DRONES OU DROVNIS ?

4562981_f76aabf4-be67-11e4-ab15-001517810e22-7_545x460_autocrop

Ça continue. Selon nos informations, une dizaine de drones ont survolé Parismardi soir. L’un d’eux a été repéré dans le quartier de la Tour Eiffel et  d’autres porte de Bagnolet, de Montreuil et de Vincennes ou en proche banlieue parisienne, à Charenton et Saint-Mandé (Val-de-Marne).

Trouvé sur le Parisien.fr

 

S’il y a bien un sujet qui intrigue les gens en ce moment ce sont les survols de sites nucléaires par des drones ou tout récemment encore au-dessus de la ville de Paris. Certaines personnes pensent que ce serait des amateurs qui s’amusent, mais le sujet est quand même pris au sérieux car il s’agit aussi d’assurer la sécurité. Pour l’instant les scientifiques ne disent pas grand chose, mais au début ils déclaraient qu’il s’agissait d’objets volants non identifiés et puis les ont appelés ensuite drones. (Etincelle)

 

croquis-temoin-ovni

Croquis exécuté d’après l’observation d’un objet volant au-dessus de la centrale de Golfech le 30 octobre 2014.

 

Et des personnes parlent de ce sujet comme dans ces articles parus sur le site de la FEA (Alliance internationale de renseignements sur les phénomènes lexis aéronautiques non élucidés) :

 

Le 21 janvier 2015, l’édition Sud Ouest publie en gros titre un article confirmant la présence d’OVNIs au dessus des centrales nucléaires (voir un lien vers l’article en fin).
En effet, au cours de la présentation officielle des résultats 2014 et des perspectives de la centrale nucléaire du Blayais, son directeur Monsieur Pascal Pezzani est revenu sur l’affaire des survols par “des drônes”:
«[….]Ici, on n’a pas vu de drône. On a vu un ovni et il n’y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites. Notre position est claire, lorsqu’il y a survol du site nous portons plainte et on communique.[….]»
Il est intéressant de constater devant ce témoignage que certains hauts fonctionnaires n’ont pas peur des répercussions que de telles déclarations peuvent entraîner pour leur carrière et font preuve d’une loyauté citoyenne. Son témoignage vient conforter les hypothèses émises par plusieurs d’entre nous dès fin septembre 2014.

Il est intéressant de signaler qu’outre les 32 survols au dessus de centrales nucléaires, de sites d’AREVA ou du CEA qui se sont produits durant l’automne 2014, 30 autres observations supplémentaires ont été faites début janvier 2015 sans jamais obtenir confirmation qu’il s’agit effectivement de drônes. France infos, présente un article sur ce sujet:cliquer ici

On peut regretter le refus d’enquêter sur ces affaires, exprimé par l’organisme officiellement chargé de la question ovni: le GEIPAN.

Blayais
Centrale du Blayais
Photo tirée de l’article suivant

Voici les sites nucléaires qui ont été survolées en automne 2014

1720994_ide-centrales-survolees-01-01_800x622p
Image tirée de l’article: Drones au dessus des centrales nucléaires: “Pas de menace significative”

Et dans cet article plus récent :

Début janvier 2014, quelques organisations françaises bénévoles (Repas Ufologiques, Académie d’Ufologie, Groupe PINON ainsi que la F.E.A) avaient interpelé la présidence du CNES par une lettre ouverte (Cliquer ici pour consulter la lettre). Mais aucune réponse légitime n’avait été formulée, malgré son insistance. Un silence pesant suivi de quelques maladresses semblaient le seul aboutissement aux deux interrogations, dont l’une d’elles révélait une cachoterie mémorable de la direction du CNES (le Rapport d’activités du GEIPAN 2010 rédigé par le COPEIPAN). La direction du CNESentretient l’apparence d’un service public loyal, y compris dans sa mission d’étude des manifestations OVNIs. Mais depuis quarante années, les résultats statistiques, bien que confirmant la réalité tout autant que la régularité des manifestations ovnis, n’ont jamais amené la direction du CNES à se prononcer publiquement sur les faits, ni sur leurs conséquences. Seuls d’anciens responsables du service d’étude appelé le GEIPAN (Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés), ou encore un Président du COPEIPAN (COmité de Pilotage des Etudes et de l’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés) ont tenté d’informer l’opinion publique de façon légitime à travers des ouvrages collectifs. Précisons que le COPEIPAN est absent de l’organigramme du CNES.
Confrontée à une fuite gênante, la parution inattendue d’un rapport interne interdit de publication, la direction du CNES pourrait aujourd’hui se retrouver sur le banc des accusés. Dénoncée et prise en flagrant délit de dissimuler des informations capitales pour l’évolution de l’humanité tout autant que pour sa sécurité. Accusée de mentir par omission et d’en savoir bien davantage qu’elle n’accepte de le reconnaître sur les manifestations d’objets volants non identifiés qui atterrissent, interviennent et sont détectés sur le territoire national ainsi que sur tous les continents depuis de nombreuses décennies.
Cette fuite, c’est celle du “Rapport d’activités du GEIPAN du 15 février 2010”, constitué de deux parties et réalisé par le COPEIPAN. Et sa second partie en dit long sur le sujet OVNI comme le révèle le N° 94 de NEXUS.
Voici quelques titres des paragraphes ou des illustrations de la seconde partie du Rapport présenté par Nexus:
– Les phénomènes aérospatiaux non identifiés – Rapport de situation du Comité de Pilotage du GEIPAN
– Les observations aériennes dans le monde
– Les informations récemment diffusées dans différents pays
– Impact sur la sécurité aérienne
– La situation particulière des Etats-Unis
– L’hypothèse de véhicules en provenance de civilisations très avancées

– Recommandations:
1) Fonctionnement du GEIPAN
2) Sensibilisation de l’opinion publique
3) Implication de certains organismes extérieur au CNES
– Tableau de formes résumant des observations d’objets volants non identifiés
– Membres du comité de pilotage du GEIPAN

Couv_94-miniature

A notre connaissance, la publication du rapport a été approuvée par l’ensemble des membres du COPEIPAN, à l’exception des représentants du CNES (le Directeur de la Communication, le Chargé de Mission aux questions éthiques, le Directeur Adjoint du Centre Spatial de Toulouse).
Les profils et les fonctions non scientifiques des représentants du CNES consistent-elles à autrechose qu’à contrôler le contenu des rapports publiables ? Leur désapprobation permet, en effet, de bloquer la publication COPEIPAN (émanation du CNES), trop décalée avec l’esprit en vigueur dans le domaine spatial politiquement correct. Pas de vague ! Et si l’on s’est écarté de l’esprit de la science, de son rejet des dogmes, de sa transparence et de son impartialité, c’est parce que l’on a pénétré les plates bandes du commerce (du spatial) et de la politique internationale. Par cette dissimulation, le CNES n’altère pas son image bien pensante et efficace, et protège ses futurs collaborations et ses projets internationaux. Il offre une image d’organisation sceptique ouverte plutôt que de révéler ses études sur la réalité des faits et de dévoiler une vérité qui bouleverse.

D’autres articles intéressants: signalons que ce numéro présente aussi en première partie une synthèse sur le CAIPAN, réunion réalisée par le CNES en juillet 2014 ainsi qu’une intervention puissante de Monsieur Jean Gabriel Greslé en critique de cette initiative.
Nous félicitons la rédaction de NEXUS pour la publication de ce numéro exceptionnel et nous recommandons à nos lecteurs de se procurer ce numéro aussi vite que possible: c’est un collector.
Site NEXUS: cliquez ici

 

ou sur cette vidéo qui a été aussi diffusée sur Planète +


Dossier Paranormal – Les Ovnis et le pouvoir par mindo

 

A lire : Page parue dans Nexus  en novembre 2014

Ce qui est sur c’est qu’à l’heure qu’il est on a toujours pas plus d’infos à ce sujet, et le phénomène continue…

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

One thought on “DRONES OU DROVNIS ?

  1. HA , OUI MOI JE SUIS ETONNÉ DU DÉNI DE TOUTES UNE POPULATION ,,, DEPUIS 8 MOIS ENVIRONS JE LES VOIENT , LES FILMES TOUS LES JOURS AU DESSUS DE CHEZ MOI , ET ENCORE SE QUI PASSENT DOUCEMENT .. MAIS ILS IL Y A AUSSI PART CENTAINES , TOUS CEUX QUE VISIBLEMENT VOUS NE VOYAIT PAS, PARCE QU’IL PASSENT TRÉS VITE A LA VITESSE DE LA LUMIÈRE, MAIS ILS SONT LA SES VAISSEAUX ” ”’!!! FILMER DEVANT CHEZ VOUS UN PLAN FIXE MAIS LARGE PENDANT 1H ET REPASSER LES IMAGES AUX RALENTIS … ET OUI SURPRISE….
    MAIS pas de panique, se sont aussi des amis..(ps): les vidéos satellite du soleil, sont encore plus révélatrice ”Soho ” .qui filme en permanence le soleil ne cachent même plus les centaines de vaisseaux arriver dans notre système solaire
    Tous se que je dit et vérifiable…

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s