L’ACCOMPAGNEMENT DES AMES ET PROTECTION

 

la-purification

1. Introduction

Depuis que j’agis comme chamane et guide spirituel, j’ai eu beaucoup de demandes pour purifier des êtres et des lieux d’influences invisibles nuisibles, néfastes et maléfiques. Mauvais sorts, possessions, esprits frappeurs, visiteurs indésirables, maléfices, âmes perdues, j’en ai vu de toutes les couleurs.

Je me souviens d’une histoire particulièrement horrible. Une grand-mère se suicide par pendaison dans la maison familiale. Elle est incapable de monter vers la lumière parce qu’elle est prise dans les émotions conflictuelles qu’elle a provoquées. Sa fille et ses petites-filles sont clairvoyantes et sont effrayées par les visions de cet esprit tourmenté. Elles font appel à des charlatans qui, plutôt que d’aider cette pauvre âme à monter, attirent d’autres âmes perdues. Elles en ont maintenant des dizaines dans la maison. Elles se font pousser dans les escaliers, tirer les cheveux, reçoivent des coups et sont dorénavant incapables de rester dans la maison une fois la nuit tombée. La famille est sur le point d’éclater. C’est à ce moment que je leur viens en aide. Elles étaient très reconnaissantes, le lendemain de mon travail, de pouvoir retrouver leur maison et commencer à guérir la famille fortement éprouvée par ces circonstances.

D’autres fois, ce sont des mauvais sorts qui viennent parfois de personnes proches de la famille, lorsque ce n’est pas carrément d’un membre de la famille. Parfois encore, les visions d’esprits et les préjudices ressentis ne sont, en fait, que maladie mentale et perte de réalité.

Bref, comment faire la différence entre ce qui est réel et ce qui imaginaire ? Comment annuler et désamorcer toutes les mauvaises énergies qui sont envoyées avec des intentions malveillantes par des personnes sans scrupule, éprises de pouvoir et remplies de haine, de jalousie et d’agressivité? Comment inviter les âmes perdues à retrouver la lumière? Comment purifier la maison des drames qui s’y sont déroulés?

 

2. L’accompagnement vers la Lumière

La lumière de l’âme est suffisante pour pallier et guérir tous ces problèmes. Nous avons oublié qui nous sommes, ainsi la mesure de notre pouvoir nous est cachée. Nous sommes souverains, créés à l’image du Grand Esprit, rempli du potentiel infini du Divin cocréateur qui réside en nous. Il n’y a, en fait, rien qui puisse nous affliger si nous n’avons pas ouvert nous-mêmes la porte à ces problèmes. Mais allons-y point par point. Tout d’abord, je veux préciser que je ne fais plus ce travail. Je le laisse à d’autres. Je me contente d’enseigner et d’écrire, d’offrir les herbes et les fragrances qui favorisent ce travail, mais je n’ai plus le temps ni l’envie de faire ce travail. Le but de cet article est de vous permettre d’être autonome, de vous protéger et vous libérer par vous-mêmes.

Il y a une connaissance de l’esprit qui n’est connue que par très peu de personnes aujourd’hui. Nos connaissances scientifiques, matérialistes, nos technologies prennent tellement de place dans notre vie que la connaissance de nos besoins spirituels et psychologiques est enfouis sous la poussière du système technocratique. De plus, il y a eu une action concertée des forces de l’ombre de garder l’Homme dans l’ignorance afin de mieux le manipuler. Cela prendrait trop de temps et de place pour donner ici l’ensemble de cette connaissance. De toute manière, chacun peut le découvrir en soi, rien n’est caché pour celui ou celle qui regarde en soi. Mais je vais donner les grandes lignes afin que vous sachiez comment éviter les problèmes et guérir lorsque c’est nécessaire.

L’âme est éternelle et immortelle.

Si nous accompagnons la personne en transition avec calme et sérénité, en gardant nos pensées sur la vie, en invitant la personne à porter des messages au Grand Esprit pour nous et à revenir ensuite dans ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, la transition se fera avec douceur et quiétude. L’âme saura où aller. Elle ne sera pas perdue. Il faut surtout éviter d’ériger des pierres tombales et d’enfermer les corps dans ces fosses septiques pour humains que sont les cimetières! Comment voulez-vous que l’âme puisse revenir vivre dans la beauté des domaines familiaux s’il est proclamé en lettres de pierre qu’elle est morte? Non, enfouissez le corps sans aucune identification, si possible avec juste un linceul, afin qu’il puisse nourrir les arbres et les herbes et redevenir la vie. Ou répandez les cendres dans les lieux naturels où a vécu la personne afin que ses molécules puissent redevenir la vie. L’âme de toute manière n’est plus là.

Lorsque la mort arrive brusquement, comme c’est le cas dans les accidents ou les suicides par exemple, il se peut que l’accidenté ou le suicidé soit surpris de constater qu’après sa mort, rien n’a changé. Il éprouve les mêmes émotions, mais plus personne ne le voit. C’est une situation très courante, mais vraiment difficile et source de souffrance. Lorsque les circonstances de la mort sont difficiles et que l’âme n’a pas été accompagnée, il suffit de prier. Soyez amour et diriger votre amour vers l’âme de cette personne perdue entre les mondes. Voyez une échelle de lumière qui monte vers les cieux. Demandez l’aide des anges et des ancêtres pour l’aider à retrouver la lumière. Le pouvoir de l’esprit humain, de la prière et de l’amour n’a aucune limite. Seule la peur en soi peut empêcher notre aide et notre amour de libérer une âme perdue. Et il suffit de regarder la peur pour la dissiper.

 

3. La peur et notre capacité à la dissiper

L’Homme et la Femme sont bien plus forts que n’importe quelle entité maléfique. Ils ont un corps humain, ce que l’esprit n’a pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les entités du mal ou esprits négatifs, désincarnés, ou entités du bas astral cherchent à posséder des êtres. Elles voudraient bien s’incarner. Nous avons quelque chose que l’esprit du mal n’a pas : notre corps. Nous sommes, au départ, plus forts, plus puissants que toutes les entités. Par contre, ces entités ont une porte d’entrée, une façon d’influencer les êtres humains : la peur. Et c’est cette dernière qui les nourrit et leur donne de la force. Si vous n’éprouvez aucune peur vis-à-vis des forces du mal, elles n’auront pas d’emprise sur vous.

Il existe deux peurs normales et naturelles qui n’ont pas de conséquence : la peur de tomber, le vertige ou la crainte qui vous habite dans des lieux élevés, bord de falaise ou précipice, toiture de maison, etc., et la peur d’un bruit soudain, porte qui claque, coup de feu, sirènes et alarmes qui vous font sursauter et chercher la sécurité. Ces peurs sont normales, naturelles et n’ont pas besoin d’intervention de votre part.

Toutes les autres peurs sont des créations de votre imagination. Vous n’en avez aucun besoin, elles peuvent même vous nuire et retarder votre évolution. La peur attire ce dont vous avez peur. Si vous avez peur des voleurs, ils viendront. Si vous craignez le feu, vous serez victime du feu. Si vous avez peur du diable, il se manifestera à vous.

En effet, l’esprit humain est créateur. Si vous focalisez vos pensées sur un sujet en particulier vous contribuez à créer ce à quoi vous songez.

Vous pouvez confronter la peur, car elle est très lâche. Tant que vous la fuyez, elle vous suit comme votre ombre, mais dès que vous lui faites face, elle s’enfuit. La meilleure façon de faire disparaître la peur, c’est de la confronter, de la regarder, de comprendre d’où elle vient et pourquoi elle est là.

Pour vous illustrer cela, je vais vous raconter deux histoires de peur.

Un jour, un homme qui était commis voyageur vint me consulter. Il avait eu un accident sur un pont, très grave il avait été hospitaliser trois mois. Lorsqu’il a voulu reprendre son travail, il a eu la mauvaise expérience d’être incapable de traverser ce pont ayant été complètement paralysé par la peur au moment qu’il s’est trouvé sur le pont. La première fois qu’il a dû passer ce pont après son accident, il a été obligé de sortir de sa voiture et de la faire remorquer. La deuxième fois, il se fit reconduire par sa femme, qui a pu alors prendre le volant au moment ou la peur l’a paralysé. En me confiant son problème, il me dit qu’étant commis voyageur, il devait impérativement pouvoir traverser ce pont. Je lui ai donc conseillé d’aller sept fois à pied sur le pont, de marcher aussi loin qu’il s’en sentait capable et de rester là. Une fois à cet endroit, il devait prendre le temps de se souvenir de son accident et de laisser les émotions et les sensations l’envahir. II refit cette expérience pendant sept jours. Les premières fois furent difficiles. Mais au bout de la semaine, il ne ressentait plus rien. À tel point que lorsqu’il reprit sa voiture, il ne réalisa qu’après coup qu’il avait traversé le pont sans même penser à sa peur.

L’autre histoire concerne les araignées… Une femme vint consulter pour un cas de peur : celle des araignées. À la seule pensée qu’il pouvait y avoir des araignées dans sa maison, elle se sentait mal. Lorsqu’elle en voyait une, elle devenait hors d’elle. Incapable de gérer sa peur elle se trouvait obligé de faire venir un voisin pour sortir l’araignée de sa maison. Comme traitement, je mit la personne seule dans une pièce complètement noire, et la fit visualiser une petite araignée dans un coin de la pièce. À la séance suivante, elle dut visualiser une petite araignée dans chaque coin de la pièce. Au 7e traitement, elle devait visualiser de nombreuses grosses tarentules noires velues grimpant partout sur son corps et s’insérant dans sa bouche. Aujourd’hui, elle n’a plus aucune peur des araignées. Elle peut en prendre une dans ses mains pour la sortir de sa maison.

Ces exemples montrent bien qu’en confrontant votre peur, vous pouvez la dissoudre, l’éliminer. En regardant en face nos peurs, nous arriverons à les dissiper. C’est une démarche essentielle. Si la peur vous tient, les entités maléfiques et les gens malveillants pourront avoir une influence sur vous, vous serez faible et vulnérable. Si vous n’avez aucune peur, rien ne peut vous toucher. C’est la réalité. Maintenant, lorsque nous sommes en transition entre ces 2 états, les fluctuations peuvent être importantes.

4. Notre protection naturelle : comment faire?

Il y a un halo de lumière qui est une protection naturelle autour du corps physique. D’environ 10 centimètres, ce treillis d’énergie photonique et électromagnétique s’appelle le corps éthérique. Un peu comme un filet dont les mailles seraient hexagonales, ce champ d’énergie est l’interface entre tous vos autres corps, soit entre le physique, l’émotionnel, le mental et le spirituel. C’est aussi l’interface avec les diverses énergies de l’univers. Son travail est de permettre aux informations justes et utiles d’entrer, mais de repousser les énergies lourdes, néfastes, pesantes, obscures, etc.

Le mode de vie actuelle est propice au dérèglement de ce corps lumineux. Le tabagisme, l’alcoolisme, les chocs émotionnels, les traumatismes, les dérèglements de la morale et des repères qui guident une vie harmonieuse, les pollutions électromagnétiques : tous ces facteurs peuvent créer des trous, des déchirures ou encore un déplacement du corps éthérique qui, alors, n’est plus égal autour du corps. Si en plus de cela, il y a peur et craintes, alors le terrain est propice pour les visiteurs indésirables. J’ai souvent vu des gens qui n’avaient même pas conscience d’abriter des entités, se retrouver libérer à la suite d’une loge de sudation ou autre cérémonie. La différence est impressionnante parfois.

Alors, pour bien stabiliser le champ éthérique, il est bon de visualiser la lumière autour de nous et ensuite de l’attirer en nous. Il est bon lorsqu’il a des influences malsaines autour de soi de faire entrer notre énergie en nous. Il suffit de le visualiser, d’imaginer que notre halo lumineux se concentre dans notre corps. Ensuite, ressentez le corps, habitez-le pleinement. Soyez confiant et sans peur, courageux et bien dans votre peau. Ayez des habitudes de vie saine et prenez contact régulièrement avec des éléments naturels, tels les arbres, le soleil, la terre, le potager, la mer, les ruisseaux, etc. Suivez vos intuitions, vos croyances, vos valeurs, ne laissez pas les autres influencer votre comportement, mais soyez complètement et entièrement vous-mêmes. Si vous êtes comme cela, votre énergie sera pleine et impénétrable, vous serez libre des influences pernicieuses invisibles d’entités ou de personnes qui vous veulent du mal. C’est vraiment l’essentiel. Être une Femme, un Homme, suffit pleinement à vous protéger sans que vous ayez à faire quoi que ce soit.

Il existe, bien sûr, des cérémonies qui peuvent favoriser le retour vers l’intégrité de nos corps subtils. Elles peuvent favoriser un rapprochement avec soi. Elles peuvent être très bénéfiques et favoriser l’unité avec notre âme. Il faut éviter, par contre, qu’elles deviennent un but en soi. Ce ne sont que des outils. L’important est de comprendre et de vivre notre unité avec le monde, de comprendre que nous appartenons à la terre et que la terre nous appartient. Nous devenons alors un véritable être humain. Cela peut sembler banal, mais, en fait, si nous comprenons notre rôle en temps qu’Être Humain sur terre, nous aurons un immense pouvoir.

Parfois, il faut un moment avant de parvenir à trouver son centre et se sentir bien en soi. Vous pouvez alors prendre des outils de purification tels que Chiiyaam qui comporte un encodage de protection et méditer avec mon cd « Tambours de la Terre Mère » en visualisant la lumière pure de votre âme. Aucun maléfice ne sait survivre à une telle pratique. Certains préfèrent des encens plus traditionnels utilisés par les Premières Nations pour purifier les personnes et les lieux.

5. Purification des lieux où des événements morbides ont eu lieu

Ce qui peut présenter un défi, c’est la purification des lieux où des événements morbides et cruels se sont déroulés. Chiiyaam et l’encens de sauge amérindien peuvent aider. De nombreuses personnes font aussi ce travail. Mais, si vous suivez votre intuition et que votre âme est pure et forte, vous réussirez, peu importe la manière dont vous vous y prenez.

 

6. Conclusion

L’être humain est souverain et plus fort que n’importe quelle entité malveillante. Mais les forces de l’ombre ont manipulés l’humanité pendant plusieurs milliers d’années et beaucoup ont perdu confiance et ont développé de nombreuses peurs. Quand l’être humain a peur, il ouvre une porte d’entrée à ce qui lui fait peur justement… Aujourd’hui, il est temps de nous réapproprier notre souveraineté. Nous avons à dissiper nos peurs pour retrouver notre autonomie et nos pleins pouvoirs. Nous sommes divins, créés à l’image du Grand Esprit. Chacun a la capacité de se débarrasser de tout ce qui lui nuit pour retrouver sa liberté d’Homme divin.

Joie, Amour et Paix!

Aigle Bleu

 

Trouvé sur le Blog d’Aigle Bleu

 

Voilà encore de quoi nous en apprendre plus ce qui fait partie de notre vie et de notre monde

781778719.2

Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s