UNE MESSE NOIRE ANNULEE A HARVARD

Ahurissant? Impossible et impensable? Et pourtant c’est la triste réalité: une messe satanique devait avoir lieu sur le campus d’Harvard en toute légalité, au vu et au su de tous. Cette messe a donc été interdite par le département des études culturelles de l’Université Harvard, elle a donc eu lieu en dehors de l’université. Cette messe était organisée par le « Satanic temple » qui souhaitait également construire une statue de Baphomet à côté du bâtiment du Capitole dans l’Oklahoma, là où se trouve le gouvernement de l’État (Benji).

Bible satanique

Dans la célèbre université américaine, des étudiants ont tenté d’organiser une messe noire. La provocation a suscité la colère des catholiques sur le campus, jusqu’à parvenir à l’interdiction de l’évènement.

L’événement était prévu lundi 12 mai au soir dans un pub de l’université d’Harvard aux Etats-Unis. Après la protestation de l’administration, d’aumôniers et d’étudiants catholiques, la fameuse messe satanique a été annulée.

L’université ne s’y était pas formellement opposée bien que la directrice Drew Faust ait critiqué cette étrange initiative.

Derrière cette «messe noire», les étudiants voulaient «réaffirmer leur respect pour la foi satanique». Cette cérémonie, organisée par un club d’étudiants, The Harvard Extension Cultural Studies Club avait aussi pour but de «répondre à ceux qui tentent de les marginaliser» en organisant une grande fête officielle. La messe noire devait se dérouler dans un pub proche d’Harvard, le Queen’s Head. Le bar aurait dû être plein à craquer selon les réservations effectuées en avance.

L’annonce de la tenue d’un tel rite satanique sur le campus de la célèbre université a fait rapidement réagir. Près de 60.000 personnes, dont des étudiants, des anciens élèves, des professeurs, ont signé une pétition pour faire échouer l’événement. Des leaders religieux ont aussi écrit leur désaprobation à l’administration de l’université. Une pression suffisante pour que les organisateurs renoncent officiellement à leur projet.

La directrice Drew Faust a tout de même publié une note sur son site Internet où elle réaffirme la nécessité d’un dialogue ouvert sur cette question et où elle insiste sur la liberté d’expression pour tous, même pour ceux avec qui elle n’est pas d’accord.

Sur Twitter, les affiches de l’événement ont fait réagir:

BnZtMDpCAAACLqT

Source: Etudiant.lefigaro.fr via Leschroniquesderorschach.blogspot.fr

Que cela puisse se faire en toute légalité est relativement inquiétant, la liberté d’expression devrait peut-être avoir quelques limites par moment…

 

Trouvé sur les moutons enragés

Oui pas très gai mais voilà sachez que cela existe pas toujours là où on pense…

781778719-2Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s