SERENITE PATIENTE

 ob_68c113_flocon-de-neige

 

Neige blanche et pure sur les terres de l’avenir

Le sol fécond dessous attend le bon vouloir de l’astre d’or

Les oiseux nettoient les arbres des insectes immobiles geler

Et mon cœur attend la bien-aimée qui se cache dans les méandres du temps.

La sagesse brille sur les gemmes de mon quotidien

Mais elle semble avoir déserté les hommes de ce temps incertain

Ils semblent tous vouloir aimer leurs enfants

Mais les abandonnent à un monde froid et inhumain

Chanter et griffer le papier semblent les seules outils pour les atteindre

Mais ils écoutent peu, pris dans la frénésie d’un monde électronique

Ainsi, dans le silence de l’immortalité j’attends

Que se réveille la conscience de l’Homme divin.

Ils sont solitaires ces jours de bêtise de l’Homme

La sagesse et la terre sont désertées

Nous attendons patiemment avec les larmes au cœur

Que les vents du nouveau monde viennent les secouer

C’est bientôt maintenant; sera-t-il trop tard?

La maladie les guette à tous les tournants de la vie

Ainsi parle le Grand Esprit

Dans leurs corps il crie, vous vous éloignez de la vie!

Le soleil brille sur la neige aujourd’hui

Illuminant mille étoiles d’arcs-en-ciel

Éclairant d’un espoir nouveau

Ce jour d’attente du paradis promis.

 

Aigle Bleu

 

Trouvé sur le Blog d’Aigle Bleu

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s