LA PSYCHOSE DE L’EBOLA

Sachant qu’il n’y a pas de vaccin (Quoi ?! Pas encore ?! Mais courage, on va bientôt en inventer un !) ni de traitement officiel contre cette maladie, il semblerait qu’on veuille faire mourir les gens de peur…Actuellement les médias américains sont en train de déclencher une psychose. Qu’en est-il vraiment ?
Cette maladie virale appelée également “fièvre hémorragique Ebola”, qui touche l’homme et les grands singes, a été répertoriée pour la première fois en 1976 dans l’actuelle République Démocratique du Congo (ex-Zaïre) près du fleuve Ebola. Quelques petits foyers locaux apparaissent ici et là.
En 2014, on reparle de l’Ebola dans le courant du mois de mars, avec déclaration de cas en Afrique (en République de Guinée). Depuis, d’autres pays africains sont touchés, comme la Sierra Leone (juste au sud de la Guinée), le Liberia et le Nigeria. (Hélios)
Tableau de mise à jour du nombre de cas (à gauche) et de décès (à droite) au 1er août selon l’OMS :

Ce qu’il faut savoir sur l’Ebola  :
  • Incubation entre 2 et 21 jours
  • Contamination par les liquides corporels (et NON par voie aérienne)
  • Symptômes (pour ceux qui ont un système immunitaire affaibli) : forte fièvre, faiblesse, douleurs musculaires, maux de tête, inflammation de la gorge dans les premiers jours. Ensuite, vomissements, diarrhée, inflammation cutanée, hémorragies internes et externes (même dans les vaisseaux de l’œil). L’arrêt du fonctionnement des reins et du foie entraîne la mort.
  • Pas de vaccin à ce jour. Traitement : officiellement aucun traitement connu. Mais la médecine alternative propose des solutions comme l’argent colloïdal, le chlorure de magnésium, la vitamine C à haute dose et les huiles essentielles, entre autres. L’important est de ne pas “mourir de peur”…
 
Jane Burgermeister (la courageuse femme qui avait dénoncé l’arnaque de la grippe porcine H1N1 en 2009, porté plainte contre son gouvernement autrichien et écrit une longue lettre à la directrice de l’OMS, le Dr Margaret Chan) tient un blog (en anglais,LIEN) avec un suivi de cette affaire d’Ebola. Jane est persuadée que toute cette histoire est une vaste manipulation, ce qui ne nous étonnera pas le moins du monde.
Quelques en-têtes d’articles de son blog par ordre chronologique, qui peuvent permettre de relier les points :
– 22 juillet : Un membre officiel de l’OMS, Glenn Thomas, a-t-il été assassiné dans le crash du MH 17 parce qu’il voulait dénoncer les manipulations de l’OMS ?
Jane a correspondu en 2009 par email avec cette personne. Elle pense que Thomas est devenu conscient de la manipulation autour des pandémies de grippe et de l’Ebola et qu’il voulait la dénoncer. Elle lui avait d’ailleurs envoyé un email le 3 avril 2014 pour lui demander des infos sur l’épidémie d’Ebola en Guinée.
– 23 juillet Le faux média alternatif Infowars fait un matraquage en parlant d’une “peste” qui touche les US, fait la promotion de la quarantaine et d’un plan de vaccination
– 24 juillet : Le Sierra Leone fait fermer le laboratoire américain d’armes biologiques (fondé et financé par George Soros) à Kenema en plein milieu de l’épidémie d’Ebola et fait arrêter tous les tests sur l’Ebola à l’université de Tulane
Le gouvernement du Sierra Leone ne cherche plus à combattre l’épidémie orchestrée d’Ebola, ce qui suggère que le diagnostic d’Ebola est faux ou manipulé.
– 28 juillet : le mainstream média CNN fait la promotion d’un vaccin expérimental
George Soros veut faire installer des “centres de solidarité” en Grèce. Est-ce par lui que l’Ebola va entrer dans ce pays ?
– 29 juillet : Qu’est-il arrivé au porte-parole de l’OMS Glenn Thomas ?
Des experts en médecine légale ont identifié la première victime du crash du MH 17 quand plusieurs passeports ont été trouvés sur la scène du crash, dont certains étaient expirés. Les passeports sont en parfait état. Il y a un immense faisceau de preuves que le crash était mis en scène, appelant à la question de ce qui est arrivé au porte-parole de l’OMS Glenn Thomas et aux chercheurs sur le SIDA qui seraient morts dans le crash, s’il n’y a pas eu de crash ?
Les médecins britanniques ont été avertis de se préparer pour l’Ebola
L’office de santé publique d’Angleterre a envoyé des courriers aux médecins les pressant de guetter les signes annonciateurs d’Ebola…
– 30 juillet : Une semaine après que le New York Times demande pourquoi on ignore l’Ebola, Infowars et ZeroHedge font la même chose
Infowars et ZeroHedge sont sur la même page que les mainstream médias pour faire un battage sur la pandémie d’Ebola et l’agenda de loi martiale sanitaire. Loin d’ignorer l’Ebola, le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) a activé en juillet son centre d’opérations d’urgence en préparation de la loi martiale, d’arrestations de masse, d’une vaccination forcée et d’une quarantaine. Ce que le CDC, Infowars, ZeroHedge et le New York Times ignorent, ce sont les faits et les documents montrant que l’Ebola a été répandu en tant qu’arme biologique par le gouvernement américain et qu’il est disséminé par ce même gouvernement.
– 31 juillet : Les USA vont tester un vaccin expérimental contre l’Ebola
– 4 août : New York a organisé vendredi le plus grand exercice de manœuvres d’urgence surprise pour une attaque biologique
Le département de la santé a dirigé la plus grande manœuvre d’urgence de l’histoire new-yorkaise pour tester la délivrance de médicaments dans l’éventualité d’attaque biologique.
Le gouvernement américain a “breveté” le virus de l’Ebola
À suivre
 

Trouvé sur Bistro Bar Blog

Et oui il y a de quoi se poser des questions sur ce qui passe réellement à ce sujet…

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s