LE SCANDALE DE LA DEMOUSTICATION EN GUYANE, LE MALATHION UTILISE EST UN POISON VIOLENT

Il se passe de drôle de chose en Guyane, pour lutter contre le Chikungunya, les autorités pulvérise un insecticide dangereux, les explications sont pour le moins « embrouillées ». Des solutions écologiques existent, mais elles sont ignorées des mêmes autorités. Merci à Abaris pour son travail, qui a permis de lancer l’alerte. Et si chez nous il y avait un « affreux Jojo » résistant aux méthodes classiques?? Les autorités utiliseraient les grands moyens toxiques et dangereux? Doit on utiliser un char pour tuer une puce? Ça fait penser à l’envoi de l’armée, pour combattre Ebola. Nous vivons dans un monde où la stupidité est reine. Faites circuler… (Voltigeur)

MALATHION: LE DESSOUS DES CARTES

STOP PULVERISATION
Cet article fait suite à l’article du 11 septembre dans lequel je mettais à jour les incohérences et la légèreté avec lesquelles les autorités politiques et sanitaires traitaient le problème de la démoustication en Guyane et plus particulièrement permettaient l’utilisation d’un insecticide toxique et dangereux pour l’homme, le malathion.

Pour continuer mon enquête dans l’unique but de comprendre les tenants et aboutissants de cette problématique, je suis entré en contact téléphonique avec les organismes locaux en charge de la santé publique et partie prenante dans la pulvérisation d’insecticide en milieux urbains tels que l’Agence Régionale de Santé (ARS) ainsi que le Conseil Général de Guyane. Je vous fais part ici de ses conversations téléphoniques enregistrées et par lesquelles vous allez pouvoir vous rendre compte par vous même du sérieux avec lequel les décisions sanitaires sont réfléchies et actées en Guyane.
Par la suite, vous allez pouvoir vous rendre compte que non seulement la pulvérisation de l’insecticide deltaméthrine seule aurait dû être stoppée depuis le 18 mars 2014 (date de la publication du rapport de l’ANSES) mais qu’en plus des alternatives écologiques existent à l’utilisation d’insecticides chimiques neurotoxiques mais qu’elles sont complètement ignorées des autorités !

Premier enregistrement réalisé dans la 3ème semaine de septembre en fin de matinée. Les réponses de la personne de l’ARS sont de mauvaise qualité sonore (prise de son sur téléphone avec un matériel non prévu à cet effet) mais l’on peut néanmoins comprendre ses paroles. Vous pouvez également suivre cette discussion que j’ai entièrement retranscris sous forme écrite afin de vous faciliter sa compréhension.
CONVERSATION TÉLÉPHONIQUE AVEC L’ARS GUYANE
La conversation est en 3 parties pour des raisons techniques liées aux conditions d’hébergement de ce site.
Cet enregistrement est d’une durée totale de 21 min et 27 secondes.

Première partie

Ecouter la première partie   ICI 
 
 
 

Les réponses de l’interlocutrice de l’ARS

1.  « Euh non. »

2. « Je peux peut-être essayer. Je suis en charge des maladies vectorielles mais la démoustication, c’est le conseil général. »

3. « Et bien l’intérêt c’est que comme le moustique est fait d’un moustique urbain qui est lié en effet euh… enfin qui est excesssivement lié à l’homme qui se reproduit exclusivement dans des… si vous voulez dans des réserves que crée l’homme surtout c’est pourquoi on pulvérise auprès des habitations parce que c’est là où il y a le plus de moustiques. »

4. « Euh… alors moi je ne vais pas dire que mon confrère ment. Par contre si vous voulez, là, le malathion sera utilisé 6 mois avec une autorisation, pour utiliser l’insecticide 6 mois justement pour éviter qu’il n’y ai une installation d’une résistance quelconque à cet insecticide. »

 5. »mmmh, oui tout à fait, tout à fait; mais à priori, alors après je ne suis pas entomologiste mais à priori en 6 mois il ne va pas y avoir une installation importante de la résistance. »

6. « La deltaméthrine. »

7. « Parce que justement, il y a de fortes résistances à la deltaméthrine. Les moustiques sont fortement résistants donc l’efficacité du produit est moindre. »

8. « Tout à fait. »

9. (…) incompréhensible………

[…]  LIRE ET ECOUTER LA SUITE DE CET ECHANGE UBUESQUE

Source La Levée des Voiles

Voir l’article:

EN GUYANE LE GAZAGE DE LA POPULATION C’EST MAINTENANT

 

Trouvé sur les moutons enragés

 

Pour votre information

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s