CE QUE NOUS NE SOMMES PAS

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle

La vérité de ce qui « est » apparait parfois en déterminant ce qui « n’est pas ». Par élimination, nous parvenons à mettre le doigt sur la compréhension que nous cherchons. C’est ainsi que nous semblons assimiler les grandes leçons de la vie dans nos rapports personnels avec nos bien-aimés, notre famille, nos amis et nos collègues ainsi que dans les conflits ou la paix entre les nations. Nous vivons ce que nous ne voulons pas avant de savoir que nous ne le souhaitions pas.

Ce n’est qu’après avoir vécu la guerre à l’échelle mondiale, par exemple, et ce, non pas une fois mais deux , que nous avons décidé de l’interdire. Ce n’est qu’après l’inconcevable génocide au milieu du XXè siècle que nous avons décidé de ne jamais laisser les événements en venir à cela.

A l’heure actuelle, plusieurs scientifiques, professeurs et chercheurs traditionnels épluchent les découvertes du dernier siècle pour noter ce qui est valable et ce qui ne l’est pas en ce qui a trait aux origines de l’homme ; leurs observations sont si nombreuses qu’on les publie presque quotidiennement. A dire vrai, on fait état d’une telle quantité d’informations nouvelles que les revues scientifiques – comme Science, par exemple – ajoutent désormais un bulletin hebdomadaire à leurs publications mensuelles pour garder leurs abonnés au fait des dernières découvertes.

Bien que toute cette entreprise vise à éclairer ce que le XXè siècle a révélé, plusieurs des découvertes clés corroborant ou infirmant les problèmes investigués par les scientifiques ne sont pas présentées dans nos manuels et nos salles de cours. Cela signifie que nous investissons nos espoirs, notre confiance et nos promesses d’avenir en une jeunesse qui étudie une science fondée sur des principes désuets.

Apprendre à conduire une voiture sans d’abord connaître les règlements routiers ne peut donner un conducteur habile ; de même, réduire la nature aux atomes et aux molécules sans connaître notre relation à ceux-ci ne pourra jamais mener à des solutions valables aux crises actuelles. Que nous révéleraient les découvertes du XXè siècle à notre sujet et sur notre passé si nous en tirions l’essence ? Que démontre la science de pointe en ce qui concerne qui nous somme set qui nous ne somme spas ?

La liste partielle ci-dessous donne une idée de la direction que prendra peut-être la nouvelle science ; Il est indéniable…

–          que la théorie des cellules vivantes mutant au hasard (évoluant) sur de longues périodes n’explique pas les origines ni la complexité de l’existence humaine.

–          que le lien biologique entre les hommes et des formes  de vie similaire à l’homme dans notre généalogie ancestrale n’est qu’une inférence, pas un fait.

–          que les études sur l’ADN démontrent que nous ne somme spas descendants des familles de Neandertals, comme on l’a d’abord cru.

–          que nous n’avons que peu changé depuis l’apparition des premiers hommes modernes (PHM) il y a environ 200 000 ans.

–          qu’il est peu probable que l’ADN qui fait de nous des humains et qui nous rend uniques se soit formé suivant les processus naturel de l’évolution.

Maintenant que nous avons une idée de ce que nous ne sommes pas, que nous révèle la science de pointe sur qui nous sommes ?

La science des cent dernières années nous incite à croire que la technologie représente la solution à tous nos problème set que grâce à elle nous allons vaincre la nature des menaces de notre survie.

Ces idées se fondent toutes sur une croyance erronée découlant d’information scientifiques qui sont, au bas mot, incomplètes. Dans certains cas, elles sont même carrément fausses. Avant de répondre à la question « qui sommes nous » ? nous devons nous pencher honnêtement sur ces vérités que nous avons prié la science de nous dévoiler. C’est ainsi que nous constatons rapidement comment les fausses suppositions nous ont autrefois conduits à stagner sur la vie de la découverte, comme si notre quête de solutions aux mystères de la vie s’enlisait.

Les découvertes correspondent aux sujets d’actualité qui devraient faire la une des journaux et des magazines classique partout dans le monde. En revanche, elles sont reléguées à des revues et des bulletins techniques confinés à un lectorat d’érudits. Voilà toutefois qui permet de comprendre pourquoi nos manuels scolaires accusent un séreux retard par rapport au fil des découvertes. Mais cela peut aussi nous permettre d’avoir une idée de la direction que les explorations prendront en ce qui concerne les prochaines incursions dans les mystères de notre existence.

VERITE 1 : Notre capacité de désamorcer les crises qui menacent notre existence et notre monde dépend de notre volonté d’admettre ce que dévoile la science à propos de nos origines et de notre histoire.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

 

Trouvé dans la Presse Galactique

mandalalaluna450 (1)  Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s