CETTE INCROYABLE HERBE TUE 98% DES CELLULES CANCEREUSES EN SEULEMENT 16 HEURES

Il est toujours délicat de présenter un sujet sur le cancer et sur les méthodes possibles pour guérir cette maladie par des moyens autres que ceux généralement utilisées dans nos pays, car il s’agit de s’attaquer directement au monde médical et aux lobbys du domaine pour qui cette maladie est devenu un très gros business. Il y a pourtant d’autres méthodes, des alternatives dont certaines ont déjà été présentées sur ce blog, à compléter avec cette excellente interview du Professeur Delépine, pédiatre oncologue qui explique en quelques mots la réalité dans le domaine et les soucis qu’elle a pu rencontrer en soignant de manière non-protocolaire ses patients, avec un taux de réussite nettement au dessus de la moyenne (Benji).

amazing-herb-kills-98-of-cancer-cells-in-just-16-hours-600x510

 

Dans ce genre de sujet, il est également recommandé de vérifier les informations, l’existence des personnes citées, les études s’il y a possibilité, car il s’agit aussi de promettre des miracles au risque de mettre en erreur le lecteur parfois concerné par le cancer et espérant une issue au cauchemar. Et bonne nouvelle, l’article nous parle d’une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai (voir sur le site de l’université) travaillent effectivement sur l’artemisinine, sachant qu’ils ne sont pas les seuls puisque d’autres études ont été réalisées sur cette plante soignant le cancer, la liste étant fournie ici par le site Breast-cancer-du-sein.com. On est jamais trop prudents…

Pour comprendre en détail, mais avec nombre de termes techniques qui dérouteront les « non-initiés » le fonctionnement de cette plante sur le cancer, un fichier PDF est proposé ici, mais quoi de mieux qu’un bon résumé pour bien saisir le principal…

Des scientifiques ont fait de nombreuses études pour trouver un remède afin de mettre un terme au cancer, sachant que c’est l’une des maladies les plus mortelles.

Cette herbe magique est un de ces remèdes dont personne ne parle dans la communauté médicale, car il peut tuer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. À savoir, selon une série d’études publiées dans « Science de la vie »: l’artémisinine, de la « Douce vermouth » du dérivé « d’ Artemisia Annua » était utilisée dans la médecine chinoise et peut tuer 98% des cellules cancéreuses du poumon en moins de 16 heures.

La plante utilisée seule réduit les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%, mais en combinant avec le fer, « Artemisia Annua »,elle réussit à « effacer » complètement le cancer et en plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines.

L’artémisinine a été utilisée dans le passé comme un remède antipaludéen puissant, mais il est maintenant prouvé que ce remède est également efficace dans la lutte contre le cancer.

Quand les scientifiques ont ajouté du fer tout en menant l’étude, plus tard il s’est joint au tissu pulmonaire et en particulier aux cellules cancéreuses infectées, l’artémisinine a attaqué sélectivement les «mauvaises» cellules , et a laissé les « bonnes » intactes.

«En général, nos résultats montrent que l’artémisinine arrête le facteur de transcription ‘ E2F1′ et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon , ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’artémisinine contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction » , a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie .

La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai.
Jusqu’à présent, cette étude est la plus vaste faite sur l’artémisinine aux États-Unis.

L’étude a été menée sur des échantillons de tissus in vitro dans un laboratoire, contrairement à l’étude sur les animaux ou les êtres humains qui est menée en vivo.

En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein (qui avaient aussi une forte propension à accumuler le fer), l’artémisinine a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% de taux de destruction en seulement 24 heures.

Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Les cellules normales ont également ces récepteurs mais les cellules cancéreuses en ont la plus grande quantité et en fonction de cela, les cellules cancéreuses peuvent être une cible de combinaison de fer et d’artémisinine.

De nombreuses expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisinine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer, et que cet extrait avait été utilisé en Chine depuis des milliers d’années comme remède contre le paludisme.
Le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisinine car il est riche en fer. Les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singh de l’Université de Washington ont été les premiers scientifiques à le découvrir.

Fin de l’article+vidéo sur Fawkes-news.blogspot.fr

 

Trouvé sur les moutons enragés

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s