L’HISTOIRE D’AMOUR ENTRE UNE FEMME ET UNE LOUVE

 

cassi e isa 2-U10301404421651ZR--990x556@LaStampa.it

 

L”histoire de Cassandra et Isabeau n’est pas un conte de fées. Le Corps forestier de l’Etat dispose de cinq centres de réadaptation et de soins des animaux sauvages blessés ou abandonnés, l’un d’eux – à Popoli, dans la province de Pescara – spécialisée dans la récupération des loups en difficulté. C’est là que nous développons notre histoire qui a commencé il y a 12 ans.

Cassandra Vantini, vétérinaire dans le corps forestier,  travaille dans le centre pour la réinsertion en milieu naturel des loups en difficultés. Dans ce centre situé dans les Abruzzes, la région partiellement détruite par un terrible séisme en 2009, une louve âgée accouche de deux louveteaux il y a douze ans. Mais l’animal ne peut pas s’occuper des deux petits, elle meurt un an plus tard. Deux semaines après la naissance des petits, l’un d’eux, la jeune femelle, est confié à Cassandra qui devient sa mère adoptive. Mais tout en prenant ses précautions, pour éviter de l’humaniser et de remettre en question sa réinsertion dans son milieu naturel et sa vraie famille, les loups.

La jeune louve baptisée «Isabeau» est nourrie au biberon et dort à côté de Cassandra sur une couverture imprégnée de l’odeur de la tanière de loups. Car elle ne doit pas oublier l’odeur de ses semblables et de son environnement. Pour créer un lien avec l’animal, la jeune femme l’enveloppe dans ses longs cheveux noirs lorsqu’elle lui donne le biberon. Une façon de communiquer son odeur à la jeune louve pour qu’elle puisse la reconnaître. La chose fonctionne: au bout d’un mois à peine, «Isabeau» et Cassandra ont un rapport mère-fille. Chaque jour, la petite louve suit sa mère adoptive comme son ombre à la façon des loups, très discrètement. Une attitude pouvant passer pour agressive. «Les loups deviennent dangereux lorsqu’ils ont le sentiment d’être piégés», explique Cassandra Vantini.

Au fil des mois, la relation entre la jeune femme et l’animal prend une tournure incroyable qui remet totalement en question, d’un point de vue scientifique, les croyances sur les loups. «Le loup est un animal sensible qui se lie pour la vie avec les autres et fait partie d’une bande spécifique. Il ne passe pas par exemple d’une bande à l’autre», analyse Cassandra Vantini.

Mais le temps passe vite et le moment de la réinsertion de la louve en milieu naturel s’approche. Six mois après sa naissance, «Isabeau» est lâchée dans la forêt de la réserve naturelle et rejoint une bande de loups. Elle redevient ce qu’elle n’a jamais dû cesser d’être: un animal libre et sauvage. Mais la louve n’oublie pas pour autant sa mère adoptive. Ponctuellement, Cassandra prend la route de la forêt et «Isabeau» est là, cachée derrière un rocher où elle attend qu’elle s’approche pour lui sauter dessus et la lécher devant les autres loups qui ne bougent pas. Cela fait douze ans que cette magnifique histoire d’amour dure, que la louve malgré son retour dans la forêt n’oublie pas Cassandra.

Trouvé sur Le Matin.ch et La Stampa

 

Et voilà une belle histoire alors que chez nous en Suisse on chasse le loup maintenant,  particulièrement en Valais...

Le Valais ordonne le tir du loup de la vallée de Conches

 

4971141

 

A lire aussi cet article :

Quand les loups changent les rivières

 

Peut-être que si l’on connaissait vraiment les animaux et qu’on les comprenait mieux on finirait par les protéger …

mandalalaluna450 (1)Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s