DECOUVERTE EN AFRIQUE D’UNE ANCIENNE ESPECE HUMAINE ” L’HOMO NALEDI”

Son nom est Homo naledi, « naledi » signifiant «étoile» en sesotho, une langue locale sud-africaine, les ossements ont été découverts au fin fond d’une grotte d’Afrique du Sud, à Maropeng, sur le site archéologique du « Berceau de l’humanité », et est une découverte majeure qui démontre qu’à l’heure actuelle, l’histoire a toujours des réponses à nous apporter sur notre origine, et qu’il y a encore des zones inexplorées. (Benji)

homme étoileSource de l’image: Capture d’écran de vidéo

Un cerveau de la taille d’une orange et un corps élancé

Baptisée Homo naledi, cette nouvelle espèce est classée dans le genre Homo, auquel appartient l’homme moderne. La quinzaine d’individus retrouvés dans la grotte seraient donc nos lointains ancêtres. Entre eux et nous, des caractéristiques communes indéniables existent, mais de nombreuses différences aussi. Pas très grand, l’Homo naledi mesurait en moyenne 1,5 mètre pour 45 kilos, mais ses pieds et ses longues jambes laissent penser qu’il était fait pour marcher longtemps. En revanche, il n’était pas doté d’un cerveau très développé.

L’Homo naledi « avait un cerveau minuscule de la taille d’une orange et un corps très élancé », a détaillé John Hawks, chercheur à l’université de Wisconsin-Madison et auteur d’un article publié jeudi dans le magazine scientifique eLife.

« Son petit cerveau et la forme de la partie supérieure de son corps sont plus proches du groupe pré-humain des australopithèques », explique le professeur Chris Stringer du Musée d’histoire naturelle de Londres.

Capable de manier des outils

« Dans le même temps, certains aspects de l’Homo naledi, comme ses mains, ses poignets et ses pieds, sont très proches de celles de l’homme moderne », poursuit-il. D’ailleurs, ses mains « laissent supposer qu’il avait la capacité de manier des outils », ses doigts étaient extrêmement incurvés, tandis qu’« il est pratiquement impossible de distinguer ses pieds de ceux d’un homme moderne », ont abondé l’université du Wits, la National Geographic Society et le ministère sud-africain des Sciences.

Source+article complet+vidéo sur 20minutes.fr

Allez savoir, à force de chercher, ils vont peut-être finir par découvrir officiellement la race des géants…

Trouvé sur les moutons enragés

mandalalaluna450 (1) Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s