FUKUSHIMA: A PARTIR DU 10 DÉCEMBRE 2014, LA LOI DE PROTECTION DES SECRETS D’ETAT VA ÊTRE APPLIQUÉE AU JAPON

C’est une aberration totale si jamais cette information se vérifie! Le Japon qui ne souhaite pas communiquer outre mesure sur la catastrophe en cours va classer les informations sur celle-ci « secret défense ». Protectionnisme économique avant tout ou tentative pour ne pas que la population panique et se retourne contre le pouvoir en place?

Car c’est une réalité, la catastrophe est permanente, plusieurs réacteurs sont éventrés, et des réacteurs au plutonium, pas à l’uranium comme à Pripiat avec la centrale de Tchernobyl, la dangerosité est donc bien supérieure. Le coeur en fusion d’au moins un des réacteur a atteint le sous-sol de la centrale de Fukushima, la contamination touche l’eau qui circule à travers la planète, mais aussi la pluie, les nuages, la faune, et la côte ouest des Etats-Unis a été touchée depuis plusieurs mois déjà.

Mais ce qui est également inquiétant, c’est que le commerce avec le Japon ne s’est pas arrêté pour autant, l’UE a revu les taux de contamination pour les produits importés à la hausse, ce qui fait que tout produit japonais arrivant sur notre sol peut être plus ou moins radioactif, alors que pendant ce temps, des véhicules japonais sont refusés en Russie car justement, trop radioactifs…

Pour la France, on peut néanmoins relativiser, si vous insistez, puisque le pays est déjà contaminé depuis longtemps déjà avec les déchets enfouis un peu de partout, sans parler des déchets autorisés dans les matériaux de construction…  (Benji)

UN-atomic-agency-releases-report-of-new-Japan-nuclear-safety-measures_NGArticleFull

Mari Takenouchi se bat pour l’évacuation des enfants et des femmes enceintes des territoires contaminés par la catastrophe nucléaire de Fukushima. Dans un billet du mois d’août 2014, elle rapporte une information qui a été peu diffusée, à savoir que pour deux enfants atteints du cancer de la thyroïde, des métastases s’étaient propagées aux poumons.

Elle revient également sur les attaques qu’elle continue de subir. Malgré la suspension des charges dont elle avait fait l’objet suite à la plainte d’une responsable d’Ethos à Fukushima, Ryoko Ando (alias Yoko Kamata), des trolls et des harceleurs diffusent des infos calomnieuses comme quoi elle serait paranoïaque et coupable de fraudes. Manifestement, son combat entre en conflit avec des intérêts politiques et économiques.

Parallèlement, Jan Hemmer, un de ses amis militant en Allemagne, a également reçu des messages hostiles après avoir soutenu Mari Takenouchi dans son blog .

A partir du 10 décembre 2014, la loi de protection des secrets d’Etat va être appliquée au Japon. Ce qui est arrivé à Mari Takenouchi préfigure ce qui peut se passer : un simple tweet pourra envoyer quelqu’un en prison. C’est pourquoi il est important de soutenir les journalistes et les blogueurs qui continuent à informer sur ce qui se passe dans les centrales nucléaires japonaises, sur la réalité de la contamination et sur les conséquences sanitaires de la catastrophe nucléaire en cours.

Article complet sur Fukushima-blog.com

Et je rappelle deux liens importants spécialisés dans le domaine, Pectine actualité qui chaque semaine publie une revue de presse sur l’actualité nucléaire dont le dernier volet est disponible ici, et le veilleur de Fukushimaqui réuni chaque jour l’actualité sur la catastrophe de Fukushima-Daichi.

Trouvé sur les moutons enragés

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s