LA NOUVELLE ÈRE ET LE COYOTE

 

L’anecdote que je vous ai promis! Le coyote est celui qui nous fait rire pour mieux surmonter nos petits problèmes.

J’ai participé au Sommet Spirituel Planétaire organisé par Vénérable Madre Nan Khin, Maya solaire, sur l’invitation de Simeth Maya de Palenque, enseignante des Maya traditionnalistes du Mexique. Cet événement qui regroupait nombre de personnes de plusieurs pays voulait célébrer l’avènement positive et auspicieuse de la nouvelle ère qui commençait avec la fin d’un dernier grand cycle du calendrier Maya le 21 décembre 2012. (voir l’article du 31 décembre)

Nous avons commencé cet événement le 19 décembre. J’ai participé à nombre de cérémonies avec diverses personnes le 19 et le 20. Le 21 j’ai animé à 18h00 la première cérémonie dont j’avais la responsabilité. Et c’est ici que ca devient très cocasse et très symbolique de cette transition d’ère dans laquelle nous vivons.

soofta

En allant à la cérémonie avec mon ami, Patrick Dacquay, chaman occidental de France, nous étions vraiment hilares. Car la cérémonie se déroulait sur un stationnement! Nous avions une grande estrade très bien aménagée et décorée d’environ 7 pieds de haut, pouvant recevoir sans peine plus de 45 personnes en cercle, plus s’ils étaient disposés autrement, mais néanmoins au bout du stationnement du Palais des Congrès de Merida. 

En y allant on nous demande de ne pas passer dans un stationnement juste devant celui où était monteé l’estrade appelée l’aire cérémoniale. Il y a beaucoup de polices et même à l’occasion nous avons vu quelques camions de l’armée. Effectivement, à côté du centre des congrès il y a le Musée Maya et justement ce soir là le président de la république devait y faire une visite très médiatisée avec tout l’attention que le monde portait au Mexique avec ce fameux 21 décembre 2012 du calendrier Maya. Ils avaient pour cette occasion détourné le trafic qui maintenant passait sur la route à l’arrière de l’estrade avant de s’éloigner sur l’autre angle de ce grand rectangle que formait le stationnement donc à notre droite. Ainsi, nous avions de manière continuelle le bruit des camions et des autos!! Nous sommes dans un bon esprit car toute la situation nous fait marrer Patrick et moi! En préparant mon matériel je commence à préparer ceux qui sont venues célébrer avec moi la Pipe Sacrée, des enseignements pour préparer à une prière puissante pour ce temps béni qui vient. Un des aînés de la nation Olmèque qui était là, pour qui j’ai beaucoup de respect, décide alors de prendre la parole et d’en faire son événement. Je suis un peu dans l’embarras car nous avions célébré ensemble. Il était parmi les quelques aînés des Premières Nations à participer à nos événements et nous aux siens, mais c’était mon tour maintenant et j’avais des choses importantes à dire et à faire. Alors, je prends ma médecine* dans mes mains et le regarde. Il s’étouffe, plus capable de parler. Les gens sont un peu énervés par tout ce qui se passe et au moment où il retrouve la voix tout le monde parle. Il demande le silence à plusieurs reprises. Et là, juste devant nous, éclatent les feux d’artifices pour fêter le président et cet événement. Là, plus moyen de parler dans les forts pétarades des feux. Nous étions aux premières loges. Vous l’avez deviné ce stationnement devant nous que nous avions du éviter, c’était là qu’était disposé les feux d’artifices. Je me demandai même si les étincelles ne se rendraient pas jusqu’à nous tellement ils étaient proches. Les gens en blague se sont mis à crier en espagnol et en anglais “C’est pour toi Aigle Bleu “. Nous étions vraiment très joyeux là, tout cela nous portait vraiment à rire, c’était trop drôle et les feux étaient vraiment très beaux.  

Le grand-père Olmec s’était rassis et je voyais qu’il ne parlerait plus. Au moment où les feux d’artifices se terminent je recommence les enseignements et je commence la cérémonie. Un immense calme descend sur nous: je n’entends plus le trafic, nous sommes dans une bulle lumineuse, la prière est puissante et vraie. C’était grand ce moment là. En revenant après avec Patrick nous avons fait le constat. Même dans les pires conditions, les cérémonies, les rituels chamaniques, réussissent à recréer les énergies du vrai, l’idéal de l’esprit et l’ambiance de la nature. Malgré le chaos de la vie moderne nous avons pu invoquer le nouveau monde, le créer entre nous et vivre un moment hors du temps et de l’espace. Et nous avons bien rit! 

A bientôt

Aigle Bleu

  * Medecine dans un contexte Première Nations veut quelques chose (ou quelqu’un) qui fait le lien entre le monde spirituel et notre monde physique. Dans ce cas c’était la Pipe.  

 

Trouvé sur le Blog d’Aigle Bleu

 

Et voilà encore de la sagesse amérindienne

Etincelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s