses nouvelles. Jusqu’au jour oû j ai reçu juste un petit message où il disait «  je suis à nouveau à la rue ».

Et après encore plus rien pendant quelques temps. Je ne savais pas où le retrouver ni comment l’aider.  Un jour en fin d’après-midi, le téléphone sonne et c’était lui qui me disait : « Sarah je ne sais plus où aller, des jeunes ont détruit mon abris ».    On était déjà en automne il commençait à faire froid.    Sans même réfléchir je lui ai dit vient chez moi.  Et il me disait ” oui mais tu sais je suis vraiment très sale là,  je sens ne pas bon .   C’est juste pour quelques jours, le temps que je me trouve une autre solution. Je ne veux pas t’embêter. “

Cet homme est venu chez moi. Il est vraiment très gentil, et très souvent c’est lui  qui trouvait toujours à faire de l’humour quand les choses étaient pas très gaies.  Il est resté chez moi une semaine et demi, il ne sortait quasiment pas.  Entretemps il m avait réparé un ordi que j’avais chez moi.

Nous avons beaucoup parlé et il m’a raconté vraiment toute son histoire depuis son enfance. Triste et dure histoire. Ce que j’ai surtout retenu, c’est qu’après tout ce que cet homme a traversé, c’est lui qui disait :  “  Tu sais dans la vie, il faut garder le sourire quoi qu’il arrive. ” 

Il recevait juste une aide financière mais pas suffisamment pour assurer un mois entier, et il n’avait plus vraiment le droit de travailler. Moi je ne l’ai jamais jugé.

Le jour où il a eu à nouveau un peu d’argent au bout d’une semaine et demi, il est parti en ville et m’a acheté une boite de chocolat pour me remercier. Et quand je l’ai laissé, je lui avais dit je ne peux pas faire plus  et j’étais  désolée , lui m’a dit : “oui mais tu sais, c’est aussi en partie un peu de ma faute ,alors voilà. “

Quelques mois plus tard après un long silence, il m’annonçait qu’il avait rencontré un médecin qu’il logeait dans un studio chez lui.  Ce médecin l’aidait vraiment et lui avait donné une moto et lui avait aussi trouvé la solution pour qu’il puisse se faire opérer de la bouche. 

J’étais vraiment très émue, en larmes de joie quand il me l’a dit . 

Par contre, Je n’ai plus eu de nouvelles de lui depuis. J’ose espérer qu’il a vraiment été aidé et n’a plus eu besoin de retourner à la rue. Cette situation est vraiment est très dure sur tous les plans y compris pour la santé.  Je me souviens , la première fois que je l’avais vu, il avait passé plus d’une année dans la rue, il avait l’air beaucoup plus vieux que son âge.

Dans ce monde, il y a vraiment beaucoup de personnes avec un grand cœur qui ne devraient jamais  vivre de telles situations.  J’en ai appris beaucoup aussi sur le fait que parfois toutes les organisations qui disent aider les pauvres ne le font pas vraiment.  Que les endroits prévus pour loger les sans-abris ne sont pas tous toujours les plus sûrs pour eux.  Il y a du vol entre eux même s’ils ont peu.

Très souvent ces personnes n’osent pas demander de l’aide.  Chez nous en Suisse, elles se cachent. 

S’il ne vous est pas possible d’en héberger chez vous, ayez au moins un autre regard sur les sdf.  Considérez- les comme des êtres humains. Partager un repas avec eux ce serait déjà un début.

Depuis cette histoire là, je suis encore plus touchée à chaque fois que l’on parle des sdf.  Vraiment ne les jugez pas…

Maintenant à chaque fois que je vis des situations un peu moins drôles, je me souviens de cette phrase : “ Tu sais dans la vie, il faut garder le sourire quoi qu’il arrive.”

Sarah

2 thoughts on “TRÈS SOUVENT QUAND ON DONNE ON REÇOIT BEAUCOUP PLUS, NE JAMAIS REGRETTER CE QUE L’ON DONNE.

  1. Hello Sarah histoire très émouvante. Je culpabilise souvent de ne pas pouvoir faire plus, j aide avec des repas, un peu d argent… mais je sais que si cela les touche beaucoup cela ne les sortira pas de la rue

    • Très touché Sarah par votre générosité de cœur,il devrait y avoir plus de mains tendues et de cœurs ouverts comme vous. Mais bon je pense que bien souvent les personnes détournent le regard par peur. A une époque j’ai recueilli chez-moi un sdf , il est resté quelques mois à la maison le temps de se reconstruire,ensuite il a voulu reprendre son chemin,il ne m’a jamais donné de nouvelles,j’espère que tout va bien pour lui,c’était vraiment quelqu’un de très gentil,une belle personne,avec beaucoup de blessures au cœur. Je vous souhaite beaucoup de belles choses sur votre chemin de vie. Danielle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s