RETOUR DE CHARLES SANNAT AVEC INSOLENTIAE : “DECRYPTAGE IMPERTINENT, SATIRIQUE ET HUMORISTIQUE SUR L’ACTUALITE DE L’ECONOMIE”

Le Contrarien avait dû fermer ses portes virtuelles pour nombre de raisons, mais ce n’était pas pour autant la fin de l’histoire, car Charles Sannat, son auteur accessoirement intervenant sur une chaine économique aussi réaliste que crédible (hum! hum!) réitère avec Insolentiae, un nouveau site qui va nous parler d’économie, de chiffres, de réalités tout ne évitant d’utiliser un ton qui pousserai au « saut de l’ange façon banquier ». À suivre sans aucune hésitation! (Benji)

est-ce-que-ce-monde-est-sérieux« Est-ce que ce monde est sérieux… »

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est avec un immense plaisir que je vous retrouve en ce premier jour de rentrée également 1er septembre 2015 comme je vous l’avais promis.

Une nouvelle aventure commence avec vous… et vous pourrez écrire directement à ma femme!

Nous allons pouvoir commencer une nouvelle aventure et je tenais à remercier très chaleureusement toutes celles et ceux qui, par leurs messages, m’ont témoigné soutiens et encouragements.

Vous découvrez donc aujourd’hui ce nouveau site. Il n’est pas à ce jour achevé et de nombreuses modifications, visibles ou non, viendront le parfaire avec le temps mais vous avez sous les yeux l’essentiel de la structure. Dans la première partie vous avez l’équivalent d’une édition du jour. La plus grande photo correspond à mon édito quotidien, puis les 4 autres vignettes à côté correspondent aux 4 infos économiques importantes ou significatives du jour, celles qui me semblent incontournables pour notre réflexion à tous et que je soumets à votre sagacité.

Puis en dessous vous avez une autre rubrique, celle de mes vidéos et de mes passages sur BFM ou de mes interventions hebdomadaires sur Ecorama. Voilà pour le début de cette nouvelle aventure. N’hésitez pas à m’écrire, à moi… ou évidemment à mon épouse puisqu’elle dispose désormais d’une adresse mail personnelle… et oui !!! Il faut dire que son soutien dans cette nouvelle étape est indispensable.

On a bien rigolé cet été avec les « zactualités »

Mais pendant mon absence d’internet, je ne suis pas resté totalement inactif évidemment, il a fallu préparer le nouveau site et cela demande pas mal de travail finalement tant le nombre de détails à régler est important mais c’est aussi passionnant ! J’ai donc tout de même écouté les informations sauf pendant nos 10 jours de camping (et cela fait du bien d’être coupé un peu de ce monde de fous).

Avec ma femme nous imaginions donc déjà ce que je j’allais pouvoir vous raconter en ce premier jour de septembre.

On a bien rigolé avec l’histoire du bout d’aile du MH 370 disparu corps et âme il y a un an. Rassurez-vous c’est triste évidemment surtout quand on parle d’un tel nombre de victimes, il n’y a rien de drôle, ce qui est intéressant en revanche c’est le traitement de l’information. On s’est demandé tout de même à la télé pendant une semaine à quel avion pouvait appartenir cette aile… c’est vrai ça, tout le monde avait reconnu un morceau d’aile de Boeing. Partant du principe qu’un avion sans aile à une fâcheuse tendance à se faire rattraper par la gravité et à rejoindre le sol avec une vitesse effrayante, il fallait juste se demander combien de Boeings avaient perdu une aile. Là, la réponse était 1 ; le MH 370… oups problème. Que fait un morceau d’aile à la Réunion alors que l’appareil s’est écrasé au sud de l’Australie… (enfin officiellement). D’où mon commentaire en écoutant l’autoradio et Francis Cabrel, (la Corrida) dont le refrain dit « est-ce que ce monde est sérieux »…

On a bien rigolé aussi avec ma femme quand l’autoradio (seul lien avec le monde quand on est au camping) nous a parlé de Séguéla Jacques, grand publicitaire socialiste qui voulait faire acte de contrition sur le coup de sa Rolex et qui a expliqué doctement que ce qu’il voulait dire c’est que tout le monde avait le droit de rêver (moi je roule en Dacia d’où le concept de l’autoradio si vous voyez ce que je veux dire et encore c’est en option) et que tenez-vous bien « même un clochard peut mettre 1500 euros de côté pour s’acheter son rêve »… déjà j’attends de voir un magasin vendant de beaux rêves laisser entrer un SDF avec son Caddie… ensuite un SDF a évidemment d’autres « priorités financières » et être l’heureux propriétaire d’un beau rêve qu’il s’agisse d’une Rolex ou d’autres babioles à fortes valeurs, en dormant dehors est le plus court chemin pour une agression… mais Monsieur Séguéla ne connait pas la violence de la rue vraisemblablement (moi non plus remarquez mais je ne sors pas ce genre d’inepties et surtout à défaut de « connaître » j’en suis « informé »). Bref, encore une fois, « est-ce que ce monde est sérieux ».

Il y a encore et toujours aussi les histoires « drôles » de notre ministre du chômage mais dont l’intitulé officiel du poste est « ministre du travail », le grand, l’inénarrable Rebsamen qui redevient et on le comprend Maire de Dijon avant que la moutarde lui monte au nez (je sais c’est facile) et dont la dernière lubie est de supprimer le système de relance par SMS des chômeurs pour leur actualisation… pensez donc, quelle idée d’envoyer un SMS au chômeurs pour qu’ils pensent à pointer chez « Paul Emploi » pour gagner leur maigre pitance… sans SMS selon l’ex-ministre, les chômeurs seraient moins nombreux… Franchement, « est-ce que ce monde est sérieux ».

Mais, nous avons atteint le summum de la rigolade en fin d’été quand les marchés et les « zinvestisseurs » ont commencé à se poser des questions sur la « crôôôassance » mondiale… Et s’il n’y avait pas de croissance économique ? Non pas possible… c’est pô vrai ? On nous aurait donc menti ? Et ma femme avec son autoradio Dacia qui riait, riait à mes côtés. « Jooooo mais c’est vrai ça… et s’il n’y avait pas de croissance »… Non mais je vous le demande, « est-ce que ce monde est sérieux »

Il faut néanmoins que vous sachiez que notre plus grand fou-rire a eu lieu quand notre grand plumé Elyséen, notre mamamouchi en chef, notre grand chambellan de la présidence, notre immense seigneurie du Palais, nous a confirmé avec le plus grand des sérieux, pour la 3ème année consécutive, que oui, sachez-le brave gens, la reprise est là… on a ri, mais, ri, mais ri encore et encore, mais je me demande encore « est-ce que ce monde est sérieux ».

Enfin, nous avons également beaucoup rigolé au camping avec les tentes dites deux secondes (pour se déplier ce qui est vrai) mais qui nécessite au moins 4 adultes et 3 heures de boulot pour être repliées, ou encore les sacs de couchages qui ne rentrent jamais dans leurs housses sauf au magasin, alors encore une fois… « Est-ce que ce monde est sérieux ».

En attendant, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT
Insolentiae signifie impertinence en latin

Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com »

Source: Insolentiae.com

mandalalaluna450 (1) Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s